Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rouges - Verts : l'enfer !

6e minute : coup-franc sur une faute bête et particulièrement évitable : bien tiré par Khazri au ras du poteau, notre goal est battu, 1 à 0 pour Sainté.

62e minute : coup-franc de Rodelin, Ruffier n'a pas bougé : poteau.

Voilà ce qui pourrait résumer le match où l'on aurait du au moins prendre un point.

Mais un match ne se joue pas au mérite et, outre le manque de chance, il nous a aussi manqué beaucoup d'autres choses hier.

Certes, nous avions sûrement le match de Paris du mercredi dans les pattes, mais bon c'est Sainté qui a montré de l'envie dès le départ et nous on les laissait jouer, alors quand vous avez en face Khazri, Cabella et M'Vila et ben arrive ce qui doit arriver...

Ensuite quand vous avez des occasions, il faut les transformer, pour nous c'est habituel de voir les gardiens adverses qui flambent, mais ils sont là pour ça et Ruffier est un gardien de grande classe et il nous l'a montré hier soir.

Mais la chance ça se provoque, il faut de la gnac sur chaque frappe, chaque occasion, et nous ne l'avions pas hier soir.

Alors oui, je suis déçu par ce que j'ai vu, notre équipe n' pas surfé sur les vagues positives précédentes et est retombée dans ses travers habituels qui expliquent notre place, logique au vu de nos erreurs répétées, accumulation de petits détails qui au final vous plombent chaque match.

Dernière remarque, Benezet ne montre pas assez d'envie et de combattivité pour être dans le groupe, je l'entends c'est Josse le chef. Il faudra quand même m'expliquer le sens de ces deux mots quand on voit la performance des joueurs qu'il lui préfère... Il y a sûrement des choses qui m'échappent mais j'avoue que hier soir nous étions sûrement nombreux à penser que Bénézet nous aurait fait du bien et que certains sur le terrain ou qui sont entrés ont vraiment montré très peu voire rien à tout niveau (je ne parle pas des toutes nouvelles recrues)...

Je respecterai toujours les joueurs qui portent notre maillot mais l'inverse doit être vrai et je ne suis pas certain que ce soit le cas, certains montrant quand même peu d'envie et ne semblant pas transcendés par la volonté !

Notre équipe s'est éteinte et son public avec, il est temps que notre slogan "on ne lâche rien" soit suivi d'effets et que tous les joueurs se dépouillent dans cette opération sauvetage.

C'est peut-être Tom Cruise qu'on devrait recruter ?

PS : sacré Frédo, quand je pense que sur les 2 matchs vous nous battez deux fois, et bien c'est cher payé mais bon vous avez des joueurs qui peuvent faire la différence, et ça change tout, pour preuve vous êtes 3e et nous derniers...

Commentaires

  • Oui mon pote on s'en sort bien. Je suis un peu déçu de la 2eme mi-temps de l'ASSE, mais en face cela manquais vraiment de hargne et de détermination pour bousculer les verts. Je pense l'EAG a pourtant les moyens de s'en sortir avec THURAM, ROUX, RODELIN et BENEZET en effet vous avez des joueurs pour vous tirer de la, mais sans hargne cela sera impossible. Bon courage. Bisous

  • Tout est dit comme d'habitude.
    Concernant Benezet, inutile de nous voiler la face,il y a autre chose que l'aspect purement footballistique et je ne me l'explique vraiment pas à moins que c'est le joueur qui ne souhaite vraiment plus jouer et ait des envies d'ailleurs mais comment lui en vouloir si tel était le cas ?
    Le gars on le recrute avec sa pubalgie dont il se sort à force de hargne à son retour on lui assène, président en tête, qu'il ne fait plus partie du projet guingampais. Le mec quelques mois plus tard devient titulaire indiscutable et sans lui même pas sur que l'on serait au dessus des 6 points aujourd'hui. Juste le meilleur joueur avec Blas.
    Et puis on lui fait remarquer qu'il ne se donne pas à fond. Je veux bien croire qu'il soit atypique dans ce milieu aseptisé mais la sortie de Gourvennec en confèrence de presse à son sujet très peu pour moi. Ce n'est pas forcément l'image maison ce genre de commentaires. Bref vu que c'est Gourvennec qui oserait de lui faire la remarque.
    Si on supporte un club c'est pour des raisons qui dépassent largement le cadre de l'aspect purement jeu sinon ça ferait belle lurette que les stades seraient complètement vides tant le spectacle proposé en D1 est juste à chier. Et en ce sens le supporter a aussi ses états d'âmes et qu'il n'adhère pas à tout. Que l'on vienne m'expliquer ce qui justifie l'éviction de Diallo par exemple.
    Le club change et devra peut être aussi accepter que certains de ses supporters s'en détachent. i

    Enfin pour finir, les Phiri, Rebocho, Eboa c'est tout de même pas si mal et en ce sens je ne vois pas en quoi on pourrait repprocher à Ak leur venue.

    La gestion inter saison calamiteuse a laissé des traces.

Écrire un commentaire

Optionnel