Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 mars 2006

EAG BREST, 3 points "énormes" !!!

Derby breton disputé devant une affluence de 15500 spectateurs, kop extraordinaire tout au long de la partie, tifo splendide représentant le blason de la ville de Guingamp, ce match avait des allures de L1. En ce qui concerne le stade, parce qu'au niveau du football, c'est à un modeste match de L2 à enjeux multiples( rivalité entre les deux clubs et surtout l'importance du résultat dans l'optique du maintien) auquel nous avons assisté. Vous dire que l'on a assisté à un beau match serait vous mentir et, vous le savez, ce n'est pas le genre de la maison. Ce match a été très serré, EAG paraissant plus tendu que son visiteur brestois. Plus les minutes passaient, plus on se disait que la première équipe qui marquerait emporterait la mise. EAG a bénéficié de sa solidité défensive, principale qualité de cette équipe cette saison, où Milovan Sikimic a régné en maître au sein de la défense centrale. Solidité aussi au sein de l'équipe brestoise, avec une présence physique supérieure à celle des guingampais. Dès la première minute notre artificier argentin fit parler la poudre et décocha une frappe sèche qu'arrêta Elana. Les occasions furent peu nombreuses, Malm en ratant une assez énorme pour son équipe, alors que Caggiano faillit marquer sur un tir en pivot. Un 0-0 logique ponctua donc cette première mi-temps assez mièvre au niveau de son contenu, le grand vainqueur de ces quarante-cinq minutes étant sans conteste le kop guingampais, extraordinaire pour ce derby. La seconde mi-temps verra revenir une équipe rouge et noire avec un peu plus d'allant et de conviction, toujours cadenassée par de vaillants brestois, eux aussi dangereux en contre. Les spectateurs avaient le sentiment que cette rencontre allait se terminer sur un score nul et vierge, tant il était difficile de se procurer des actions dans ce match fermé, où le combat fut âpre en défense et au milieu de terrain. J'ai pu vous vanter les qualités entraperçues chez notre recrue mercatesque argentine, Caggiano, qui en peu de matchs nous a laissé l'impression d'être un chasseur de buts, parfois peu en vue mais là quand l'occasion se présente, un rêve pour notre équipe !!!  C'est à la 79e minute qu'il se procura une occasion sur une belle déviation de Robert. Il se présenta seul devant Elana et enroula remarquablement sa frappe de l'intérieur du pied droit, au ras du poteau gauche du but brestois, superbe but d'un attaquant de race. La victoire venait de choisir son camp, les troupes rouges et noires auraient à défendre ce maigre mais ô combien précieux avantage. Vous dire que le Roudourou a vécu paisiblement cette fin de match sans trembler serait mentir, car les brestois e sont montrés pressants durant ces dix dernières minutes. Nos joueurs ont bénéficié d'un soutien énorme de leur public, notamment du kop. Mais la ferveur était aussi présente dans les autres travées du stade. c'est une explosion de joie énorme qui fit suite au coup de sifflet libérateur de M. Ruffray !! Les brestois, joueurs et spectateurs pouvaient être légitimement frustrés par ce résultat, leur équipe ne méritant peut-être pas de perdre sur ce match. Juste retour des choses ou vent qui tourne (glacial en plus !), toujours est-il que EAG a rendu la monnaie de sa pièce à son voisin finistérien qui l'avait battu injustement au match aller. Ceci avait eu pour effet de faire chanter alors "EAG en National", ce soir aussi cela fut inversé ! Sur ce qu'ils ont montré ce soir et avec l'arrivée de Goudet à leur tête, notre vosin brestois devrait pouvoir arracher son maintien, nous aussi assez rapidement je l'espère. Ce derby a été des plus corrects sur le terrain et émaillé d'aucun incident dans les tribunes. Je passerai sous silence la banderole stupide du kop brestois, par ailleurs critiquée par bon nombre de vrais supporters brestois présents dans les travées du Roudourou. Pas vernis ces derniers temps les brestois, on a connu ça ! Quel bonheur d'avoir un attaquant efficace, dommage qu'il soit arrivé si tardivement ......
Après ce "roman", vous pouvez aller découvrir la première partie de l'album du match !!!

Les commentaires sont fermés.