Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 novembre 2014

La cap corse

est un passage périlleux pour l'équipage guingampais qui sort d'un coup de tabac. Espérons que le capitaine Gourvennec aura su préparer son équipage pour aborder ce défi bastiais on ne peut plus important pour éviter une longue galère !

La première des vertus est d'y croire et de tout donner. Les joueurs d'EAG doivent cela à leurs supporters, et cela conforterait leur coach dans l'hypothèse de l'accident de parcours.

Une défaite sonnerait comme le glas des illusions de maintien et serait en quelques sorte le départ de la route du "mort" ... Petit hommage aux super-héros de la mer qui partent demain de la cité malouine pour la route du Rhum, bon vent à eux !

Espérons donc que ce soir nous retrouverons l'ivresse de la victoire, avec un goût de quinquina, cap corse oblige ... 

Un scénario de toute beauté !

Les commentaires sont fermés.