Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 avril 2010

Tonnerre de Brest et Mauvais Temps sur Guingamp !

Notre voisin finistérien qui avait tremblé l'an dernier pour assurer son maintien et tenté le pari de virer son coach à 4 matchs de la fin a réussi un championnat magistral qui se conclue ce soir par la montée en ligue 1. Bravo à eux pour ce rebond phénoménal et cette politique qui a porté ses fruits !

Pendant ce temps là, l'équipe guingampaise qui a flirté ces dernières saisons avec la relégation s'est vu une fois encore trop belle suite à son beau succès en Coupe de France. Chacun recrutant des joueurs sans aucune logique, qui plus est grassement payés, non seulement EAG n'a pas tenu compte de ses erreurs passées mais a fait pire puisque qu'à trois journées de la fin, nous sommes relégables et notre président semble inerte, on ne l'entend pas, tout va bien, on ne renforce pas au mercato d'hiver (cela nous avait sauvés à plusieurs reprises, des rustines valent mieux qu'un vieux pneu crevé ...).

Le parallèle entre les deux clubs bretons montre bien que pour construire un club, il faut surtout bâtir une équipe, recruter des joueurs complémentaires qui en veulent. J'avais été choqué d'entendre NLG l'an dernier lors d'un match contre Le Mans dire que la perennité d'un club c'est avant tout ses finances, soutenu dans ses dires par le Président Manceau. Certes mais cela ne fait pas tout et Brest et Arles en sont des exemples criants. Le Mans va descendre et Guingamp n'en est pas loin.

Et tout ça un an après avoir conquis la Coupe, vous savez demain c'est la finale, ambiance top assurée en tribune ...

Il leur reste trois matchs pour éviter le pire, ne serait-ce que pour les bénévoles, quelques salariés et un formidable public qui ne mérite pas d'avoir une telle équipe pour défendre les couleurs qui lui sont chères.

En tout cas, ils vont réussir en une chose difficile à imaginer, c'est me dégoûter au même titre que de nombreux fidèles de ce club.

Inutile de venir me faire la leçon sur le vrai supporter qui supporte toujours son équipe dans les bons et mauvais moments, cela fait six ou sept saisons que c'est le cas ...

C'est vrai que j'ai la nostalgie de Coco et d'autres guerriers (dont des vedettes) qui ont arboré avec fierté ce maillot et que je ne me peux me résoudre à cette chute vers le néant dans laquelle EAG se précipite !

Mais bon, encore trois matchs pour arracher ce maintien, avec les mêmes joueurs c'est une évidence ...

NLG va-t-il enfin sortir de sa réserve ou laisser couler son club sans réagir ?


 

La battue aux sangliers !

Lors de son déplacement dans les ARDENNES, les chasseurs guingampais jouent, une fois n'est pas coutume lors d'une chasse, leur peau !

Vu leurs piètres performances globales, nos joueurs se sont mis en danger et ce déplacement pourrait bien être le début de ?????

A eux d'écrire la fin de ma phrase, avec orgueil si possible ... 

vendredi, 23 avril 2010

Guingamp Berrytait-il mieux ?

DSCF3409.JPGMa réponse est clairement non.

La question est de savoir si notre équipe a raté le coche ou évité le pire ...

Lorsque l'on ouvre le score de façon heureuse à la 85e minute comment peut-on se faire rejoindre à la 89e sur un corner évitable (la balle devant être captée par notre gardien, je ne sais pas s'il a été bousculé ou pas sur l'action, c'est sur le corner qui a suivi cette action que Châteauroux a égalisé, quelle détente !).

Malgré tout, ce point peut paraître heureux au vu de la physionomie du match, EAG étant pitoyable en première période.

Et la chance nous a souri puisque Chäteauroux a bien failli l'emporter dans les arrêts de jeu, merci au poteau droit de Gauclin !

Bref, au vu des autres résultats, EAG est clairement en danger et au vu de son envie et de son jeu, ils y vont tout droit.

Pendant ce temps, Arles qui a le plus petit budget de L2 et qui a recruté 19 nouveaux joueurs en début de saison s'apprête à rejoindre la Ligue 1.

Bastia et Istres qui ont bien recruté au mercato sont bien dans la course au maintien.

Et Guingamp qui ne s'est pas renforcé au mercato d'hiver est lui aussi dans la course mais rien ne dit que notre équipe se sauvera.

Il faudra montrer autre chose lors des 4 derniers matchs pour espérer se sauver, l'équipe a été désespérante ce soir et d'un niveau tellement pauvre que le spectre de la relégation n'a jamais été aussi proche...

Berryte-t-elle de se maintenir ?

Un maintien ne se mérite pas il se gagne et Châteauroux nous a montré ce que c'était de se battre pendant 90 minutes sur un terrain.

EAG pourrait bien célébrer son anniversaire de victoire de coupe par une descente en national ...

Cherchez l'erreur !

L'heure de Berryté !

Tout est dans le titre ...

Une victoire permettrait d'envisager sereinement le maintien, tout autre résultat serait bien inquiétant.

Attention à Titi !!!

samedi, 17 avril 2010

Ce ne fut pas l'Arles et sienne !

Un bon match nul d'EAG hier soir en terre provençale.

