Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 octobre 2006

Les Kop hein d'abord !

Voici leur éloquent communiqué de presse :

« 29 Septembre 2006 : au soir de la 10e journée, l'En Avant de Guingamp pointe à la dernière place du classement de Ligue 2 après une nouvelle défaite à domicile face à Caen, l'un des ténors du championnat...

Force est de constater que malgré son effectif, son budget et ses ambitions, le petit club des Côtes-d'Armor ne se plaît pas dans le rôle de favori et s'est une nouvelle fois pris les pieds dans le tapis après déjà 2 saisons décevantes en Ligue 2.

Pour les supporters, la déception, devenue routinière, s'est transformée en inquiétude, car après plusieurs changements de joueurs, d'entraîneurs, de stratégies, rien ne semble pouvoir sortir le club de la crise.

Aujourd'hui le Kop Rouge, fidèle compagnon de l'équipe dans les bons comme dans les mauvais moments, tire la sonnette d'alarme. Jusqu'ici, notre groupe s'est bien gardé de critiquer les décisions prises par les dirigeants, préférant rester uni derrière le club, mais la crise dure et les responsables semblent ne pas trouver de solution. Des supporters ont déjà montré leur mécontentement par le biais d'une banderole, que certains jugeront maladroite, mais qui traduit bien la colère qui risque d'éclater si notre club continue à couler.

Car le problème est bien là : de plus en plus de supporters sont indignés de voir le décalage entre l'excellente gestion administrative du club et la crise sportive.

Celui-ci se fait construire des infrastructures dignes de l'élite (stade, loges, restaurant...) mais l'équipe elle se rapproche dangereusement du niveau amateur.

Le Kop Rouge se félicite de la gestion « régionale » chère à l'esprit du club, mais déplore l'absence d'un vrai responsable capable de mener un projet sportif sérieux.

Toutes ces inquiétudes suscitent plusieurs interrogations :

_ L'équipe dirigeante actuelle se donne-t-elle réellement les moyens d'assurer une gestion sportive aussi irréprochable que la gestion administrative et commerciale ?

_ Peut-elle assurer un investissement sans faille pour le club alors qu'elle est amenée à gérer d'autres carrières en entreprise, en politique et à la fédération ?

_ A quel degré de décision sont impliqués les dirigeants dans les choix sportifs, eux qui ont une expérience, mais aucune qualification dans ce domaine ?

En 2003, la tribune est restée fidèle et trop naïve, le club est tombé de l'élite sans aucune protestation.

En 2007, Guingamp ne chutera pas sans que nous, fidèles supporters, ne nous battions pour sauver ce club. Notre combat commence par un soutien indéfectible envers l'équipe, mais celle-ci doit se montrer à la hauteur de nos encouragements. Le fond du trou est désormais atteint, et l'ensemble du club doit se remettre en cause, pas seulement au vu des résultats actuels mais des 4 dernières saisons. Nous ne tolérerons pas que quiconque se moque de notre passion en laissant le club tomber une nouvelle fois à l'étage inférieur.

Nous demandons une réaction de la part de tous les joueurs, du staff, mais surtout des dirigeants, car ce sont les seuls qui n'ont pas encore fait les frais de la crise. Leur place, leur pouvoir leur donne les moyens d'agir en changeant les hommes qu'il soient sur le terrain ou sur le banc. Notre investissement, notre passion nous donnent le droit de les remettre en cause quand nous jugeons que notre club part à la dérive.

Notre tribune a été jusque-là un exemple en terme d'animation et de soutien, et compte bien le rester. Nous avons également été un exemple de patience, mais comme partout, celle-ci à des limites.

Nous investissons de l'argent, du temps et surtout de la passion dans ce club. Dirigeants : ne le détruisez pas, redonnez-lui ses couleurs, MAINTENANT ! »

Comme quoi votre serviteur n'exabuse pas !

Les commentaires sont fermés.