Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 mai 2006

En Navrant de Guingamp !

Pourquoi ce jeu de mots ?

La réponse viendra d'un commentaire d'après-match de Le Lan, hier soir, après la défaite 2 à 0 à Sedan, lors de la fête d'accession des sangliers ardennais à domicile. Parallélement, Lorient décrochait son billet pour la L1.

" Voilà, on est en vacances ! Je ne préfère pas en dire plus, il y a des mots qui pourraient dépasser ma pensée. Ce soir, on a participé à la fête de Sedan à notre manière. On n'a pas montré grand chose comme souvent cette saison. Traverser la France pour conforter l'adversaire dans ces idées, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus intéressant. Mais bon, la bonne nouvelle du jour, c'est que Lorient monte." (O-F et le Télégramme).

Dernière phrase seulement parue dans O-F : "Maintenant, je n'ai plus qu'à espérer que le téléphone sonne."

Comment analyser les dires d'un joueur qui a mouillé le maillot pour Guingamp durant toute la saison ?

Il es très déçu du match et surtout de la saison guingampaise, assez navrante, il faut bien le dire. Il est frustré d'affronter un adversaire qui fête l'accession avec son cher public ardennais. Il est aussi déçu par cette fin de saison chaotique où certains joueurs savent qu'ils ne seront pas gardés, et ce avant même la dernière journée. Ce qui est le plus déplorable c'est que Ravéra, appelé au chevet d'un EAG souffrant, a réussi à sauver le club du naufrage en remettant de l'ordre dans la maison et en rappelant à certains joueurs ce que sont les devoirs d'un professionnel. Malgré tout, il est plus que menacé, étrange remerciement ! Le Lan est fait partie de la défense guingampaise, la seule à avoir évolué à son niveau tout au long de la saison, c'est ce secteur de jeu qui a permis à EAG de ne pas couler durant la première partie du championnat. Ses paroles ne sont alors que les dires d'un joueur excéde par une saison pitoyable et par les agissements "curieux" des dirigeants en cette période.

L'autre analyse possible est beaucoup moins positive. Le Lan, qui est un des seuls à avoir défendu avec honneur et vaillance le maillot guingampais, est un joueur que l'on catégorisait volontiers dans ceux qui ont "l'esprit club". Malheureusement, en cette fin de saison, il renie le club pour lequel il a joué durant toute une saison et fait un appel plus que précis en direction de son club de coeur, Lorient, pour que celui-ci le recrute pour la prochaine saison en L1. Il ne serait donc alors qu'un mercenaire de plus dans ce milieu footballistique aliéné de plus en plus par l'argent et les agents, et qui fait que même les petits clubs perdent de leur substance et oublient leurs valeurs passées.

Alors "Les rats quittent le navire" ou " Y-a-t-il un capitaine à bord " ? Je ne sais pas comment vous analysez la situation, toujours est-il que l'embarcation guingampaise a réussi à ne pas couler durant cette saison et qu'on espérait que les erreurs passées allaient être analysées dans le but de maintenir à flot le bateau. Peine perdue, il semble que l'embarcation guingampaise soit livrée à elle-même et soumise à une houle "terrible" qui annonce une prochaine tempête pour un rafiot qui voit partir un à un ses matelots et dont le capitaine est soumis à la "pression' d'un armateur qui a oublié qu'au début le bateau guingampais était une barque qui avançait à la sueur collective.

Enfin, ce ne sont que les modestes pensées d'un supporter insignifiant..... A signaler que beaucoup ne reconnaissent plus le club qu'ils ont aimé et que si celui-ci continue à fourvoyer allègrement ce qui a fait son unicité, c'est bien parti pour, EAG deviendra un club comme un autre, broyé à la moulinette bizness'foot. Quel intérêt alors de payer "chèrement" sa place pour voir des mercenaires porter un maillot qu'ils quitteront quelques mois après ? Il nous reste à espérer que notre club fera, enfin, les bons choix car ce qui est consternant c'est que cette saison galère est à peine finie que l'on craint dèjà que la saison suivante soit pire !

Je finis par une autre réaction, on ne peut plus clairvoyante, celle de Ravéra après le match à Sedan : « Il faudra beaucoup de travail et d'humilité à En Avant pour qu'il puisse faire la fête, comme l'a fait Sedan à l'occasion de la montée ».

mardi, 28 mars 2006

Coup de gueule !!! Ce que j'ai écrit hier, ce que la Presse a dit aujourd'hui .....

