Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 février 2006

EAG CAEN ce soir

Ce sera sans nos recrues, sans Haquin, Sitruk, Hazem (non retenus), sans Martini et Debès (suspendus), sans nos blessés de longue date : Talhaoui, Diop, Rivière, Reinette, Diallo ni Ecker qui reprend l'entraînement. Sacré potentiel que ces absents du jour !!

Voici le groupe retenu par Ravera : Gauclin Bridonneau Le Lan Sikimic Koscielny Pinto Shereni Gonzalez Jouffre Abriel Suarez Racon Robert Watier Jaffré Calbou et Palut. A noter la présence de trois jeunes (derniers de la liste), la présence de Watier et les absences de Sitruk et Haquin ........

vendredi, 20 janvier 2006

Grenoble EAG 0-0, étonnant non ?

Le groupe guingampais : Debès Gauclin Bridonneau Le Lan Martini Sikimic KoscielnyPinto Shereni Racon Hazem Jouffre AbrielGonzalez Suarez Haquin Watier Sitruk. Retour de Racon, absence de Robert et présence de Watier ....
Voilà la formation alignée par EAG ce soir : Debès Bridonneau Martini Sikimic Le Lan Pinto Shereni Jouffre Abriel Gonzalez Sitruk.
Bravo à la défense, quand à l'attaque ........ elle vendange, pour quel cru ? Une cuvée national ou maintien ?

dimanche, 15 janvier 2006

EAG DIJON un 0-0 de quelle trempe ?

medium_eag_dijon_55_.jpgUn bon 0-0 devant un bloc compact qui peut remercier son gardien pour ses parades. Une équipe très organisée, soudée et expérimentée. Des joueurs formés au club, d'autres ayant joué à l'échelon inférieur, bref une vraie équipe de L2 qui a bien tenu les assauts guingampais. Ravera avait décidé de titulariser Haquin, choix judicieux, puique seule alternative actuelle pour tenter de relancer l'attaque guingampaise, toujours si peu efficace et percutante. Abriel jouait aux côtés de Shereni et Jouffre était placé à gauche, à l'opposé de Gonzalez. Pour ne rien vous cacher, la première mi-temps fut mièvre malgré quelques occasions. Globalement EAG a la maîtrise du ballon mais ne fait pas grand chose de celui-ci, cruel manque d'animation offensive. A citer : une frappe de Suarez captée aisément par Mouko, l'excellent portier dijonnais, et une belle frappe de Le Lann, très brillant durant ce match. Des frissons nous rappellent que Dijon est une belle équipe à l'extérieur sur un lob du vif Laurent et sur un missile expédié de la ligne de touche par Tacalfred, non cadré bienheureusement. C'est donc sans surprise que nous arrivons à la mi-temps sur un score vierge.
En seconde période, EAG mettait un peu plus de pression avec deux belles occasions ratées par le néo-pro Haquin, il aura eu le mérite d'être à la réception de centres, fait pas si courant chez nos attaquants. Watier, entré en jeu à la place de Gonzalez s'est aussi procuré deux occasions, malgré un déchet certain dans le jeu et toujours une combattivité quelque peu déficiente, si l'on excepte son désormais habituel tacle guerrier ! Pour ceux qui n'avaient pas vu sa frappe surpuissante en première mi-temps, Tacalfred a récidivé sur un coup-franc boxé par Debès. Le match se termine donc sur score nul. Comme souvent EAG aurait mérité mieux mais comme d'habitude son manque d'efficacité ne lui permet pas de l'emporter et son capital points n'augmente pas beaucoup : 1 point cette semaine ! Stérilité offensive constatée par tous, écrite par les observateurs mais qui n'inquiète, semble-t-il, pas notre président. Prendre le pari de se sauver avec les mêmes joueurs est tout de même osé car rien ne dit qu'il y aura déclic, la première équipe non relégable est à .............. 1 point ! La politique du : "ça va aller, l'équipe a le potentiel pour se sauver nous a menés en L2 il y a deux saisons". Superbe prestation du kop rouge dans un stade bien vide. Kop qu'est enfin venue saluer une majeure partie de l'effectif guingampais. Mention spéciale à Le Lann pour son match superbe, belle entente avec Jouffre. D'un autre côté, c'est quand même un peu désolant de voir un latéral montrer à ses partenaires attaquants ce que c'est d'attaquer, de déborder, d'accélérer, de frapper tout en assumant un travail défensif délicat face au véloce Laurent. Il ya du mieux dans le jeu, mais pour l'instant ça nous fait une belle jambe puisque personne ne concrétise nos occasions et que par conséquent notre capital points ne progresse pas. Le maintien est toujours et encore d'actualité, une recrue offensive aussi !!
Vous pouvez consulter l'album-photos du match, première partie.  

