Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 15 janvier 2006

EAG DIJON un 0-0 de quelle trempe ?

medium_eag_dijon_55_.jpgUn bon 0-0 devant un bloc compact qui peut remercier son gardien pour ses parades. Une équipe très organisée, soudée et expérimentée. Des joueurs formés au club, d'autres ayant joué à l'échelon inférieur, bref une vraie équipe de L2 qui a bien tenu les assauts guingampais. Ravera avait décidé de titulariser Haquin, choix judicieux, puique seule alternative actuelle pour tenter de relancer l'attaque guingampaise, toujours si peu efficace et percutante. Abriel jouait aux côtés de Shereni et Jouffre était placé à gauche, à l'opposé de Gonzalez. Pour ne rien vous cacher, la première mi-temps fut mièvre malgré quelques occasions. Globalement EAG a la maîtrise du ballon mais ne fait pas grand chose de celui-ci, cruel manque d'animation offensive. A citer : une frappe de Suarez captée aisément par Mouko, l'excellent portier dijonnais, et une belle frappe de Le Lann, très brillant durant ce match. Des frissons nous rappellent que Dijon est une belle équipe à l'extérieur sur un lob du vif Laurent et sur un missile expédié de la ligne de touche par Tacalfred, non cadré bienheureusement. C'est donc sans surprise que nous arrivons à la mi-temps sur un score vierge.
En seconde période, EAG mettait un peu plus de pression avec deux belles occasions ratées par le néo-pro Haquin, il aura eu le mérite d'être à la réception de centres, fait pas si courant chez nos attaquants. Watier, entré en jeu à la place de Gonzalez s'est aussi procuré deux occasions, malgré un déchet certain dans le jeu et toujours une combattivité quelque peu déficiente, si l'on excepte son désormais habituel tacle guerrier ! Pour ceux qui n'avaient pas vu sa frappe surpuissante en première mi-temps, Tacalfred a récidivé sur un coup-franc boxé par Debès. Le match se termine donc sur score nul. Comme souvent EAG aurait mérité mieux mais comme d'habitude son manque d'efficacité ne lui permet pas de l'emporter et son capital points n'augmente pas beaucoup : 1 point cette semaine ! Stérilité offensive constatée par tous, écrite par les observateurs mais qui n'inquiète, semble-t-il, pas notre président. Prendre le pari de se sauver avec les mêmes joueurs est tout de même osé car rien ne dit qu'il y aura déclic, la première équipe non relégable est à .............. 1 point ! La politique du : "ça va aller, l'équipe a le potentiel pour se sauver nous a menés en L2 il y a deux saisons". Superbe prestation du kop rouge dans un stade bien vide. Kop qu'est enfin venue saluer une majeure partie de l'effectif guingampais. Mention spéciale à Le Lann pour son match superbe, belle entente avec Jouffre. D'un autre côté, c'est quand même un peu désolant de voir un latéral montrer à ses partenaires attaquants ce que c'est d'attaquer, de déborder, d'accélérer, de frapper tout en assumant un travail défensif délicat face au véloce Laurent. Il ya du mieux dans le jeu, mais pour l'instant ça nous fait une belle jambe puisque personne ne concrétise nos occasions et que par conséquent notre capital points ne progresse pas. Le maintien est toujours et encore d'actualité, une recrue offensive aussi !!
Vous pouvez consulter l'album-photos du match, première partie.  

Les commentaires sont fermés.