Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 décembre 2012

C'était du béton Arlé !

En Avant n'a pu franchir la forteresse des 8 ou 9 défenseurs d'Arles Avignon.

Et pourtant, il ya eu des occasions, parfois très proches du but adverse...

Nous avons perdu Yatabaré, encore expulsé suite à deux cartons, le premier consécutif à une remarque de sa part, il faut absolument apprendreà se taire !

En première période, l'arbitre de touche était, tel l'ancien chef de gare de Kerauzern, toujours le bras levé pour signaler nos attaquants hors-jeu (limite playmobil animé, "noël attitude" oblige ...).

Et puis, bouquet final, l'arbitre de champ, dont les paupières s'étaient collées de froid en cette fin de mach n'a pas sifflé le pénalty pourtant flagrant que tout le monde présent au frigo (pardon ! stade) avait vu.

J'ai cru que c'était une illusion qui compensait le froid que seul un vin chaud (déjà bu à Auxerre il ya une quinzaine d'années, à la mi-temps) aurait pu atténuer.

Je vous laisse juger par vous-même ! J'espère simplement qu'il ne nous manquera pas deux points en fin de saison sinon cette décision pour le moins étrange serait lourde de conséquence.

PS : pourtant, il n'est pas loin de l'action !

PS bis : Si EAG avait mis une de ses occasions, on n'en parlerait pas ...

 


Grand Format EAG-Arles-Avignon 0-0 L2 2012-13 par rostrenen10

Commentaires

Effectivement encore un arbitrage bien pourri. Mais les occasions étaient là et il fallait les mettre au fond.
A noter que le but de la 1ère mi-temps était valables.

Pas étonnant que nous n'ayons pas d'arbitre Français dans les compétitions internationales.

Écrit par : patrick | vendredi, 14 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.