Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 janvier 2016

Un final plutôt corsé

C'est dans les arrêts de jeu que Guingamp s'est imposé hier soir sur un penalty marqué par le grand petit bonhomme de ce match, l'ancien qui a fait pencher le match durant la seconde mi-temps : Giresse qui a remplacé Diallo, hors du coup (ou blessé ?).

Ce penalty a provoqué la colère des corses qui l'ont jugé inexistant et ont hurlé à l'injustice.

Sentiment que nous connaissons bien à Guingamp ces derniers temps, tout comme la frustration de se voir rejoindre à la fin du match ...

Je répondrai juste que d'autres clubs ont eu penalty sifflé dans ces situations et que nous en avons eu des bien plus nets non sifflés ...

Par ailleurs, lorsque leurs joueurs ou entraîneur parlent d'un pression mise sur le corps arbitral, de "pression", de certitude de se faire enfler, je les comprends.

Tout le monde du foot sait, et c'est bien connu, qu'entre nos deux clubs celui où la plus forte pression est mise sur l'adversaire, sur le terrain ou dans les couloirs (entre autre), c'est à Guingamp ...

Sinon, pour en revenir au match, je passerai sous silence la piètre première période, et évoquerai la très grosse seconde période durant laquelle EAG a frappé deux fois la barre (Giresse et Bénézet) et a eu de grosses occasions, malheureusement non transformées.

A signaler le gros match de Kerbrat, le roc finistérien.

A venir, le déplacement importantissime à Toulouse, il faudra s'y montrer efficace à l'avant et à l'arrière !

PS : Quand Bastia perd en fin de match sur un pénalty litigieux, cela fait le buzz, quand Guingamp se fait enfler pendant 7 matchs, cela fait beaucoup moins de bruit ...

PS (bis) : Quand un arbitre oublie deux penos flagrants et accorde un but avec un hors-jeu de position, c'est lui qui est désigné le dimanche suivant pour arbitrer le gros match du w-e (OL-OM), une belle récompense pour quelqu'un qui aurait du être plutôt suspendu ...  Résultat des courses : Un but pour Lyon sur un coup-franc pour une main non commise, un but refusé pour un hors-jeu inexistant, entre autre, bref de la continuité dans la performance !

 

Commentaires

Oui, ils disent que Guingamp a pleuré toute la semaine et obtenu compensation. Que diraient ils si ils s'étaient fait voler sur 7 MATCH. Ils demanderaient leur rattachement au championnat Italien? Alors qu'ils arrêtent de sangloter!

Notre attaque est vraiment inoffensive! Combien d'occasions franches sans marquer hier soir? Vraiment Bénézet DOIT cadré son tir. Par cadré je veux dire qu'il doit le mettre sous la transversale pas dessus!
Un grand bravo à Giresse qui a métamorphosé une équipe amorphe en première mi-temps.
Au fait n'y avait il pas main Bastiaise dans la surface en 1ère mi-temps? Ballon qui a fini en corner. Je n'ai pas entendu les Bastiais là dessus.

Écrit par : Patrick | dimanche, 24 janvier 2016

Bonjour,

Victoire qui fait du bien dans l'optique du maintien avec ces trois points supplémentaires. A mon niveau un peu mal à l'aise sur la fin de match.
Que l'on veuille ou non les déclarations du président ont tourné sur les radios et télé. On pourrait assez facilement faire le lien avec le péno sifflé valide ou non d'ailleurs.On peut comprendre les bastiais sur sur ce coup là.
Guingamp peut déranger les pontes de la ligue pro mais ça reste toujours l'image du club gentil.Alors quand ça tombe sur Bastia forcément....
Mais ces derniers temps, il n'Y aurait jamais du avoir autant de polémique si les guingampais avaient la bonne idée de jouer de façon plus précis et correct. C'est tout de même brouillon et pauvre. Les tirs cadrés , on les compte sur les doigts de la main.
Notre classement en est tout de même lié avant toutes autres considérations.

Écrit par : NICOLAS T | lundi, 25 janvier 2016

Enfin! Enfin une victoire. Victoire qui ne rattrape en rien les points perdus en route...
Penalty litigieux qui compense surtout le penalty non sifflé en 1ère mi-temps...
Pas de quoi se rouler par terre donc.
Effectivement, on pourrait reparler des couloirs de Furiani et des problèmes de lumières dans ces mêmes couloirs...

Écrit par : Nominoë29 | mercredi, 27 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.