Pas de photo du jour, simplement un gros coup de gueule ! La raison : aujourd'hui EAG disputait aujourd'hui un match amical contre Minsk à Ploufragan ! Pas de quoi se fâcher, attendez plutôt la suite !! L'équipe titulaire a été alignée durant la première période et, à la 25e minute, notre buteur argentin Caggiano est sorti sur une blessure sérieuse du genou.

Superbe nouvelle non ? Bravo, alors que le maintien n'est pas encore acquis, de faire jouer de tels matchs à nos joueurs. Surtout que certains auraient pu profiter d'un rencontre amicale pour regagner du temps de jeu. Cette nouvelle est une très mauvaise nouvelle, malchance ou incompétence ? J'avoue que je ne comprends pas comment on peut faire disputer un tel match, entre deux matchs de championnat? Je comprends encore moins que les futurs titulaires potentiels pour le match de vendredi prochain aient joué. LAMENTABLE ..... Et ne me dites pas que c'est pour garder le rhytme !!

Vous connaissez la meilleure ? Notre équipe de CFA joue mercredi !!! Super idée ce match amical !! C'est pour les relations franco-biélorusses, pour profiter de la qualité actuelle des terrains, parce qu'il fait très beau en ce moment ou simplement pour quelques paquets de chips à leur vendre ? Je ne décolère pas, et ne sais vraiment pas s'il faut en rire ou en pleurer ?

Voici un extrait du Ouest-France d'aujourd'hui :

En Avant a probablement perdu son buteur providentiel pour plusieurs semaines, hier après-midi à Ploufragan. A l'approche de la demi-heure de jeu, Jeremias Caggiano a disputé un ballon en profondeur devant Lesko. L'imposant gardien biélorusse a plongé dans ses pieds. La jambe gauche de l'attaquant s'est bloquée dans le choc et certains témoins disent avoir entendu un claquement. Aussitôt, au sol, le jeune argentin s'est tordu de douleur en réclamant l'aide médicale. Très vite, la scène a malheureusement permis aux joueurs et aux spectateurs de comprendre que la blessure était sérieuse, voire très sérieuse. Jeremias a été transporté au vestiaire sur une civière. Comprenez par là que, sans vouloir faire offense à l'équipe biolorusse et s'étendre sur l'opportunité d'un tel match en cette fin de saison, Ravera se serait volontiers passé d'une telle obligation. A quatre jours de la venue de Reims et d'un rendez-vous essentiel dans la course au maintien, on peut en effet penser qu'En Avant avait mieux à faire, même si ce type de blessure peut également survenir à l'entraînement.

Voici un extrait du Télégramme d'aujourd'hui :

AMICAL. GUINGAMP - MINSK, À PLOUFRAGAN : 1-2 Une défaite et... Caggiano sur le flanc !

L’idée d’un match amical, trois jours après un déplacement à Châteauroux, semblait peu appropriée pour les Guingampais : la blessure au genou qui est venue foudroyer Jeremias Caggiano, hier après-midi sur la pelouse de Ploufragan, en est hélas la preuve irréfutable. « J’ai entendu craquer ! » La première réaction de Jeremias Caggiano ne laisse rien présager de bon.

Comme quoi, mon sentiment est partagé !! Peut-on parler de faute professionnelle ? En tout cas, cela frise l'amateurisme ..... Selon une dépêche de France Football, plus de peur que de mal, Jeremias reprendrait l'entraînement dès la semaine prochaine. Pas de problème, je prends !!!

samedi, 18 mars 2006

Muchas Gracias Jeremias

Muchas Gracias
Jeremias
Merci à Fabbri la classe
D'avoir été perspicace
Dans sa "chasse"
A l'attaquant de race

Enfin un avant efficace
Qui dans les face à face
La balle adroitement place
Et le moral des gardiens casse !
FELIZ CUMPLEAÑOS JEREMIAS !!!
Toi le natif du mois de mars !

mercredi, 22 février 2006

A EN AVANT, Tout Fout l'camp

Drôle de titre ! Et pourtant c'est réellement ce qui se passe dans notre club.