vendredi, 13 janvier 2006

DIJON EAG 0-0, une moutarde aigre-douce

Bravo à Le Lann pour son match exemplaire que ce soit au niveau défensif ou offensif. Il était dans la surface de réparation adverse à la 90 e !!! Bel exemple de combattivité et de motivation. Haquin, titulaire, a été percurtant mais pas efficace. Les autres non plus, mais ce n'est pas nouveau ! Très bon match du gardien dijonnais, équipe solide. A demain pour un compte-rendu plus long et les photos du match !

EAG DIJON ce soir

Redoutable équipe qu'EAG accueille au Roudourou ce soir puisque Dijon est première en déplacement, où elle a récolté la bagatelle de 20 points (EAG 6 avec 13 points). Nous partageons les 2 dernières places à domicile, EAG 19e avec 10 points, Dijon 20e avec 6 points !. Vraisemblablement, une très belle équipe de contre !

Le groupe : Debès Bridonneau Le Lan Martini Sikimic Shereni Jouffre Abriel Gonzalez Suarez Watier Haquin Pinto Koscielny Robert

On prend les mêmes et on recommence, en remplaçant Sitruk par Robert. Certains restent-ils dans le groupe du fait d'ue clause de leur contrat ? Ou alors pour qu'on puisse les vendre, soldes obligent ! J'attends de voir la combattivité de nos sénateurs offensifs .... Faire jouer Watier titulaire est une option non sans risques, s'il fait le même match que face à Lorient forcément du mécontentement se fera entendre. Alors quelle option ? Robert Haquin Abriel Gonzalez et donc du changement ou les 4 mêmes que mardi avec notre duo d'attaquants ......................... Je vous laisse le choix de l'adjectif !! j'espère qu'une fois de plus on n'enviera pas l'équipe adverse pour ses attaquants percutants !! Il faut y croire, car une victoire est nécessaire pour le maintien et parce que c'est ................. vendredi 13, notre jour de chance ?

A demain pour les photos !

mercredi, 11 janvier 2006

LORIENT EXPRESS

medium_clown35777.3.jpgPourquoi ce titre ?

1) Pour sa facilité et en hommage à Agatha Christie !

2) Parce qu'il résume très bien le match d'hier soir. Lorient a défendu avec vigueur, profitant de notre déficience chronique voire pathologique au niveau offensif. Les merlus ont ensuite plié le match en 5 minutes et ont enrhumé nos défenseurs pas du tout habitués à de si vifs opposants au cours de leurs entraînements.

3) Pour sa référence aux trains. A propos, il faudrait peur-être envisager de déplager le terrain d'entraînement situé près de la voie de chemin de fer du Guingamp-Paimpol où ne passent que des TER ainsi qu'une splendide loco à charbon, pour une découverte pittoresque de l'estuaire du Trieux. L'emplacement idéal serait près de la voie Paris-Brest, celle empruntée par le TGV. Pourquoi ? Pour que nos attaquants avancent à la vitesse d'un TGV et pas à celle d'une vieille loco à charbon ou à fuel !!!

4) Parce que notre trio offensif d'hier soir (W-A-S) a sûrement raté son train ou a été victime d'une erreur d'aiguillage : en guise de derby de L2 ils ont cru disputer un match amical de remise en forme, c'est en tout cas ce qu'ils ont fait !

Maintenant, il faut que je vous avoue : j'ai pêché. Après avoir assisté à la première mi-temps, où EAG n'a pas démérité, mais n'a pas mis les occasions qui se sont présentées, je me suis dit que j'aimerais bien avoir les attaquants lorientais à la place des notres, et que nous allions perdre en deuxième mi-temps, inéluctablement. Second pêché avoué : j'ai hurlé devant ma télé et gueulé contre notre trio W-S-A, auteur d'une prestation on ne peut plus désastreuse. Troisième pêché avoué : j'ai aussi crié lors du remplacement fait par Ravera : évidemment ce n'est pas le fait de faire entrer Haquin, le seul percutant de notre effectif, mais de faire sortir Jouffre et de laisser notre fabuleuse triplette sur le terrain. Quatrième pêché : au moment du penalty. avant qu'il ne soit tiré, j'ai hurlé quand j'ai vu que Watier s'emparait du ballon et me suis dit qu'il allait le rater. Bah oui ...... Ai-je été le seul à pêcher ainsi devant son téléviseur ou derrière sa radio ? Malheureusement, je ne pense pas.....