Toujours deux points au-dessus de la ligne de flottaison, il faudra d'ailleurs faire couler Châteauroux dès vendredi prochain.

Long sera le chemin !

lundi, 12 avril 2010

EAG toujours vivant !

CDSCF2490.JPGes trois points font du bien !

En Avant a montré de l'envie dès le début de son match et a réussi à atteindre la pause en menant d'un but, score flatteur eu égard à quelques alertes sérieuses sur le but de Gauclin.

Giresse en doublant la mise dès le début de seconde période a "tué le match" et on ne va pas s'en plaindre !

Trois remarques :

- Grax a fait taire certains détracteurs acharnés en étant , je pense, le meilleur joueur guingampais ce soir, ce qui n'a pas empêché certains aveuglés par des oeuillères gigantesques, de le trouver nul ...

- Comment le joueur nantais qui a commis deux attentats en première période a-t-il fait pour ne pas être expulsé ?

- Bravo au KOP et à l'équipe pour son match, si elle  pouvait enchaîner de telles performances, le maintien n'en serait que facilité !

Prochain match à "enjeu énorme" au Roudourou : la venue de Châteauroux, il vaudra cher celui-là ...

dimanche, 11 avril 2010

En cas de défaite contre Nantes, les "Nantis" vers le néant ?

Bercés par les refrains "Ca ira mieux demain" et "Tout va très bien Madame la Marquise", notre équipe qui joue avec le feu depuis des années n'a jamais été aussi proche de l'incendie ...

Dix-neuvièmes à 7 journées de la fin, l'accueil des Canaris ressemble étrangement à un tournant pour notre saison et peut-être même pour l'histoire de ce club.

Cette gestion navrante récurrente depuis des saisons où les euros n'ont jamais réussi à faire une équipe capable d'accrocher la montée, mais à renouveler année après année les mêmes errements dans la construction d'un groupe qui de ce fait lutte depuis trop longtemps pour ne pas descendre, nous entraîne vers une descente qu'il va falloir éviter.

Le problème est que le maintien ne se décrète pas à l'aide de paroles ou d'espoirs, il s'arrache en combattant sang et eau avec un état d'esprit irréprochable.

Notre Président a décidé de faire confiance à ce "groupe" et à VZ pour aller arracher ce maintien. C'est un pari osé et qui aurait  peut-être mérité un ou deux renforts au mercato d'hiver (ce n'est pas Bastia et Istres qui vont me contredire !).

Alors messieurs, c'est le moment de montrer de quoi vous êtes capables, c'est dès le coup de siflet initial qu'il faudra se défoncer et tout donner pour aller chercher les trois points.

Le confort guingampais dans lequel baigne notre équipe et nos dirigeants va-t-il enfin céder la place à une action d'urgence, une réaction tant attendue par les fidèles supporters écoeurés par un tel gâchis mais toujours présents.

L'argent ne fait pas tout et nous en sommes la preuve vivante, il est temps de se replonger dans ce qui a fait notre équipe de paysans : la gnac et l'envie !

 

vendredi, 09 avril 2010

Au revoir ma jolie !

Tu étais si inattendue, si pleine d'espérance, tu nous as rendus heureux durant ces quelques mois passés ensemble.

Et puis, tel un mirage qui s'éloigne, tel un bonheur qui s'estompe, tu nous quittes.

Tu pars en nous laissant si seuls, si nostalgiques de ce bonheur passé.

Le pire c'est que cette séparation risque d'être définitive, tu vas aller faire tourner d'autres têtes et chavirer d'autres coeurs.

Tel est ton destin ...

Ephémère mais pur moment de bonheur, éclaircie dans le ciel gris guingampais de ces dernières années, je ne peux que te dire merci pour ces moments intenses, si forts par rapport à la monotonie lancinante de ce club depuis quelques années.

Espérons qu'à la fierté de t'avoir connue ne va pas succéder la honte ...

Sacrée coquine !

coupe_de_france.jpg

samedi, 03 avril 2010

Soirée cinéphile et nostalgique au Roudourou

Hier soir était organisée au Roudourou la projection de vieux films qui auront ravi les amateurs  :

Nous avons pu visionner Humphrey Bogart dans

LE GRAND SOMMEIL.jpg
Nous avons aussi revu Raymond Souplex avec plaisir :
3550460010950.jpg

En Guest star, nous avons pu voir sur le terrain une diffusion simultanée de plusieurs versions de :

 

6a00d83451648169e2011279140d6928a4.jpg

Moi qui étais pensais assister à

 

Gaff1491745180.jpg

J'ai plutôt vu un film plus récent

00787190-photo-affiche-descente-aux-enfers.jpg

et au final :

 

la-grande-illusion.jpg

Quelle soirée !

 

vendredi, 02 avril 2010

Une victoire pour que la mayennaise ne soit pas trop dûre à Lavaler !

Comme depuis 6 ans, victoire impérative !

Le groupe:

Gauclin, Trévisan – Deroff, Colleau, Bassila, Felipe, Djoman, Bellugou, Diallo, Mathis, Ogunbiyi, Hamroun, Giresse, El Jadeyaoui, Gilmar, Grax, Scarpelli

Espérons que le TGV remplacera la loco du Trieux à l'avant !