Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 janvier 2009

En Avant le vrai dindon

Sans titre-2.jpgde la farce lyonnaise mitonnée par les grands chefs de la FFF et la télé !

Le Roudourou devait être le lieu d'une belle fête samedi dernier puisqu'il accueillait le 32e de finale de coupe de France en tre Concarneau et Lyon.

Une fois les 15 000 spectateurs arrivés au stade, la pelouse étant gelée on reporte le match le terrain étant impraticable, ce que dénoncent les concarnois, non sollicités.

Beaucoup de gens pensent que l'on protège Lyon et son Président plus qu'influent, surtout lorsque l'on voit dans quelles conditions ses sont déroulées le même soir : Alençon-Lorient, Romorantin-Nancy, Arras-Nice, et pire le lendemain soir où l'OM a joué sur un terrain dur comme du béton à - 7° !

Les jérémiades lyonnaises viennent ensuite prendre le relais pour dire que personne ne les aime et qu'ils ne sont pour rien dans ce report.

Notre président dit ce que pensent tout fort de nombreuses personnes : Lyon n'avait pas très envie de jouer ce match.

Fort élégamment Lacombe lui répond ce jour : "Sur du sable gelé, comme au Roudourou, on peut jouer à la pétanque avec des moufles, mais c'est tout." A part ça, le mépris et la suffisance lyonnaise n'existent pas ....

Logiment un match de coupe est reporté au samedi suivant mais là, la commission traîne et traîne et annonce enfin aujourd'hui que ce 32e se jouera le samedi 24 janvier à 14h 30 !

Le problème c'est que c'était le jour du 16e de finale fixé entre EAG et Brest et l'OM et Lyon ou Concarneau.

Donc il faut avancer le gros derby breton EAG-Brest au 20 ou 21 et reporter le 16e de l'OM au 28 !

Ce n'est pas tout puisqu'en plus le match EAG Boulogne étant fixé au 19 janvier, il va falloir aussi le décaler ...

Pourtant sur le site de la fédé vous pouvez lireque cette date a été choisie pour

- Permettre à Concarneau de jouer en week-end, afin de ne pas pénaliser un peu plus ce club amateur, après l'annulation du premier match.

- Ne pas perturber le déroulement programmé des prochaines journées de Ligue 1 et de Ligue 2.

Après tout, qu'est-ce qu'on en a à foutre d'un club qui a une pelouse de m....., on va juste lui faire supporter 3 matchs en 10 jours, décaler deux de ses matchs pour satisfaire au grand LYON et à la télé. Il eut pourtant été bien plus simple de décaler le match OL Lorient ...

J'ai été modéré dans le choix de mon image et de mon titre ma première idée étant celle de la vaseline .... (C'est mieux pour faire passer le sable !)

Aulas ou OL lasse, je ne sais point mais bon merci encore et bonjour le manque à gagner (un derby en semaine ne va pas remplir le stade !).

Quant à l'OM, ils ont eu raison de jouer leur match dans des conditions dantesques, ils sont aussi récompensés ...

PS : j'ai beaucoup de scrupules après avoir lu le communiqué du soir de l'OL, la grande classe, comment peut-on ne pas aimer ce club ?

l’Olympique Lyonnais a pris connaissance de la décision ce jour de la Commission Centrale de la Coupe de France de fixer, conformément aux souhaits de Concarneau, au samedi 24 janvier à 14 H 30 à Guingamp ce match de 1/32ème de finale, et au mercredi 28 janvier le 1/16ème de finale entre le vainqueur et l’Olympique de Marseille.

Le club qui s’en est remis samedi dernier à la décision légitime de l’arbitre de ne pas jouer compte tenu des conditions climatiques, prend acte de cette décision de jouer le 24 janvier, par respect pour le football amateur et bien que celle-ci soit expressément contraire aux termes de l’article 6.7 du règlement de la Coupe de France qui précise sans ambigüité que tous les clubs sont tenus, dans l’hypothèse d’un report, d’accepter de jouer en semaine.

L’O.L. regrette cependant que la Ville de Guingamp, propriétaire du stade du Roudourou n’ait pas pu protéger l’état du terrain où devait se dérouler la rencontre le 3 janvier.

Compte tenu des contraintes du calendrier de Ligue 1, de la nécessité de veiller à la régularité de la compétition et des difficultés d’organiser un éventuel match contre Marseille en seulement 4 jours tout en garantissant les conditions de sécurité et de succès populaire, l’O.L. interjettera appel de la décision de fixer au mercredi 28 janvier le match de 1/16ème de finale qui pourrait l’opposer à l’Olympique de Marseille en cas de qualification ; il s’étonne de cette décision comme du lobbying effréné du football amateur qui contrarie en l’espèce le déroulement de la Ligue 1 et pénalise les clubs professionnels qui contribuent au succès de la Coupe de France.