M. Le Graët, je ne suis qu'un modeste supporter qui ne paie qu'un pas si modeste abonnement pour aller voir son équipe favorite. Une fois de plus, j'ai eu honte en voyant ce qu'ont fait certains joueurs. J'ai aussi eu la rage de voir Bourhani nous montrer ce qu'était un attaquant véloce, percutant et réaliste, car à côté ceux qui ont été recrutés pour le remplacer paraissaient de simples joueurs de corpo. Vous avez confiance en votre équipe, en d'autres temps vous avez secoué et placardé des joueurs bien meilleurs. Avez-vous entendu votre ancien coach, celui qui a choisi ces joueurs, dire que l'équipe la plus efficace avait gagné. Nos attaquants errent sur le terrain, Haquin est une alternative mais il en faut une autre et vite (une ?).

PS : je vous invite à relire mon édito d'avant match et vous fais lire ces quelques lignes : "Je pense qu’il va falloir très vite se pencher sur le sort des joueurs qui n’ont pas l’esprit et qu’il va falloir vite mettre au placard. Il faut former un groupe peut être moins doué, mais qui n’abdique pas pour le club et pour mouiller le maillot ". Ludovic Batelli, entraîneur de Sète !

Le maintien ne nous tombera pas dans les poches, il faudra aller le chercher !!!

 

lundi, 09 janvier 2006

Avant-match LORIENT EAG

LORIENT-GUINGAMP c'est demain soir !

Derby breton qui va opposer une équipe bien placée pour retrouver la L1 et l'autre qui lutte pour son maintien. En début de saison, beaucoup d'observateurs envisageaient cette situation mais en inversant les clubs !

Alors, pourquoi Lorient est aussi brillant que Guingamp est pâle ?

De toute évidence il y a un schéma de jeu bien établi à Lorient et ce depuis des saisons avec un entraîneur qui a des conceptions offensives nécessaires à de bons résultats en L2. Tout le contraire d'En Avant en début de saison ! Les bons résultats de la fin de saison dernière ayant occulté la réussite insolente qui nous avait souri sur certains matchs, gagnés parfois sur un exploit de nos attaquant d'alors, pourtant si décriés : Dagano et Fauré. Il n'y avait pas de fond de jeu, ni de schémas tactiques bien établis, certains supporters, ô scandale, l'avaient d'ailleurs constaté en assistant aux entraînements d'En Avant. Les résultats plaidant en la faveur de YP, nous sommes repartis avec le même entraîneur au début de cette saison. L'argument d'un recrutement tardif ayant permis d'expliquer les difficultés rencontrées dans le jeu, nous allions voir ce que nous allions voir en préparant très tôt notre effectif; Pas besoin de vous rappeler notre début de saison !! Et pourtant ! Le match aller fut superbe, nous l'aurions gagné avec un chasseur de but.

Nous en venons à la deuxième explication : le recrutement des deux clubs. Quand l'un récupère des joueurs bannis, chomeurs ou jeunes prêtés par des grands clubs, l'autre se fie plutôt à la réputation de joueurs qui, sur le papier, sont soi-disant bons ! Pour preuve : EAG laisse partir Bourhani à Lorient où celui-ci a marqué six buts, nous avons gardé l'autre jeune, celui qui ne marque pas ! Recruter malin rapporte, recruter cher beaucoup moins !

Troisième explication : La fulgurance des attaques et contre-attaques lorientaises contraste avec la léthargie des notres !

Même si le fond de jeu n'est toujours pas au rendez-vous, la rigueur est de retour avec Ravera. Nous restons sur trois victoires consécutives contre des concurrents pour le maintien, jaugeons-nous contre une équipe suceptible de monter en L1, nous n'en avons battue aucune aux matchs allers !! Un résultat positif contribuerait à entrevoir une deuxième partie de saison encourageante quand au maintien, une défaite nous renverrait à la triste réalité d'un relégable !!

