Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 janvier 2014

Le match s'est joué vert la 60e minute !

P1050465.JPGP1050501.JPGFormidable club costarmoricain dont on loue la qualité d'accueil et qui a reçu les verts hier soir en réservant à leur hôte des températures dignes du Forez !

La chaleur du public a contrasté avec le froid environnant dans les tribunes du Roudourou ...

J'associerai les visiteurs à cet hommage, beaucoup de stéphanois avaient fait le déplacement et c'est tout à leur honneur.

Ils doivent avoir un bon herboriste qui leur prépare de bonnes tisanes et infusions, ce qui permet à un certain nombre d'entre eux d'être torse nu dans les tribunes !

Le nul obtenu est un bon point car en face c'était une bien belle équipe qui allie le muscle à la vitesse, la jeunesse à l'expérience, la solidité à l'explosivité.

Guingamp a souffert en première période même si les verts ne se sont pas procurés d'occasions franches, Gradel exploitant mal ses percées multiples.

En Avant s'est ressaisi en seconde période et a eu deux énormes occasions à la 60e : Ruffier a sauvé son équipe sur une superbe parade et sur le corner qui a suivi c'est Clément qui a supplanté son gardien sur sa ligne.

Au final le nul est équitable même s'il y avait peut-être moyen de mieux faire face au solide Sall, parfois noncha"lent".

Lévêque a bien muselé le remuant Hamouma, Martins Pereira a plus souffert face à Gradel. Chez les verts, j'ai été impressionné par l'activité du duo Lemoine Clément et surtout par la tranquillité de Perrin derrière.

A Guingamp, beau duo Kerbrat Sorbon et Sankharé a été quelquefois flamboyant même s'il ralentit parfois son équipe et qu'il prend de gros risques en dribblant autant !

Sinon, un petit paradoxe à vous signaler : le jeu offensif guingampais est reconnu mais nous avons la 16e attaque et la 5e défense avec 19 buts marqués et encaissés ...

Valenciennes est à 8 points.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.