Bah alors, personne n'ose donner son avis ?

Commentaires

tu te laches! tu as raison! en !france il y a l'OL et les autres...
amitiés

Écrit par : guy | jeudi, 08 janvier 2009

quel bordel !!!!!!!!!

allez guingamp

Écrit par : morel david | jeudi, 08 janvier 2009

Je n'ai jamais laissé de message ici, sans doute parce que lire me suffisait à voir combien la gestion de cette équipe est si simple aux yeux du supporter de base (faut des tauliers, des joueurs qui mouillent le maillot, des gars qui n'en veulent, qui respectent le club... en fait on sait pas qui).

Mais quand je vois, après tout ce qui a été écrit ici, comme argument ou illustration au propos ce qu'en pense Le Graët du report, c'est prendre un peu les lecteurs pour des imbéciles.
Soit NLG est un incapable, ce qui est redondant sur ce blog, dit n'importe quoi et fait n'importe quoi (alors qu'il suffirait de prendre des gars qui n'en veulent etc...), soit il est censé mais d'un sujet à l'autre on évite de retourner sa veste.
Aulas est sans doute détestable, mais au moins il défend ses idées et sa conception, aussi pourrie soit-elle jusqu'au bout.
Que Guingamp organise un match de Concarneau c'était risible, et on peut voir ici la patte de Le Graët. Quel concarnois ou supporter n'aurait pas préféré Lorient ou plus proche?
Le Graët l'a mauvaise parce qu'il a trouvé plus malin que lui. Ensuite cracher sur l'OL c'est simple, c'est un sport national.

Alors le speech sur Aulas tout pourri et NLG qui a fait mouche dans son analyse de la situation c'est du grand n'importe quoi.
(M'étonnerait que je participe de nouveau)

Écrit par : Breizhil 56 | jeudi, 08 janvier 2009

Bienvenue !

cracher sur l'OL un sport national ? Le sport national consiste plutôt pour cette équipe à mépriser toutes les autres, le discours sur le lobbying effréné des amateurs est à gerber.

J'ai cité NLG simplement parce que beaucoup pensent que LYON aurait pu jouer ce match, surtout quand on voit les autres matchs qui ont lieu.

Je ne retourne pas ma veste, loin de là, puisqu'en fait ce report de match nuit aux supporters guingampais, notamment pour le report du derby en coupe.

Ce blog fait le constat récurrent d'une équipe qui renouvelle année après année les erreurs, et les personnes prises pour des imbéciles sont les supporters guingampais.

Alors oui, le supporter de base comme tu dis est en droit de s'interroger sur la gestion de cette équipe, sans pour autant traiter NLG d'incapable comme tu affirmes. Mais il y a quand même un problème, c'est une évidence. Pourquoi, par exemple, avoir lourdé Ravera ?

Ce club a oublié des valeurs qui étaient les siennes autrefois et je pense que ce constat est valable pour le foot en général. On pense plus à l'argent qu'au sport en général, on pense plus au supporter VIP qu'au supporter landa.

M'accuser de retourner ma veste parce que j'ai utilisé les dires de NLG est aussi un peu réducteur et facile.

Alors pour conclure, j'espère qu'EAG retrouvera un jour l'esprit qui était le sien.

Quant à Lyon et à son président, ils représentent ce que le foot-bizness fait de pire. Quand tu penses que les joueurs lyonnais gagnent 100 fois voire 200 ce fois ce que gagnent les thoniers, les propos sur "le lobbying effréné des amateurs" sont indécents. Alors quand en plus ils pleurent parce que personne ne les aime ça me laisse de marbre.

Par ailleurs, je n'ai jamais donné d'avis sur l'organisation de ce match ici, là encore le bizness est en jeu et celui qui trinque ce sera le supporter qui ne pourra, par exemple, pas voir le derby en coupe du fait du report.

PS : l'expression supporter de base est un peu méprisante et si j'en avais été un tu n'aurais pas eu une réaction aussi courtoise, assurément !

Au plaisir !

Écrit par : dremmwel | jeudi, 08 janvier 2009

Bouhhh Breizhil !
Vive Dremmwel !!

C'est pas constructif du tout, mais il est tard et je suis fatigué !

Superbe article à part ça !

Écrit par : Rjuan | vendredi, 09 janvier 2009

"Ce club a oublié des valeurs qui étaient les siennes autrefois."

