samedi, 19 avril 2014

Le Roudourou, volcan en éruption !

Ca y est, je donne signe de vie, j'étais plutôt silencieux dans ma joie après ce fantastique exploit de notre équipe, un comble après avoir cherché partout du miel pour mes cordes vocales qui ont souffert ce mercredi ...

Je savourais le fait d'avoir pu, une nouvelle fois, connaître un tel moment de joie personnel et collectif.

L'ambiance au Roudourou a été tout simplement exceptionnelle et ça c'est notre richesse.

Oubliés les doutes après le non-match nantais, hop, les paysans l'ont une nouvelle fois démontré, Guingamp kiffe la coupe de France et c'est dans l'envie qu'elle a surpassé Monaco.

Le petit poucet a terrassé l'ogre monégasque qui a d'ailleurs été très sport en avouant que sa défaite était justifiée, son adversaire du jour lui étant supérieur.

L'ambiance a été véritablement fantastique et les téléspectateurs l'ont ressentie, j'ai eu des témoignages d'amis provenant de toute la France nous félicitant, me disant "ils sont fous ces bretons", me parlant d'une ambiance similaire à un stade turc, j'ai même eu le droit à un "Forza Guingamp" !

Bref, direction le Stade de France pour un remake de 2009, autre formidable moment de joie.

Plusieurs choses à régler d'ici là : obtenir des places pour y aller en famille et, par ailleurs, obtenir le précieux sésame du maintien.

Au fait, on jouera en blanc, ça ne vous rappelle rien ?

Un petit rappel de 2009 : l'article "la finale pour les nuls " je vous laisse le savourer ...

Dernière chose, félicitations à Luzenac pour son accession en ligue 2, solidarité de petit poucet oblige ...

 

mardi, 15 avril 2014

Les paysans au pied du rocher

Les irréductibles contre les millardaires, telle est l'affiche qui nous attend demain dans un stade du Roudourou qui sera survolté.

Pour tout le monde, c'est une évidence, Monaco va nous battre.

Pour tout le monde, ou presque, gageons que 17 000 supporters + 20 joueurs et leur staff y croient, il faut croire en cet exploit qui nous permettrait d'aller en finale contre Rennes !

Ah au fait, Le salaire de Falcao, star colombienne blessée, représente presque le budget de Guingamp ...

Sinon on pourrait aussi parler de la différence en tre des tracteurs et des yachts !

Bref, ces deux clubs ne sont pas sur la même planète, c'est ce qui fait la beauté de tels matchs où Guingamp n'a rien à perdre !

Dernier détail, pour gagner, il faudra marquer et aussi éviter de prendre un but casquette ou dans les 5 premières minutes ...

 

dimanche, 13 avril 2014

En Avant en arrière, la ligue 2 s'approche dangereusement ...

Quand on joue un match capital comme un match amical, quand on perd 4 matchs de suite, quand on est aussi affligeant dans le jeu et la volonté, ça craint !

Très déçu de la performance et surtout du manque d'envie d'EAG sur ce match, c'est très inquiétant, les discours trop rassurants font-ils que les joueurs ne s'inquiètent pas assez ?

En tout cas, on ne les a pas sentis concernés aujourd'hui !

Seul point positif : nos points d'avance, pour le reste ...

PS : même si l'équipe est inquiétante, elle a encore un joli pactole d'avance (heureusement) et son destin entre les pieds !

Par contre, est-ce qu'il n'y a pas déjà un effet "transferts" ? Je n'ose imaginer que certains "lâchent" parce qu'ils ont une clause les laissant libres en fin de saison en cas de descente ...

Dernière chose, nous avions eu le même trou qui nous avait coûté très cher l'année de la descente en national, il correspondait à une série de matchs sans Mathis, le métronome guingampais dont nous attendons le retour.

 

En Avant serein à Nantes ?

On le sera surtout si on ne perd pas !

Pour cela, à l'inverse de ses trois derniers matchs perdus, Guingamp devra marquer lorsqu'il se procure des occasions, ne pas prendre de but casquette.

Mine de rien, l'enjeu est de taille : une victoire et c'est quasiment fait pour le maintien, une défaite et on n'a pas fini de trembler ...

samedi, 05 avril 2014

Incroyable mais vrai !

Pour ses 20 ans, le formidable KOP n'a pas réalisé un tifo, mais trois, respect !

En Avant a outrageusement dominé son adversaire en seconde période, s'est, une fois encore, créé un nombre incalculable d'occasions mais au final a perdu, une fois encore (bis !).

Incroyable mais vrai : le scénario d'un match superbe mais ô combien frustrant, vous n'allez pas en croire vos yeux !

- Après avoir fait une excellente entame de match où il aurait du scorer, l'arbitre siffle un coup-franc imaginaire pour Montpellier : but contre son camp de Sorbon !

- Une minute après, autre coup de pied arrêté montpelliérain, Stambouli est seul aus econd poteau , 2 à 0.

- Fin de première période, Yatabaré rate une énorme occasion.

- Au retour des vestiaires, double changement : entrée de Atik et Kirikou à la place de Giresse et Diallo.

- Très grosse seconde période guingampaise avec l'option barre, pied, jambe, but refusé pour hors-jeu, penalty non sifflé.

- Au bas mot, En Avant a du tirer 20 fois au but !

- Coup de sifflet final  : nouvelle défaite de Guingamp !

Très beau macth avec deux belles équipes, Montpellier a un beau milieu (Stambouli, Cabella, Sanson et une charnière centrale solide, sans oublier Bastien, très bon aussi (l'arbitre surnommé le lucky luke anti guingampais, l'homme qui distribue des biscottes à chaque faute, mais seulement pour les rouges et noirs !).

