Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 décembre 2016

Canaris Dead ? Guingamp Alive, Chapeco spirit !

2016-12-02T133142Z_1_LYNXMPECB10VT_RTROPTP_3_COLOMBIA-CRASH.JPG.cf.jpg

Tout d'abord, une énorme pensée pour une ville, un pays qui a pleuré hier ses héros tragiquement disparus.

EN AVANT CHAPECO ! Que cette infinie tristesse se transforme en énergie et que la solidarité montrée par le monde du foot se concrétise pour que votre club et ses valeurs, proches des nôtres, se relèvent de cette tragédie ! Mention à l'hommage rendu par le club qui devait les affronter, énorme respect pour l'Atletico Nacional !

Je préfère cette image du foot que les dérives nauséabondes de l'argent du foot qui risquent de nous polluer dans les jours qui viennent.

Revenons maintenant au match EAG NANTES, un match sûrement très difficile pour notre coach hier soir partagé entre deux sentiments.

Satisfaction du devoir accompli avec cette victoire logique face à Nantes.

La roue a tourné avec ce 2e but libérateur car le début de seconde période voyait Guingamp laisser Nantes revenir et se montrer un peu plus pressant.

Tristesse de voir son équipe de coeur dans un tel état, proche du néant.

La situation de son club de formation où il joué durant 6 ans ne peut le laisser indifférent et il faut bien avouer qu'à l'heure actuelle tous les voyants sont au rouge.

Outre le talent, cette équipe manque de confiance et le comportement de ses suppporters y est pour beaucoup, cette haine viscérale contre leur président plombe clairement les canaris et ils ne pourront pas se sauver tant que cette ambiance délétère perdurera...

Pour paraphraser une des imitations célébres de De Caunes : "Ce n'est pas sain" !

Je n'oublie pas que Deaux et Martins Pereira sont aussi des anciens canaris ...

Bravo à leur gardien Riou qui a "osé" aller affronter seul les supporters nantais présents au Roudourou.

Pour en revenir à notre club, j'ai été un peu décontenancé par le positionnement tactique de Diallo en première période.

Toujours impressionné par l'efficacité de Kerbrat, que dire du niveau de notre brésilien (quel joyâo !). Gros match de Salibur, une passe décisive, un but, et une énorme frayeur sur le vilain tacle subi qui aurait pu le blesser gravement ...

Bref, Guingamp a 26 points ce soir et est 4e, avec une moyenne de 1,625 point par match. De quoi être "serin" avant d'aborder la fin 2016 qui nous verra aller affronter Sainté dans son chaudron puis un Lyon revanchard en Coupe de la Ligue, tout ce ci avant de recevoir le QSG ! Le dernier nous match nous verra aller affronter Metz dans un contexte qui risque d'être spécial suite aux tristes événements d'hier soir. La citation d'Einstein prend allors tout son sens :

« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. »

 

 

 

 

Commentaires

Toujours un plaisir de venir te lire, ou re-lire Dremmwel ;-)

Écrit par : Guillerm | mercredi, 28 décembre 2016

Les commentaires sont fermés.