On dirait du Jean Pierre Pernaud :)) J'ai souvenir d'équipes de Ggp des années 80 qui ne répondent pas à l'idée nostalgique que beaucoup de supporters se font de l'EAG. Si les valeurs sont celles d'un club familial alors très peu pour moi car on retourne à l'amateurisme.
Là où tu as raison c'est sur la très mauvaise gestion et la non remise en question de la direction (Cartier et NLG). Pour le reste beaucoup d'erreurs de casting qui ne datent pas d'hier (Diver, Bancarel...) qui ont le tort de ne plus être masquées par les quelques réussites dont l'apparition d'une génération incroyable au début des années 90. Le foot à papa des années 70-80 n'a aucun avenir puisque ce n'est pas lui qui réussit de nos jours. C'est une évolution incontestable qui suffit sans doute à faire remonter pas mal d'aigreurs et de nostalgie sur les "valeurs des clubs".

Je persiste sur le fait qu'il me semble très maladroit voire de très mauvaise fois, après avoir autant taillé NLG (à tort ou à raison c'est à chacun de se faire une opinion), d'utiliser ses propos pour cracher sur le club français le plus structuré mais avec un président pour le moins égocentrique et méprisant. Reste que les clubs de foot à papa il en reste énormément et on peut les voir le dimanche A.M (club familial sympa ou on mouille le maillot).

L'expression supporter de base me convient parfaitement puisque j'en suis un. Mais une chose m'a toujours mise hors de moi quand je jouais au foot c'est entendre l'ivrogne du coin, le p'tit vieux et d'autres te dire de "mouiller le maillot", de faire honneur à ce que tu portes... Ca c'est de la facilité (du reste devant ma télé et mon sofa, je m'adonne à ce plaisir mesquin).

Au plaisir.
Ps: Merci à Rjuan, j'ai tout compris ;)))

Écrit par : Breizhil 56 | vendredi, 09 janvier 2009

Me reprocher d'utiliser une phrase de NLG et s'appuyer sur JP Pernaut, un ivrogne et un petit vieux.

Autant t'avouer que j'enregistre le JT de mon idole et que je suis vieux et alcoolo.

Plus sérieusement, en ce qui me concerne il n'y rien de franchouillard à vouloir que les joueurs de mon équipe "mouillent le maillot".

Je parlerais plutôt de respect des pékins qui payent leur place, je citerai aussi des joueurs comme Coco, Le Roux, Lucas et autres.

Donner tout ce que l'on a, se battre comme des chiffoniers, voilà ce qu'a perdu EAG comme valeur essentielle.

L'argent tombe grassement et le retour sur investissement est minable ces dernières années. Le stade se vide inexorablement car cette équipe ne fait plus envie. Il faut même avoir du mérite pour se rendre au Roudourou ces dernières années... C'est peut-être pour ça que l'on boit !

Quant au club de Lyon, il n' a nullement besoin de ces communiqués méprisants, ils sont coutumiers du fait, je t'invite à aller sur le site des cahiers du football... ON peut dominer, sans être méprisant et surtout fair les calimeros (j'assume la référence !)

L'indécence du foot actuel : ne plus penser qu'à l'argent, certes nécessaire. Cela entraîne que le supporter de base est oublié et que l'on réserve les stades à une élite. On pense plus à faire des gueuletons aux VIP qu' à une vraie politique sportive.

Alors qu'en cas de descente, seuls les supporters de base resteront.

Écrit par : dremmwel | samedi, 10 janvier 2009

C'est le titre qui est en Une de l'Echo aussi, ils ont lu cet article ?

Écrit par : Ermin | samedi, 10 janvier 2009

Je connais les Cahiers (site parmi mes favoris)...
Très marrants mais l'objectivité n'est pas toujours de mise (normal avec l'humour) et un discours très orienté. D'ailleurs une réaction sur Zvunka et sa flèche contre Viléo?? (Les chaiers n'aiment pas qu'on remettent en cause les arbitres)

Sinon, ne te méprend pas je ne te vois pas comme un p'tit vieux ivrogne fan de Pernaud... je dis seulement que la nostalgie très peu pour moi. Et là à te lire...
Ggp avec Szarmach, Nicolic et Vranic ou d'autres ce n'était pas un club familial seulement moins structuré, avec un certain charme désuet.
Les joueurs que tu cites sont des exceptions, tirées du formidable vivier de joueurs du début des années 90.

Concernant NLG, à Ggp il fait tout, c'est sa ville, il y a réussi... On est pas prêt de le voir partir, sauf à ce qu'il prenne lui-même cette décision. Ggp en L2, c'est quand même un des 40 premiers clubs de France. Sans doute moins glorieux qu'avant, quoique... dans les années 80 on s'en satisfaisait.

Écrit par : Breizhil56 | samedi, 10 janvier 2009

Nostalgie : c'est pas ce soir que cela va s'arranger !

Festo d'Abriel avec un Lorient aux forts airs d'EAG : Le Lann (toujours pas remplacé !) Abriel (énorme, il était déjà très fort à EAG), Puis Bébert et Jouffre qui sont entrés !

Écrit par : dremmwel | samedi, 10 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.