Lorient : 2e avec 35 points / 26 buts marqués, 13 encaissés
Guingamp : 14e avec 23 points, 16 buts marqués, 17 encaissés.

Fait encourageant dans les statistiques : Lorient n'est que 12e à domicile avec 16 points en neuf matchs et Guingamp est 6e avec l'extérieur avec 13 points en 9 matchs ! Soyons positifs !

 

jeudi, 05 janvier 2006

EAG ISTRES suite et fin

L'album photo est complet ! Pensez à laisser un petit message, cela me ferait plaisir !

Sur le div'EN AVANT après EAG ISTRES (2-0)

Voici ma modeste analyse de ce non moins modeste match. Faut-il être optim'Istres ou pessim'Istres ? En ce qui me concerne je resterai plutôt réal'Istres !!! Stupéfiante première mi-temps de par sa médiocrité sans nom, un festival de mauvaises passes des deux équipes. Istres jouant de façon plutôt engagée, les duels Fauré/Sikimic ou Martini ne l'étant pas moins ! Très triste première période, d'un niveau bien inférieur à la L2 !! Les guingampais se sont réveillés vers la 43e avec une succession de corners dangereux, Shereni ayant alors vu sa tête repoussée par Riou. Ensuite, s'en est suivie l'action du match pour les istréens. Centre dévié, une fois de plus, par Fauré qui arrive à M'Futi à six mètres du but. Bienheureusement pour nous il tire à côté !!! Ouf, mi-temps 0-0, match minable, je pèse mes mots. Un spectateur dit à un de ses joueurs de se battre, réponse de celui-ci : "Ta g............ !!!! ". Belle preuve de respect de ses supporters et bel étalage d'intelligence !!!! Surtout quand ses mêmes joueurs réclament le respect de leurs supporters !! Nous espérons tous que les joueurs vont se faire souffler dans les bronches à la mi-temps et montreront autre chose en seconde période.
 
Deuxième mi-temps, toujours le même match insipide, la nouveauté étant qu'Istres semble marquer des signes de fatigue. Deuxième tournant du match : Ravera fait sortir Robert et S... Sitruk (Suarez de par sa prestation s'apprêtait à rejoindre le banc !). Entrées de Haquin et de Watier. Le premier nous montre tout de suite ce qu'est un attaquant vif et le second a distillé de belles passes et des transversales précises. Abriel a eu le mérite de tenter une frappe des dix-huit mètres, geste incongru s'il en est dans notre équipe ! Non captée par Riou c'est donc notre premier but. Ensuite la partie était terminée, les istréens semblant résignés. Watier adresse une superbe transversale à Suarez qui va marquer ............. Non ! Frappe repoussée par le gardien dans les pieds de Suarez qui marque enfin !! Haquin se procurera une très belle occasion mais il échouera sur Riou. La fin du match sera animée devant le but istréen. Score final 2-0. Troisième victoire consécutive obtenue vraisemblablement contre les trois plus faibles équipes rencontrées. Nous n'avons pas été largement supérieurs à ces équipes mais avons gagné et c'est bien l'essentiel. Ultime déception : les joueurs boudent toujours leur kop qui les a pourtant bien encouragés !!!! Quand Ravera affirme que son équipe ne peut jouer que le maintien, sur ce que l'on a vu hier on ne peut que lui donner raison. Bon match de Martini, Bridonneau. Le Lann a été bon mais a commis quelques erreurs de relance qui auraient pu nous coûter cher ! Bonne deuxième période de Jouffre. Belles entrées de Haquin, Watier et d'Hazem (autre joueur en devenir). Abriel et Suarez ont marqué .............. Chez les istréens mention à Yahahoui, sacré chien de garde teigneux !! Prochain match à Lorient, équipe d'un tout autre calibre !

mardi, 03 janvier 2006

2-0 de quoi être optim'Istres ?

medium_p1010127.3.jpgTroisième victoire consécutive en championnat ! Première mi-temps consternante. Deux tournants dans le match : lorque l'avant istréen rate sa frappe alors qu'il est à 6 m de Debès, les entrées simultanées de Watier et Haquin. Tous deux ayant nettement dynamisé l'attaque de Guingamp. Buts d'Abriel et de Suarez. A demain pour les photos !