1) Le football, force est de constater qu'EAG n'a plus de fond de jeu, et cela ne date pas de cette saison. Quand au nom du club : EN AVANT, il peut faire sourire pour une équipe qui a la dernière attaque de L2.

2) Les valeurs que plus aucun taulier ne fait respecter, le maillot qui ne représente plus grand chose pour la plupart de ceux qui le portent.

3) Le respect des supporters et bénévoles. Passons le fait que seules les réactions du public envers le piètre début de saison de son équipe aient été stigmatisées. Oublions le prix des places, et le plein-tarif payé pour le match de la Coupe de la Ligue contre Le Mans. Faisons une croix sur le manque de respect de certains joueurs envers leur public. Mais comment passer sous silence le dernier scandale qui agite le Roudourou ? Ceux qui ont assisté au match de vendredi dernier ont pu voir la banderole dignement préparée par le kop et exhibée aux yeux de tous : " soutien aux bénévoles". Interloqué par ce message, j'ai cherché à en savoir plus et ai appris pourquoi les stadiers bénévoles étaient quasiment tous en grève ce vendredi : ils déplorent le manque de considération et de respect de la part des dirigeants qui, par exemple, ne leur disent pas tous bonjour. Par ailleurs, ces bénévoles demandaient des gestes de reconnaissance de la part du club tels un repas de fin d'année, une collation d'après-match et quelques places gratuites. Demandes qui n'ont eu pour réponse que le mépris de la direction..... Une fois de plus, vous vous dites que votre serviteur affabule, perdu ! Je vous invite à aller consulter l'article d'Ouest-France qui annonce le futur départ de Serge Lucas, responsable de la sécurité.

4) Les spectateurs las de ces dérives et d'un club qu'ils ne reconnaissent plus, qui est bien loin de l'EN AVANT qu'ils ont connu !

5) La L2 ? Sur le terrain, l'équipe en prend le chemin et on en arrive pres que à se demander si cela ne serait pas souhaitable pour que nos dirigeants se réveillent enfin, qu'ils ouvrent les yeux et sortent de leur rêve FOOT-BUSINESS, dans lequel ils ont plongé EN AVANT avec toute la réussite que l'on peut constater.

Certes, les sponsors sont nécessaires à la bonne santé financière du club. Mais il est largement temps de se rappeler qu'un club, notamment comme celui d'En Avant, c'est aussi des valeurs dont la première est le respect de ceux qui paient pour venir au stade ou de ceux qui donnent de leur temps, bénévolement, par amour pour ce club. Décidément, le monde actuel broie tout sur l'autel du tout puissant argent, même un petit club reconnu autrefois pour sa singularité et son image de petit parmi les grands, est en train de perdre tout ce qui faisait son charme ....

Ceci n'était que la chronique d'un modeste et actuel supporter d'En AVANT (futur ex ?). Certains me diront qu'un supporter le reste toujours quoi qui puisse se passer. J'avoue qu'en ce qui me concerne la passion est toujours là mais je ne reconnais plus mon club. Les dérives actuelles d'EN AVANT m'interpellent et me désolent. Et je ne suis pas le seul ......

dimanche, 19 février 2006

La photo du jour : Banderole de soutien aux bénévoles

Pourquoi cette banderole de solidarité envers les bénévoles. Parce qi'ils mériteraient du respect, au même titre que les supporters, deux composantes du club laissées de côté par l'organigramme commercial du club. J'en reparlerai ultérieurement ..

Outre son football et peut-être sa place en L2, EAG est aussi en train de perdre son âme. Messieurs les dirigeants, ayez du respect pour vos bénévoles et pour vos supporters qui paient leur place. En cas de descente, vos choyés VIP ne seront plus là ..... Triste football, même le club des irréductibles bretons est victime du bizness ..... Pour les habitués, je crois avoir régulièrement constaté et critiqué cet état de fait ......

dimanche, 12 février 2006

Sur le div'EN AVANT après Gueugnon-EAG

Pourquoi en est-on là ?

Principalement parce qu'on a oublié qu'il faut un, des meneurs dans une équipe. Y a pas d'aboyeur dans cette équipe, pas de garant du club, ni de ses valeurs, broyées à la moulinette du biseness.

