Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 avril 2010

Au revoir ma jolie !

Tu étais si inattendue, si pleine d'espérance, tu nous as rendus heureux durant ces quelques mois passés ensemble.

Et puis, tel un mirage qui s'éloigne, tel un bonheur qui s'estompe, tu nous quittes.

Tu pars en nous laissant si seuls, si nostalgiques de ce bonheur passé.

Le pire c'est que cette séparation risque d'être définitive, tu vas aller faire tourner d'autres têtes et chavirer d'autres coeurs.

Tel est ton destin ...

Ephémère mais pur moment de bonheur, éclaircie dans le ciel gris guingampais de ces dernières années, je ne peux que te dire merci pour ces moments intenses, si forts par rapport à la monotonie lancinante de ce club depuis quelques années.

Espérons qu'à la fierté de t'avoir connue ne va pas succéder la honte ...

Sacrée coquine !

coupe_de_france.jpg

Commentaires

19/20: Superbe note!!! Moins bien quand il s'agit du classement de ligue 2 et de la position d'EAG.

Avant de recevoir Nantes Lundi soir espérons que nos starlettes du ballon rond vont enfin passer au actes et se réveiller!!!

Il est plus que temps sous peine de se retrouver 20/20.

Elle est bien loin cette jolie coupe qui nous a fait tant plaisir et pourtant la coupe est pleine.

Écrit par : Patrick | samedi, 10 avril 2010

Respect pour Dremmwel!

Écrit par : Jean-Marc | samedi, 10 avril 2010

Attendez un peu encore avant de pleurer..! rien n'est encore fait, on n'a pas encore couler que je sache, tant que l'on surnage encore il faut y croire, pour moi Brest devrait stopper Bastia dans son élan ( il leur faut encore trois points)et lors de leur victoire contre Vannes - match auquel j'ai assister - j'ai vu une équipe de Vannes totalement démotivée, ses joueurs se chamaillant sur et hors du terrain.
Donc pour moi il y a déja deux condannés, le tout est de continuer "petit bras" avc deux trois resultats nuls pour ne pas être le troisieme.On va serrer les fesses jusqu'au bout, mais "ça le feras"...car jusqu'alors il faut bien le reconnaitre on en a toujours eu du c..

Écrit par : soleil rouge | samedi, 10 avril 2010

Les commentaires sont fermés.