Bref, ce match ressemble aux précédents et cela commence à faire beaucoup dans l'optique du maintien ! J'avoue que ça commence vraiment à m'inquiéter ...

Alors oui, Guingamp joue bien, montre de la volonté et de l'envie mais ce qu'il faut pour se maintenir, c'est marquer !

Rolland Courbis, entraîneur de Montpellier: «On ne va pas faire la fine bouche. Ce soir, il y a une petite compensation. C'est la première fois qu'un adversaire a autant d'occasions depuis une quinzaine de matches. S'il y a une impression qui dit que Guingamp mérite de gagner, c'est peut-être la bonne. Je suis désolé pour Guingamp.

 

 

 

dimanche, 30 mars 2014

Fais ch'tier !

Le foot est un sport où les Guingampais se créent des occasions sans les concrétiser et se fait finalement battre.

Le foot est un sport où Lille ne montre presque rien durant une mi-temps et marque dans les arrêts de jeu pour arracher une victoire.

Le réalisme est la clé du foot pro et ce scénario est cruel tant Guingamp a dominé Lille en seconde période et s'est créé de grosses occasions.

Mais il est aussi trop répétitif pour que ce soit un hasard ...

Des petits détails font de gros résultats, mettre ses occasions, ne pas jouer le nul à un quart d'heure de la fin, ne pas concéder de coups-francs si bien placés, faire rentrer les remplaçants et notamment un autre attaquant, être vigilant jusqu'au bout.

Alors oui, il y a de quoi se les bouffer mais au final, une fois encore, Guingamp repart, une fois encore, bredouille sans le mériter.

C'est le dur apprentissage de la ligue 1 et du coup le maintien est encore loin d 'être assuré, place à Montpellier qui viendra au Roudourou avec le même nombre de points qu'EAG, c'est vous dire l'enjeu du match de samedi prochain ...

 

Lille de la rédemption ?

On espère que ce déplacement en terre ch'tie verra nos joueurs réaliser un coup dans l'optique du maintien.

Le seul souci est que l'adversaire du jour est plus que jamais en course pour la troisième place et reste sur une élimination en coupe de France.

Bref, les Dogues vont avoir les crocs cette après-midi !

mercredi, 26 mars 2014

Yes We Cannes !

Sans faire un festival, Guingamp s'est qualifié en gagnant 2 à 0 à Cannes.

Un joueur cannois a été logiquement expulsé en première mi-temps pour une très vilaine semelle sur Beauvue.

Yatabaré, qui a eu affaire à un solide et rugueux défenseur, a marqué les deux buts.

Content de revoir Atik et Mandanne, Fatih ayant fêté son entrée par une passe décisive !

Alors, enfin un match de coupe à domicile ?

Ah au fait, nous sommes à un match du Stade de France !

mardi, 25 mars 2014

Tapis rouge et noir pour EAG à Cannes ?

Il m'étonnerait fort que cela soit le cas, c'est un bleu de chauffe qu'il faudra à Guingamp pour aller se qualifier sur la Croisette !

Tuer au plus vite le match sera le meilleur scénario ...

Notre hôte azuréen joue certes en CFA mais a éliminé Montpellier et Saint-Etienne aux précédents tours, ce sera dont tout sauf une partie de plaisir !

Tiens, en regardant le match du soir, je retrouve un ancien joueur d'EAG qui joue dans le club auvergnat de CFA qui tient tête à Angers : El Hajri.

Voilà qui va me permettre de mettre de l'eau à mon Moulins !

dimanche, 23 mars 2014

Guingamp marri, Lyon ravi !

Marre

- de ce gâchis offensif récurrent au Roudourou

- de ce scénario de match qui se répète donc

- de perdre et de se dire qu'avec un minimum d'efficacité, ce ne serait pas le cas

- de voir des joueurs pro incapables de cadrer, préalable nécessaire pour marquer !

- de perdre encore au Roudourou en ne le méritant pas (quoi que ...)

- de voir les équipes adverses truquer et pourrir ainsi les matchs, surtout quand c'est une armada comme Lyon !

- du choix de JG, faire prendre confiance est une chose mais à quel prix ? Le maintien n'est pas assuré ...

- d'en avoir marre !

Heureusement qu'on a un beau pécule d'avance et que nos adversaires se tirent des balles dans les pieds (malgré une recrue efficace pourtant) !

Allez, une petite coupe pour la route, un cocktail au sucre de Cannes évidemment, avec un triplé de Dembélé !

PS : certains supporters poussent des cris d'orfraies effarouchées parce que Dembélé a été sifflé suite à ses ratés successifs, sachez que les sifflets ne sont que le reflet d'une exaspération d'une partie du public après trois énormes ratés : 2 occasions et un centre envoyé à petaouchnok, sans parler des matchs précédents où il n'a a jamais été à son avantage notamment techniquement. Alors oui, certains ont pu exprimer ainsi leur mécontentement et leur dépit, ça peut se comprendre ! C''est au joueur par ses performances de faire taire les supporters pour le moins dubitatifs, l'exemple de Gignac étant le meilleur à ce sujet ... En ce qui me concerne, je reste mesuré, comme toujours, mais je m'interroge, surtout après avoir lu l'avis des supporters de Clermont où jouait ce joueur en ligue 2... Je terminerai en disant qu'un certain Dagano a été hué il y a quelques années, et pourtant il en claquait des buts ... L'important est la mesure et souvent le supporter est excessif : il peut aduler des joueurs et les traiter plus bas que terre par la suite mais, quel que soit le joueur, le respect qu'il inspire ne se décrète pas, il se gagne par ses performances ! Je terminerai en disant que ces sifflets auraient été bien plus nombreux sur n'importe quel stade en France, on ne peut pas dire que le public guingampais met la pression à ses joueurs, bien au contraire ...