Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une rentrée inquiétante !

Hier les joueurs d'EAG ont repris l'entraînement afin de commencer la future saison.

Le problème est que notre effectif ne compte quasiment plus d'attaquants, puisqu'il ne reste que Haquin et Soly un jeune néo-pro !

Outre Eduardo et Gilson Da silva, le départ de Rivière a été officialisé hier (prêt avec option d'achat à Istres) et celui de Soumah est imminent (beaucoup de clubs de Ligue 1 sont intéressés).

Voilà donc le club sans attaquants quelques jours avant son départ en stage en Savoie !

Une situation pour le moins inquiétante qui a comme un air de déjà vu ...

Par contre l'équipe est complète en défense et en partie au milei, c'est déjà ça !

Commentaires

  • D'ordinaire quand c'est comme ça on reprend encore d'ex milieux supplémentaire...
    La défense complète, c'est déjà mieux que l'an passé à la même époque.
    Espérons que le recrutement est en train de nous préparer quelques coups fumants pour l'attaque & pour très bientôt.
    Vital et urgent.
    Sinon que devient Oruma l'an prochain ????

  • dossier difficile que de trouver une attaque du côté de guingamp . Depuis drogba , nous pataugeons dans la semoule .

    Dur dur

  • enfin depuis drogba on a eu éduardo, j'ai fait aussi un blog http://guingampais386.skyrock.com

    aujourd'hui gravelaine qui demande au supporter d'etre patient enfin ça fait 5ans qu'on attend une équipe compétitive en début de saison

  • Selon L'Equipe, l'EAG piste Zerka, le milieu de Nancy. Le marché sera rude. Son (improbable?) arrivée dans le Trégor signalera tout simplement que le club se donne vraiment les moyens d'atteindre son objectif de remontée en L1. A suivre... Jean-Marc

  • ça peut être bien mais totalement insuffisant.
    Zerka est plus un Milieu offensif.
    Il demeure comme dit Dremmwel une Inquiètante pénurie d'attaquants (pluriel)

Les commentaires sont fermés.