Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 25 septembre 2016

Un sentiment d'inéluctabilité ...

Cette défaite en terre bastiaise est d'une logique implacable.

Quand vous jouez sur un champ qui vient d'être labouré et qu'en plus on vous expulse un joueur très tôt dans le match (sévère second carton où le bastiais en rajoute des caisses) et bien il y a de grandes chances que vous perdiez.

Comme d'hab, serait-on tenté de dire, un léger coup de pouce permet de faire pencher la balance même si le marquage à 2m a été lui aussi décisif ...

L'avant-centre bastiais a pu marquer très tranquillement et ainsi donner la victoire à son équipe.

Le terrain pourri l'était pour les deux équipes mais jouer à un de moins amplifie certainement la problématique.

Tout ceci ne doit pas nous faire oublier que nous avons été, une nouvelle fois, très pauvres dans le jeu et dans l'animation offensive ...

C'est un peu inquiétant car cela fait suite à 2 autres matchs très très médiocres dans le jeu ...

Il est temps que notre infirmerie se vide et que nous retrouvions une équipe conquérante !

En plus, Rennes en a pris 3 à Dijon, ils vont donc être très motivés pour le derby de vendredi !

 

 

Commentaires

Oui, l'expulsion de Marçal est très sévère. Mais le jeu de Guingamp n'est pas bon, déjà contre Lorient dans les 20 dernières minutes ils ce sont fait bouffer, incapable de conserver le ballon, le rendant systématiquement à l'adversaire. A Bastia à 10 contre 11 c'était difficile, mais à force de subir la défense a fini par craquer. Je suis inquiet pour le déplacement à Rennes qui lui voudra se racheter après lsa défaite à Dijon

Écrit par : jacky22 | lundi, 26 septembre 2016

Pour moi un déplacement à Bastia est un match unique dans la saison. Il n'est pas révélateur de grand chose en général, et tout particulièrement quand on joue sur un champ de patate. Un peu une parenthèse dans la saison. Du coup, pas d'enseignements à tirer sur un tel match où en plus on perd un joueur très tôt (peut-être un peu sévère mais je crois pas que ce soit un scandale non plus). Le seul point négatif est la suspension de Marçal que ça entraine, mais ça on savait qu'on y serait confronté dans la saison. Le joueur met beaucoup d'engagement et un léger retard transforme cet engagement en fautes. Le tout est qu'il ne commence pas à acquérir une réputation pour ça auprès des arbitres de Ligue 1 sinon, on risque de voir ça souvent.

Mais si Lévêque est de retour, ça ne devrait pas trop porter préjudice. Il a toujours répondu présent et sait se hisser à son meilleur niveau dès son premier match après une longue absence (c'est fort ça d'ailleurs !). Mais j'espère qu'il sera là pour ce match capital dans notre saison ! Je pense qu'il y a quelque chose à faire à Rennes, équipe qui a des qualités mais ne les démontre pas à chaque match ! On semble plus solides.

Écrit par : ToM | lundi, 26 septembre 2016

Depuis la grève internationale Guingamp a perdu beaucoup d'allant. Fallait-il ou non jouer un match amical comme les autres ou non? Je pense que oui. Car des joueurs brillent moins. Toulouse a montré clairement qu'il suffisait d'être sur l'homme, pressant, pour nous empêcher de développer notre jeu. Lorient, encore faible, aurait pu nous battre. Soyons juste. A Bastia, j'ai senti plus d'envie chez les Corses. Rennes sera un grand tournant de la saison selon moi. Car si nous perdons nous regagnerons notre championnat habituel, celui du maintien stressant. Sinon, tous les espoirs seront permis car l'équipe, cette année, a un vrai potentiel.

Écrit par : coatkeo | mardi, 27 septembre 2016

Une grève internationale, ça ferait beaucoup de monde à manifester ! nous avons rectifié bien sûr, il s'agit d'une trève internationale !

Écrit par : dremmwel | vendredi, 30 septembre 2016

Ce soir Guingamp a perdu à Rennes. L'équipe, depuis la TREVE internationale chute. On peut jouer sur les mots. J'ai fait une faute de frappe le précédent post et m'en excuse, mais si ce blog est bien le lieu d'un débat, ce dont je ne doute pas, je réaffirme que nous avons mal négocié ce tournant de la TREVE internationale. Depuis nous nous enfonçons et allons rejoindre dès ce week-end notre vrai championnat celui de la 11é à la 20è place, celui du maintien. Ce soir à Rennes, nous ne devions pas perdre, mais Diallo, encore lui (il faudrait lui rappeler le nombre de fois où il a récolté un carton rouge et pénalisé son équipe) a pénalisé le groupe. Et de surcroît nous nous payons le luxe de jouer avec un joueur de moins : 10 à Toulouse, 10 à Bastia, 10 à Rennes...

Écrit par : coatkeo | vendredi, 30 septembre 2016

Écrire un commentaire