Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 mars 2012

En Avant sous pression à Monaco !

Un jeu de mot très significatif quant à ce match et sa haute importance ...

Et volià, comme je le craignais, nous avons perdu (1 à 0), Monaco n'est plus qu'à 4 points.

Espérons que cette défaite ne signifiera pas une mise en bière pour EAG ...

Commentaires

Il faut se faire une raison!
Nous venons de rencontrer les 3 derniers du championnat. Résultats:
2 pts / 6 contre Amiens (Qui vient de se prendre une rouste à domicile)
1 pt /6 contre Boulogne
3 pts / 6 contre Monaco (dans une phase positive il est vrai. Il ne faut pas oublier qu'ils avaient joué à 10 puis 9 au Roudourou).

En plus on ne peut pas dire que les équipes du haut de tableau nous réussissent:
0 pt/6 contre Reims.
2 pts /6 contre Troyes.

Les chiffres sont cruels, mais montrent le niveau d'EAG. EAG est une équipe de bas de tableau.

Qu'ils se bougent et nous montrent le contraire dés le prochain match contre Lens!!!!

Écrit par : patrick | samedi, 10 mars 2012

Je viens de voir la video de la rencontre. Il n'y a pas photo. Monaco mérite bien sa victoire.
Cerdan 2 fois fautif. 1 la faute (?) et 2 sur le but.

Yatabaré prend un carton jaune plus que mérité sur une faute inutile. Quand va t il marquer un but?????????????????

Écrit par : patrick | samedi, 10 mars 2012

Il semble finalement que Yatabaré ait pris un carton rouge. Tout simplement lamentable. Quelle est sa plus value dans l'équipe?
Il n'apporte strictement rien.

Écrit par : patrick | dimanche, 11 mars 2012

J'ai regardé le dernier quart d'heure de Lens-Bastia sur Eurosport. Il fallait voir la hargne et la volonté des Lensois bien que menés 3 à 1. Il ont faim. Ils ne lâcheront rien. Tout comme la meute qui poursuit Guingamp.
Tous pensent s'en sortir y compris Amiens, contre laquelle nous n'avons fait que match nul et qui pourtant semble si loin au classement.
Le prochain match sera terrible car il nous fera basculer dans l'enfer ou le semblant de paradis.
Il nous faudra lutter à l'écossaise, à l'irlandaise, sans lâcher un bout de terrain, jusqu'au dernier souffle, animés par cette rage de s'imposer et de défendre nos couleurs rouge et noir.
Paradoxalement, je serais Gourvennec je ferais à peine s'entraîner notre équipe cette semaine. Elle est talentueuse, même si elle demeure fébrile et parfois maladroite devant les but. En vérité je pense qu'elle n'est pas assez guingampaise dans l'esprit. Cet esprit de Combat. Celui de Leroux, Drogbah, Malouda, Carnot, etc... la liste est si longue. Oui, je vous le dis, si j'étais ne serait-ce que le cinquième adjoint de Gourvennec j'organiserais des séances vidéo toute la semaine , retraçant le passé glorieux de notre club, pour dire et redire à tous ces bons joueurs qui ne se trouvent pas, qui ne se trouvent plus sur le terrain, que ce qui leur manque c'est peut-être tout simplement l'esprit guingampais. Et qu'ils se rassurent ont l'acquiert. Très facilement. Mais je les avertis : après on ne peut plus s'en défaire.
Je redis ce que j'ai déjà écrit : si Guingamp se sauve cette année, l'équipe montera l'an prochain. Sinon... Je les plains. car sortir du National, cela n'est pas simple.

Écrit par : coatkeo | mardi, 13 mars 2012

bonsoir,
je l'ai déjà écrit ici, le guingamp que j'ai préféré était celui de l'époque SMERECKI. Mais comment demander aux joueurs de s'en impregner. Il faut se faire une raison cette époque est révolue. l'EAG n'est plus le seul club breton sur le devant de la scène aujourd'hui alors qu'il l'était dans le milieu des années 90. L'amour du maillot? l'esprit de club?Les joueurs l'ont-ils?je ne le crois pas. J'espère qu'ils vont se maintenir surtout avec le jeu qu'ils produisent mais tellement innéfficace. C'est frustrant.
Et puis posons nous la question du supporter de guingamp: vient-il encore de saint-brieuc, du léon. Je ne sais pas. ce serait un débat intéressant. J'aime ce club mais revivre la période SMERECKI relève de l'utopie.
MERCI à bientôt.

Écrit par : NICOLAS T | mardi, 13 mars 2012

Bonsoir,
Je n'ai jamais eu le sentiment que EAG était le seul club breton sur le devant de la scène. Il ne faut quand même se croire sorti de la cuisse de Jupiter.
Quant à l'origine du supporter de Guingamp on s'en fiche non? Qu'ils soient à Wallis et Futuna, à Moscou ou à Chatelaudren ce qui compte c'est qu'ils vibrent à l'unisson. Quel rapport avec le combat que livre notre équipe pour se maintenir?
Et puis, l'histoire, l'épopée, de EAG ne se limite pas à l'époque de SMERECKI ce me semble. Pas de quoi être résigné à ce point. Faut garder le moral. Il ne s'agit pas d'utopie mais de rêve. On en a tous besoin.

Écrit par : coatkeo | mercredi, 14 mars 2012

bonsoir,
je ne veux surtout pas polimiquer nous aimons tous ce club. bien sur que non que ce club ne se résume pas aux années 90( qui reste ma période favorite) mais j'ai juste vu aussi l'évolution. Il y a aussi du foot-business chez nous, arrêtons de croire que nous sommes l'exception.
l'amour du maillot!!!!?cela existe t-il encore?tout simplement.
merci de répondre
à bientôt
ps : concernant le spectateur guigampais pour moi il y aurait débat sociologique intéressant car ce club ne se réduit pas à sa ville, il va au-delà. Il représente l'identité bretonnante et paysanne.

Écrit par : NICOLAS T | mercredi, 14 mars 2012

Le maintien passera par la gagne à domicile. Une victoire contre Lens peut relancer le groupe et faire du bien au moral. A mon avis, il faut réintégrer au plus vite El Jadeayoui. Je ne comprend pas les dirigeants qui attendent la fin de la semaine pour le convoquer, c'est en début de semaine qu'il fallait le faire. Yatabaré n'apporte rien et passe son temps à prendre des cartons, il sera suspendu demain soir.

Écrit par : Jacky | jeudi, 15 mars 2012

oui gagner à domicile est nécessaire. LENS nous a rejoint au classement.croisons les doigts.
j'espère qu'entre les joueurs cela se passe bien et qu'ils font confiance à J. GOURVENNEC.

Écrit par : NICOLAS T | jeudi, 15 mars 2012

Les commentaires sont fermés.