Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 avril 2007

Pour sortir définitivement la tête de l'eau

EAG se doit de battre son adversaire du soir dans la piscine de la Mosson, pardon dans le stade ( ?) de Montpellier sur lequel s'abat des pluies diluviennes depuis hier ... Ainsi l'antre de Nicollin menace de couler, au sens propre comme au figuré. Ne souhaitons ni l'un ni l'autre, je crois me souvenir que ce stade cher à Loulou avait eu à souffrir de pluies diluviennes il y a quelques saisons ... Toujours est-il qu'il est plus qu'amusant que les déluges méditerannéens s'abattent sur deux des plus gros poissons présumés de ce championnat, qui à défaut d'avoir nagé vers l'estuaire de la L1 se sont envasés dans les marécages nauséabonds de la L2 ... 

L'argent ne suffit pas toujours, il faut aussi l'état d'esprit. Nous sommes bien placés pour en parler !!! Pour les éternels optimistes qui voient notre club déjà sauvé, rappelons-leur qu'en cas de victoire des joueurs de Domergue, ceux-ci nous dépasseraient au classement. Loulou, quant à lui, a certainement promis une prime de match conséquente en cas de victoire et a menacé de déverser tous les déchets de l'agglomération montpelliéraine dans le jardin de ses joueurs en cas de défaite ...

Eduardo, pense à sauter face à la Mendy Bull !!! 

Les commentaires sont fermés.