Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un point c'est tout...

Vous l'aurez compris à la lecture du précédent article, la mayonnaise n'a pas pris et c'est plutôt à de la bouillie que nous avons eu droit vendredi dernier.

Alors oui, En Avant a glané un point et c'est toujours ça de pris mais j'avoue que les milliers de personnes présentes au stade sont sorties sidérées après ce match.

Effectivement le niveau footballistique affiché par nos joueurs durant ce match a été misérable et inquiétant. Par moment, on se serait cru en 2e division de district...

Je veux bien qu'il n'y ait pas d'automatismes mais quand même, passées les 10 premières minutes où nous avions ouvert le score par miracle, je ne sais pas si nos joueurs ont réussi à faire trois passes de suite !

Le niveau technique était affligeant mais cela aurait pu être compensé par de l'envie, là encore nos joeurs ont été affligeants. Sans parler de la lenteur récurrente de certains jiuers qui jouent à la vitesse de vétérans de plus de 50 ans.

Vous pensez que j'exagère ? Regardez le match en entier et vous comprendrez, si vous tenez la totalité du temps...

Notre coach a taillé ses joueurs mais a trouvé qu'ils s'étaient révoltés en seconde période, y a t-il une quatrième dimension au Roudourou ?

Alors oui, c'est bien de renouveler l'effectif mais les créateurs et distributeurs c'était utile et ceux qui sont sensés l'être ne le sont pas ou jouent à trois à l'heure, il va peut-être falloir faire appel à nos jeunes pour essayer de dynamiser cette équipe qui, il faut bien l'avouer, fait plus pitié qu'autre chose...

Battez-vous sur le terrain, ce sera déjà formidable et cela devrait être un minimum pour des joueurs pro !

Bref, long sera le chemin du maintien, quand à espérer mieux, on verra plus tard l'urgence étant quand même de se rassurer pour rester en Ligue 2 et d'y mettre les éléments indispensables...

 

Commentaires

  • Punaise
    Il n y a pas mort d homme et on n est pas dernier signe mellot
    EAG est ou dans le classement
    Dans le ventre mou selon les commentaires
    Bien loin du cerveau et plus pres du trou de balle en reprenant l anatomie humaine rapportee au championnat de l2
    Et bien dites donc ca ne s arrange pas au roudourou

Écrire un commentaire

Optionnel