Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des abysses guingampaises au volcan clermontois

En Avant a pris une leçon hier soir et le score de 2 à 1 est flatteur tant la supériorité clermontoise a été flagrante, notamment en première période où nos joueurs paraissaient jouer sous tranquillisants.

Alors oui le meilleur a gagné et quelle leçon de football, nous faisions vraiment pitié en première période, submergés par le talent et la vista du jeu clermontois. Honteuse première période du côté guingampais, indigne de joueurs de football professionnels tant ils ont été nuls techniquement.

Sinon, si nos latéraux pouvaient marquer leur ailier à moins de 15m ce serait bien et si nous pouvions jouer en courant ce serait aussi positif, cessons de jouer à la baballe en marchant mettons le rythme indispensable à ce niveau.

Bref, le meilleur a gagné et hier visiblement ce sont nos joueurs qui étaient en grève alors que le Kop Rouge n' a cessé de les encourager. Certains joueurs ne paraissent pas au niveau et peu concentrés voire concernés, qu'ils laissent leur place ...

Je retiendrai le but de Roux, un vrai plus pour ce dernier et le 300e match de Kerbrat sous notre maillot, à signaler que notre  taulier par son envie a tenté de montrer l'exemple à ses camarades ...

Sinon, dernière chose, lacune qui me peine et me gave tant cela dure, le manque de caractère de cette équipe, les joueurs changent mais pas ce p... de constat.

Commentaires

  • Ruse ardue. Autrement dit, astuce difficile à trouver pour donner, en effet, du caractère à cette équipe. Elle compte pourtant quelques talents individuels.

  • Pour avoir du caractère, faudrait déjà avoir une identité. Force est de constater que l'identité guingampaise a disparu depuis bien longtemps. Constat certainement identique dans la plupart des clubs français professionnels.
    Monde professionnel aseptisé sans identité. Effet pervers de la mondialisation.
    Bref j'ai du mal à m'identifier.

  • plus jamais ça qu'ils nous disent
    et bien si c'est la neuvieme fois qu'ils nous refile la meme rengaine
    mais vendredi soir j'en ai vraiment eu honte pour eux par leur ridiculisme
    c'est clairement une équipe de bas de tableau

Écrire un commentaire

Optionnel