Depuis deux ans, il n'y a aucun fond de jeu. Cette année, on a rajouté une carence offensive affligeante. (Caraggio, si tu marques, tu vas avoir une statue au Roudourou !!!)

Seuls Brido, Le Lan et Debès se défoncent à chaque match, le problème c'est le foot se joue à 11 !!

Il est temps que Le Graët rappelle ses joueurs à l'ordre. Ceux-ci réclament le respect des supporters, c'est valable dans l'autre sens... Qu'il n'oublie pas non plus qu'en cas de descente, seuls les supporters resteront, et encore .....

Certains moralisateurs vont venir nous dire qu'en tant que supporters il faut supporter ..... On en supporte des choses depuis quelques saisons mais ce qui nous est insupportable c'est de voire ce club glisser tranquillement vers le national, sans révolte. Et c'est les supporters à qui l'on fait la morale !!!!

Un détail, nous sommes 16e depuis la 9 eme journée (23/09). Nous n'avons fait mieux qu'une fois : le 3/01 (15e !!!).......

Quel merveilleux pied de nez ce serait de voir DIJON finir dans les 3 premiers. Cela récompenserait un sacré bloc équipe avec de sacrés joueurs inconnus sur le papier ... Comme EAG autrefois ....

C'est en marquant des buts qu'on gagne, c'est en gagnant qu'on se maintient ......

samedi, 11 février 2006

La photo du jour : le curling

Bah oui, à l'heure des Jeux Olympiques, je suis heureux de vous présenter ma nouvelle passion. Bien plus enthousiasmante que la saison actuelle d'EAG malgré quelques différences certaines. C'est un sport amateur et ceux qui le pratiquent le font par passion. De plus, il leur arrive de mettre les pierres dans la cible, il ya un balai, c'est bien pratique, et ils respectent leurs spectateurs. J'oubliais : ceux qui en font ne sont pas des vedettes et n'ont pas de contrats, d'agents.... et ils défendent avec énergie leur club ou pays ...

vendredi, 10 février 2006

Gueugnon 1 EAG 0, qui ne marque pas

jamais ne gagnera .....

Qui ne gagne pas, ne se maintiendra pas .....

Vous, habitués ou non à ce blog, me trouvez parfois sévère, voire injuste ? Moi, je pense être tout simplement réaliste quand à mon équipe, vous avez dit équipe ? Je ne fais pas partie des gens qui disent que l'équipe va se maintenir à coup sur car il y a de bons joueurs, ça va venir, forcément, comme le disent certains utopistes ou hypocrites ..... Depuis que j'ai ouvert ce blog, je n'ai cessé de vous faire partager mon inquiétude quand au maintien, de par les performances successives de ces joueurs et surtout de par l'état d'esprit ô combien déficient, tout comme le manque de gnac affiché par certains joueurs. Le maintien ne se gagne pas avec des joueurs qui ne se défoncent pas. Même Drogba, Malouda et consorts l'avaient arraché en se battant comme des chiffonniers. Pourquoi se battaient-ils ainsi ? Parce qu'ils avaient l'envie et surtout parce qu'il y avait des meneurs, des cadres, des garants de l'identité du club. Que fait-on cette saison, on joue pour ne pas perdre, on ne marque pas de buts et surtout, politique de l'autruche, on remet à plus tard l'état d'urgence !! Merde, si l'on descend qu'on le fasse en se battant, pas en se disant que nos joueurs sont bons sur le papier. Combien de fois vous ai-je dit : c'est sur le terrain qu'il faut être bons !! Il ne faut pas croire que les autres équipes nous laisseront les devancer sans rien faire !! Les quatre derniers matchs joués par EAG : 0 but marqué !!!!!! Jouer le maintien avec des joueurs qui ont sûrement une clause de départ en cas de relégation est une hérésie !!!!!!! Il manque un buteur, nos espoirs reposent sur Caggiano, mais aussi un patron, un taulier. Il manque aussi des guerriers, des battants à l'image de Le Lan ou Bridonneau. Quitte à perdre, pourquoi ne pas jouer pour gagner ?? Voilà, Clermont a réussi l'exploit d'aller gagner à Lorient et ils sont revenus à 1 petit point ... Prochain match au Roudourou : Créteil, qui vient d'aller battre Brest sur son terrain. M. Le Graët, allez secouer vos joueurs, allez leur parler, pour que vendredi prochain nous soyons fiers d'être guingampais.... Ou alors, faites-leur comprendre que si le club descend, ils ne partiront pas .... Motivez donc ces joueurs, qui ont bien de la chance de jouer à EAG, club aux supporters si paisibles, et d'encaisser de gros chèques, salaires démesurés par rapport à ce qu'ils font sur le terrain. On ne parle plus de confiance, mais d'honneur !!! QUE CES JOUEURS RESPECTENT LEUR MAILLOT, DONC LEUR CLUB, LEURS SUPPORTERS !!

