Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cassoulet mémorable avant la bouillabaisse !

    En Avant peut se targuer d'avoir la plus belle pelouse de France et un centre d'entraînement flambant neuf.

    Tout ça c'est bien mais un club de foot de Ligue 1 c'est aussi une équipe qui tient la route.

    Ce soir j'ai sûrement vu le pire début de match de ma vie au Roudourou et j'ai cru qu'on allait prendre une balle.

    Cela faisait vraiment pitié et le pire c'est que ça fait deux fois en une semaine que nous montrons un visage lamentable en défense avec un adversaire qui joue comme à l'entraînement.

    On a laissé partir nos grognards Diallo et Martins Pereira, perdu beaucoup avec le départ "pourri" de Briand et pas remplacé Grenier.

    On nous serine que notre équipe est plus forte que l'an dernier, on ne se renforce pas en défense, on prête une arme offensive à Sainté, on recrute un défenseur central que l'on reprête à son club et on se retrouve avec une équipe qui manque de tout.

    Elle manque déjà d'un ou de plusieurs tauliers, elle manque d'envie et de gnac, d'honneur (15 à 20 minutes d'une nullité absolue où l'on aurait pu prendre très cher).

    Bah, dans la merde nous sommes, le mercato est fini et il va falloir faire avec les joueurs que nos dirigeants ont voulu et jugé suffisants, et au vu de la prestation de la défense ce soir, on a de quoi être inquiet, la base étant de ne pas laisser son adversaire à 10m (ou plus) et de ne pas lui passer les ballons ... Le milieu est un boulevard où nos adversaires s'engouffrent à loisir, on joue à la baballe, on tire parfois vingt mètres au-dessus du cadre, on bute sur un bon gardien, on frappe la barre, bref tous les ingrédients alarmants d'une équipe qui y va tout droit.

    Va falloir jouer comme une équipe qui lutte pour le maintien et arrêter de se voir trop beaux, il faut limiter la casse jusqu'à noël et vraiment se renforcer à la trève pour espérer se maintenir.

    Dire qu'on va à Marseille pour notre prochain match ...