Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 22 décembre 2013

Un bon pactole au Capitole

Peut-être que ce point arraché dans la ville chère à Nougaro sera décisif dans la course au maintien...

L'année se termine positivement pour En Avant qui termine la phase aller avec un total de 24 points et 10 points d'avance sur le 18e.

Voilà qui met un terme à une remarquable année qui aura vu Guingamp remonter en ligue 1 et y tenir fièrement sa place.

L'anne prochaine débutera en fanfare puisque nous recevrons St-Etienne, irons à Lorient et recevrons le PSG, un programme qui ressemble à celui du début de saison ! Dur dur !

Remarquable première partie de saison pour le public guingampais qui est premier au championnat de France des tribunes !

Bonnes fêtes à tous et Joyeux Noël !

dimanche, 15 décembre 2013

Cadeaux princiers

BRavo à notre Lionel à nous, Mathis pour son 200 e match sous les couleurs guingampaises, une bel exemple à tous les niveaux ...

Guingamp a le sens de l'accueil et du respect.

Ainsi, lorsque nous affrontons des équipes au palmarès prestigieux, nous leur offrons des cadeaux durant les matchs.

Après l'OM et l'OL, EAG a donc offert généreusement la victoire à Monaco hier soir.

Pourtant très bien partis, notre gardien a fait une très mauvaise relance dans l'axe, récupérée par le jeune virtuose Rodriguez qui donné le tournis à nos défenseurs avant de faire une passe de génie à Martial qui a marqué d'une frappe puissante (pas mal ce jeunot de 18 ans !). 

Sur le contre, Mandanne rate l'égalisation dans son face à face avec Subasic.

Ensuite Martins Perreira glisse et fait une grosse faute de la main qui lui vaut un second carton jaune.

Lemaître sort sur blessure, Monaco marque sur un corner distillé par le génial Jaime Rofriguez et le match est fini.

Guingamp a joué avec courage sa seconde période et n'a pas pris plus de buts, c'est important.

Monaco a géré tranquillement, elle est un mariage intéressant entre de très bons anciens : Abidal, Carvalho, Toulalan et une jeunesse très prometteuse et remuante : Jaime Rodriguez, Martial, Rivière.

Contre de telles équipes, les erreurs sont fatales et Guingamp peut nourrir des regrets d'avoir offert la victoire à un adversaire qui n'en demandait pas tant.

Mention à Jaime Rodriguez, quel talent, son action sur le premier mut monégasque est un chez d'oeuvre !

PS : qu'il est agaçant de voir ses gestes d'antijeu à répétition, et vas-y que je mets trois jours à dégager, une semaine à sortir du terrain et trois secondes à hurler et tomber par terre !

samedi, 07 décembre 2013

Ne pas perdre le Nord !

Mine de rien, le match de ce soir risque d'être déterminant quant à la suite de la saison.

Une défaite redonnerait le moral à nos adversaires du jour qui ne seraient plus qu'à 9 points de nous.

Donc, il ne faut pas perdre ce soir pour les laisser à au moins 12 points et continuer ce championnat sereinement !

Il faudra être meilleurs, notamment en première mi-temps ...

jeudi, 05 décembre 2013

Un Bordeaux qui avait de la jambe, cuvée "Mur de l'Atlantique"

Un élixir armoricain d'un mauvais cru ce soir, surtout en première période où EAG a été mauvais.

Du mieux en seconde période, notamment avec l'apport de Fauré qui a failli, d'un geste instinctif de buteur, marquer un superbe but, mais sa belle frappe n'a fait que lécher la barre ...

Bref, nous aurions pu arracher le nul, mais la défaite n'a rien d'illogique, notre équipe manquant de beaucoup de choses ce soir, notamment de puissance.

Une soirée à oublier tout comme le but que nous avons encaissé !

lundi, 02 décembre 2013

Roudourou for ever, fort rêveur

Vous trouverez ci-dessous un article qui provient du site de France Foot et que votre serviteur ne renierait pas (en toute humilité et sans prétention, of course !) ! Merci à Yoan Riou son auteur, dommage que quelques commentaires faits sur le site de France Foot soient aussi pourris, vous arrangerez cela ! 

Noël approche. Alors, offrez à vos amis des billets pour un match dans le stade de Guingamp. Un cadeau original. C'est un endroit vraiment pas comme les autres !

 
(L'Equipe)
 
 

Guingamp, essence unique, parfum enivrant, en pleine odeur de sainteté. 7 280 habitants, pas loin de 10 000 abonnés au stade de Roudourou et 15 658 spectateurs samedi soir pour le match contre Nantes conclu par une victoire 1-0 de la formation locale. Ambiance divine, plaisir solidaire. Pas étonnant puisque Nantes et Guingamp occupent actuellement les deux premières places du championnat de France des tribunes géré par la Ligue de football professionnel.

A la fin de la rencontre, les supporters nantais ont chaudement applaudi leur équipe, pourtant battue. La magie rouge et noire a encore agi ce week-end au Roudourou, enceinte qui a enfanté comme souvent un spectacle agréable. On se rappellera longtemps le sourire radieux d’un sympathisant de l’En Avant, patron d’une brasserie à Auray, dans le Morbihan, en quittant les lieux. Il vient très régulièrement au Roudourou, même s’il doit faire 4h15 de voiture entre le voyage aller et retour.

L’EAG, en chair et en Oz, est 7e de la L1 ce dimanche après avoir évolué en L2 la saison passée et alors qu’il fréquentait le National en 2010-2011. Cette équipe ne roule pas des mécaniques et pourtant, elle est entraînée par Jocelyn Gourvennec, un sacré moteur-compositeur, qui nous délivre de belles mélodies et des refrains que l’on n’oublie pas. Samedi, voyant son équipe mise en difficulté par les Canaris, il a su changer le dispositif tactique après trente minutes, passant du 4-4-2 au 4-1-4-1. Et parmi ses joueurs, Kerbrat, c’est le châssis, Atik le filtre à air, Mathis la courroie de distribution, Douniama le levier de vitesse et Sankharé le volant, ou plutôt le cerf-volant. Il s’est en effet envolé pour battre de la tête Riou et marquer le but du succès de l’En Avant (63e). Les Costarmoricains l’ont emporté sans leur meilleur "striker", Yatabaré, absent en raison d’une blessure (cinq buts en L1 cette saison). Le public guingampais, exemplaire, mérite ces bons résultats, cette équipe cohérente. Le Roudourou aime sonner en mode vibreur.

Yoann RIOU, à Guingamp

dimanche, 01 décembre 2013

1 à 0 : En Avant serein face aux canaris

On ne peut pas en dire autant de l'entraîneur nantais qui n'a vu qu'une seule équipe sur le terrain ...

La frustration n'excuse pas tout, notamment le manque de respect envers son adversaire du soir.Et puis quand on est nantais, y faut être Beaujoire ... (hum hum, il se fait tard !!

Ses dires auraient été justifiés à la fin d'une première mi-temps où Guingamp s'est fait surclasser par son adversaire qui jouait vite et bien mais qui n'a pas scoré.

La seconde période a été bien différente et En avant aurait pu tuer le match et s'éviter une fin de partie brûlante !

Quel match, quelle intensité, quelle ambiance !

Mentions à Dounamia et Kerbrat, tous deux énormes ce soir, Mandanne aussi mais il lui a manqué l'efficacité.

Mentions aux deux kops, j'ai rarement entendu une telle ambiance dans le parcage visiteur !