Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Opération maintien : "Mission Impossible"?

La suite de ce film en plein tournage (les premiers titres envisagés étaient "Peur sur la ville" ou "Descente aux enfers") enregistrera un scénario riche en février où il nous faudra des "Bad Boys" et avoir "L'âme des Guerriers"et surtout pas des "Bronzés" ou des "Charlots" déjà vus et revus cette saison  :

Réception du 2e aujourd'hui et une triplette d'acteurs qui viennent du film "FLASH", espérons que ce sera "L'Ile au Trésor" et pas "Tempête de boulettes géantes" pour nos acteurs

Déplacement chez le "Roi Lyon", club de "L'Artiste" et d'autres acteurs du film "Champions"

Trois jours après : déplacement à Bordeaux ("Vin cre ou Mourir") où nous pourrions avoir un scénario digne de "Vengeance dans la Peau" avec en face l'acteur de "Judas", "Trahisons", il aurait participé à "Sextape" également.

Trois jours après : réception d'"Angers Immédiat" avec un hommage à "la dernière chance" et des possibilités d'y intégrer quelques soupçons de  "Pour qui sonne le glas" ou de "Rédemption".

Bref, Pour Guingamp février s'annonce comme "Impitoyable",  "la somme de toutes les peurs", "Ascenseur pour l'échafaud" ou "Retour vers l'enfer". A moins que l'on puisse citer "Miracle" ou "Terminator Rennaissance" !

Enfin, on ne va pas en faire un film, d'autant que dans tous les stades de France, une pensée émue pour nos amis nantais, on va diffuser avec émotion EMI "Coeur de champion".

Au final, ce fut 'La peur", "L'ennui', "La scoumoune", "Un jour sans fin" et au final un "Labyrinthe" dont on ne trouvera pas l'issue pour un quadi inéluctable "Au revoir les enfants".

On n'a pas joué, pris un but puis égalisé mais but refusé pour hors-jeu, main lilloise mais pas peno, tête de Roux repoussée par Maignan sur la barre, et au final Rebocho à la rue tout le match (mais il joue beaucoup, trop d'ailleurs) provoque un penalty dans les arrêt de jeu, score final 2 à 0 (mais en face c'était pas le Dynamo de Boloï mais le second du championnat !), le résumé de la saison pourrie de l'équipe qui va descendre en ligue 2. C'est presque fini, alors jouez, il n'y a vraiment plus rien à perdre et préparez la saison prochaine tout de suite en gagnant des matchs !

 

Commentaires

  • Mais comment en est on arrivé là???
    Je sais bien que dans le foot, la différence entre la victoire et la défaite est ténue. Je sais aussi que lorsque l'on est dans une spirale (positive ou négative) c'est dur d'en sortir.
    MAis nous avions quelques garanties avec un noyau de "bons (voir très bons)" joueurs de L1 :
    Johnsson, Sorbon, Kerbrat, Deaux, Didot, Roux, Rodelin, Coco, Blas, Rebocho, Bénézet plus quelques jeunes tr_ès prometteurs : Thuram, Traoré, Eboa-Eboa...
    Vraiment, je ne comprends pas.
    Et en plus Brest va prendre notre place en L1! Manquerait plus que le SRFC gagne la Ligue Europa tiens!!!

  • On a perdu trop de bons joueurs l'été dernier, mal remplacés, voilà tout. On a effectivement quelques bons mais pas assez souvent bons en même temps, et donc ça ne donne rien au final. On a un niveau ligue 2, et ça tombe bien on y va

  • Devant le match, ma femme me dit que je ferais mieux de regarder Colombo ou arabesque (pour le suspense)!
    Bon alors là Deaux-Didot-Bénézet sur le banc, c'est quoi le concept? tout joueur étant capable de réussir une passe sera sur le banc?
    Ou alors il les garde au chaud pour le Barça?

Écrire un commentaire

Optionnel