Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 septembre 2006

Lanterne rouge et noire ..........

medium_p1150452.3.jpgEN AVANT, au soir de cette dixième journée, est dernier de la L2. Ma photo donne une une indication précise quand aux problèmes dont nous souffrons : nous n'avons plus de joueurs mais des fantômes....Que dire ? Ce soir, entre EAG et son adversaire, il y avait au moins deux divisions d'écart. Notre équipe a pris une leçon de football et s'est fait trimbaler par une équipe qui lui était largement supérieure. Rien à dire si ce n'est qu'après avoir pris le second but, notre équipe ne s'est absolument pas révoltée, elle a paru résignée. Tout comme son entraîneur qui dit, comme après chaque match, qu'En Avant a perdu contre une équipe qui était meilleure qu'elle........

Comment expliquer alors que nos dirigeants n'aient recruté aucun joueur ? Sur ce que j'ai vu ce soir, il faut être réaliste, notre équipe se dirige vers le national, dont elle n'a d'ailleurs même pas le niveau. Il est évident qu'avec ce collectif, EAG ne se sauvera pas .... La solution : recruter des joueurs au chômage qui en veulent, clôner dix Sitruk (il s'est autant battu à lui tout seul que la moitié de son équipe), faire du ménage dans cette équipe qui n'en est pas une, demander à Toune et Coco de rejouer (entre parenthèse, Charly eut été bien utile et aurait eu du mal à faire pire que certains joueurs ....), ouvrir enfin les yeux !!! Personne ne blâmera les jeunes, Djoman ayant été aussi une des seules satisfactions du match malgré du déchet. Citons aussi Truchet.

Nous sommes consternants en attaque, constat récurrent depuis les matchs d'avant saison. Notre gardien n'est pas décisif ces derniers temps. Notre équipe n'a pas le mental suffisant pour remonter un score défavorable et dans l'état actuel des choses ne pourra pas se sauver. Tout le monde semble résigné dans ce club. Le seul à garder le moral a été le kop, encore génial durant une heure dix. Et puis le second but caennais, le manque de réaction de son équipe, la pauvreté infime de cette fin de match l'a fait craquer. Les voix se sont tues, une banderole a demandé vertement à Le Graët de dégager. Réaction de dépit, certes, ce n'est pas notre président qui est sur le terrain. Mais c'est lui qui a remercié Ravéra, c'est lui qui a modelé cette équipe sans la bouleverser alors qu'elle a déjà souffert le martyre pour se sauver. Je comprends le dépit de certains supporters, c'est maintenant à notre président de jouer.

Réaction souhaitée : faire amende honorable, arrêter de pleurer et se mettre au boulot. recruter des mecs qui ont faim, virer ceux qui n'en ont rien à faire du club. Rêvons à un rappel de Ravéra et à un geste envers les modestes supporters. Nous avons plutôt l'impression d'assister à une corrida avec une mise à mort inéluctable. Nous sommes derniers parce que nous le valons bien, arrêtons de se trouver des excuses, nous sommes à notre place. Pour preuve : c'est nous qui allons trembler avant d'aller jouer à Libourne, cela veut tout dire ........ Triste soirée qui a vu les valeureux supporters présents comprendre que leur équipe est faible, sans réaction et beaucoup ont eu honte car EAG a fait pitié ce soir. Les grands-pères que j'ai croisés sur le chemin du retour m'ont dit qu'ils allaient rechausser les crampons car notre équipe a besoin de guerriers. Ils ont connu d'autres valeurs pour leur équipe, nous aussi......

 

Les commentaires sont fermés.