Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 novembre 2013

Le Père N'OL guingampais !

Rassurez-vous, je ne débloque pas et suis bien conscient que nous ne sommes pas arrivés à la fin de l'année !

Je constate juste que pour les lyonnais, le père noël est passé en avance hier soir, En Avant leur ayant offert les deux buts en deux minutes !

On se serait cru revenus lors du premier match face à l'OM.

Inquiétants errements défensifs, trois jours après un match où cela avait déjà été le cas.

Cerise sur le gâteau : l'expulsion méritée de Diallo pour une vilaine semelle sur Gonalons. Heureusement la blessure serait moins grave que prévue, ce qui devrait permettre à notre joueur de ne pas être suspendu pour une trop longue durée, même si on peut penser qu'il prendra plusieurs matchs !

Bref, une semaine en guise de rappel à l'ordre !

Commentaires

Cela nous rappelle juste les ambitions initiales du club: le maintien. Jouer en réaction est un jeu dangeureux mais lorsqu'on mène au score comme contre EVIAN c'est la relache. avec GUINGAMP c'est souvent une mi-temps sur deux

Écrit par : NICOLAS T | dimanche, 03 novembre 2013

Il va falloir amorcer une nouvelle série. Ça rappelle notre début de saison, sauf qu'on a un peu plus de sérénité (avec nos points) et de certitudes (grâce aux matches produits depuis).

Et si on commençait par accrocher les Dogues à notre tableau de chasse ? Ce serait au prix d'un match énorme, vue la forme des bonhommes. Et pour l'instant, les gros ne nous ont pas trop réussi. Mais les Lillois pourraient nous prendre de haut.

Écrit par : ToM | lundi, 04 novembre 2013

Vilaine semelle, vilaine semaine. Et ces mots de Diallo qui font mal et sont repris en pâture par ceux qui n'attendent que ça et qui pensent que Guingamp n'a rien à faire là. Les lillois parlent déjà de venir gagner au Roudourou, alors on croise les doigts

Écrit par : ric1968 | jeudi, 07 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.