Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pitié...

C'est triste à dire mais cette équipe de Guingamp et même ce club fait pitié.

Sincèrement, on a l'impression de voir un bateau à la dérive, sans gouvernail, avec un capitaine de fortune non formé, un équipage qui n'a jamais fait de bateau qui se dirige vers un énorme récif, le choc est inévitable et la catastrophe imminente. Et les armateurs attendraient qu'un miracle sauve ce bateau et fermant les yeux et niant la réalité.

Le mec à la barre ne sait pas naviguer et on a l'impression qu'il n'y croit plus, terrible image que celle de notre entraîneur hier sur le banc, il n'y croit pas, plus. Il constate que son équipe est ahurissante de médiocrité, match après match et on va donc le laisser continuer à mener une équipe qui n'y croit pas non plus...

Guingamp est en train de sombrer, son équipe est à la dérive et tout le monde le voit, les journalistes, les supporters, les commentateurs, le coach, le staff et on ne fait rien. Sans parler des buts que l'on prend, il faut le voir pour le croire...

Alors oui, outre le jeu, les joueurs, le coach qui font pitié, la non intervention du président (bloqué par le CA ? ou pour qui le chapeau est trop grand ?) fait aussi pitié.

Mais nos adversaires ne peuvent que se délecter de nous voir ainsi, eux ils n'auront aucune pitié et la moindre des choses est de tenter d'éviter le naufrage, car descendre en serait un bine plus grave que de licencier un coach qui a des résultats catastrophiques et une influence nulle voire négative sur cette équipe.

Merci encore 0 notre ancien président et son directeur sportif (Fantomas ?) d'avoir viré Didot pour prendre Bazda..

Par pitié, faites quelques chose pendant qu'il est encore temps !

 

 

ors

Commentaires

  • Tu n'as aucune pitié mais raison ! Alors encore une défaite au Havre ? Pour finir leçon normande de la semaine ? Et enfin ouvrir les yeux ?

Écrire un commentaire

Optionnel