Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 septembre 2006

Hold-up brestois, Elana chef de gang !

Formidable revanche pour ce gardien, parfois chahuté par son public et qui a apporté une réponse à ses détracteurs, réponse éclatante. Bien évidemment, il faut que cela soit contre nous ..... Les gardiens du coffre guingampais ont été bien malheureux, nos cambrioleurs ont marqué en une occasion et demi, et quelle occasion ! Nous ne sommes décidément pas vernis ..... Nos joueurs avaient pourtant bien débuté le match mais ils ont singulièrement manqué d'engagement et se sont fait marcher dessus par une équipe brestoise plus vaillante et physique ( l'agression sur Shereni aurait assurément mérité un carton, vraisemblablement rouge). La sortie de notre robuste milieu défensif conjugué avec ce terrible coup du sort malheureux sur le but encaissé a assommé l'effectif, incapable de la moindre révolte en cette fin de première période. Heureusement que Brest n'a alors pas poussé, nous étions à l'agonie et Brest nous dominait en milieu de terrain. Première mi-temps très inquiétante et durant laquelle nous n'avons pas été chanceux, Robert ayant frappé, une nouvelle fois cette saison, frappé le poteau.

Seconde mi-temps qui a débuté sur l'entrée du lutin Sitruk qui a apporté sa vitesse, l'équipe en manquait singulièrement ...... Brest jouait à l'énergie et multipliait les fautes, jouant au métier. La délivrance vint d'un penalty pour une faute sur Kader Touré, transformé par Martini. Les brestois ont ensuite perdu leur fougueux mais bon capitaine, expulsé pour un second carton jaune justifié. Les guingampais ont présenté un tout autre visage, heureusement me direz-vous...... On pourra regretter qu'ils se soient réveillés un peu tard, qu'ils n'aient pas concrétisé toutes leurs occsaions, que Caggiano soit entré si tardivement et qu'ils soient tombés sur un gardien qui a joué le match de sa vie ......

Bref, un maigre match nul arraché vaillament par des brestois combattifs. Grosse déception de par la fin de seconde période fournie par nos joueurs, décidément bien malchanceux et inefficaces, et très irréguliers dans la performance ......... Entrée par ailleurs trop tardive de Caggiano contre une équipe diminuée. Nous sommes toujours relégables et il faudra vite trouver un marabout pour nous désenvoûter. Mauvaise soirée qui a aussi vu Shereni être probablement gravement blessé. Cruelle fut aussi l'absence de patron, bien évidente ce soir ........ Malchanceux certes, mais la chance se mérite ........

Les commentaires sont fermés.