lundi, 06 février 2006

Ca nous chauffe !!

medium_ca_chauffe.jpgUne petite photo humoristique qui résume la situation d'EAG. Il faut bien dire que notre faiblesse offensive nous a permis de ne récolter que trois maigres points au cours des 4 derniers matchs. Notre chance est que derrière nous, les équipes ne gagnent pas non plus, mais la marge est très mince. Devant nous, par contre, des postulants au maintien s'éloignent de la zone dangereuse. Prochain match à Gueugnon, un choc entre les deux plus faibles attaques de L2 qui ont inscrit 16 buts pour les forgerons et 17 pour les costarmoricains. Si on additionne ces totaux, on obtient le nombre de buts des 2 premiers du championnat de L2 ! Bref, un remaniement d'effectif s'impose et du sang neuf ne pourra que nous être positif, que ce soit celui des 2 recrues offensives ou le retour de Racon. Le maintien se gagnera avec des joueurs motivés, laissons ceux qui ne le sont pas en dehors de l'équipe. Car, c'est indéniable, ils ne sont pas tous concernés .... Pour les recrues offensives, on attend beaucoup d'elles surtout parce que de toute façon il leur sera bien difficile de faire pire ..... Force est de constater que les joueurs alignés vendredi dernier n'ont pas fait grand chose pour gagner leur place, c'est le moins que l'on puisse dire !!!! Je ne suis toujours pas remis de ce que j'ai vu vendredi dernier, j'ai du mal à admettre ce non-match quasi-collectif et la faiblesse affichée, que ce soit au niveau des attaquants (malheureusement on s'habitue !!) ou du fond de jeu de l'équipe (terrifiant de médiocrité vendredi) ! Vous me trouvez sévère ? Moi, je pense être réaliste !! Pour preuve, le résultat de ce soir qui voit Istres battre Lorient, nous sommes seuls 17ème avec 4 gros points d'avance sur le 18ème !!! A signaler, par ailleurs que la recrue"mercatesque" d'Istres, Viale, vient d'inscrire son troisième buts en 4 matchs !! C'est tout le mal que je souhaite à nos recrues !!!

samedi, 04 février 2006

EAG CAEN 0-0, nul à tous points de vue

J'en ai marre de voir l'équipe d'EAG faire des matchs aussi minables.
J'en ai marre de voir certains joueurs aussi peu concernés.
J'en ai marre d'avoir les plus mauvais attaquants de L2.
J'en ai marre d'avoir honte et de m'ennuyer au match.
J'en ai marre de voir certains joueurs en équipe première, tellement ils sont mauvais.
J'en ai marre de voir nos joueurs marcher alors que les autres courent.
J'en ai marre d'encourager des joueurs qui donnent l'impression de s'en foutre complètement
J'en ai marre de jouer la maintien avec des joueurs sans gnac
J'en ai marre de voir Le Lan meilleur attaquant d'En Avant alors qu'il est arrière gauche.
J'en ai marre de la démagogie qui dit que ça va venir, qu'il faut leur laisser le temps
J'en ai marre de voir mon club être aussi faible, sans aucun fond de jeu
J'en ai marre de voir le Roudourou se vider tant le spectacle est insipide et sans saveur
J'en ai marre d'en avoir marre

Messieurs les recrues, vous allez entrer dans cette équipe sans aucune pression, vous ne pourrez pas faire pire. C'est ce que pensaient les 99,99 % du public ayant assisté à une parodie de match.

Bravo à Le Lan et aux défenseurs (bonne entrée de Koscielny) et merci à Caen de n'avoir joué que le match nul et d'avoir eu un expulsé !