Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ruz ha Du En Avant de Guingamp - Page 2

  • En Avant a eu la peau des châmois !

    164c913fda806f1c25d4f233d3ea44ad.jpg

    De retour au Roudourou hier sous un ciel azuréen, je n 'ai pas endossé le costume de chat noir, bien au contraire puisque Guingamp a battu Niort hier soir.

    Un Guingamp patient, pragmatique et opportuniste qui a attendu son moment pour score par notre ami Pierrot entre depuis peu.

    Content de ce retour, l'ambiance du kop me manquait !

    Surpris par le retour de Basilio, je peux vous dire qu'il a fait du bien et un très bon match !

    J'ai aussi apprécié la prestation des trois joueurs formés au club, à savoir Livolant (quelle activité incessante et auteur d'une passe décisive) et les deux jeunes Camara et Riou, ce dernier m'a particulièrement plu.

    Outre le gardien, je citerai aussi Ba au mileu et Lemonnier en patron de la défense.

    Belle soirée qui conclue un beau mois de février pour En Avant.

    Beau retour au Roudourou !

    RIP Yvon

     

     

  • Les Guingampais ne lâchent vraiment rien !

    Et ça c'est clairement positif !

    Égalisation kung-fungo artistique de Gomis à la 93e minute, quel but et quel plaisir !

    Un point précieux dans la lutte pour le maintien, un sacré combat qui concerne encore Guingamp pourtant classé 10e et avec 31 points (mais seulement 6 points d'avance sur Grenoble 18e).

  • Forza Gwengamp !!!

    En Avant est allé battre Ajaccio en terre corse samedi dernier.

    Très grosse victoire 1 à 0  chez un des prétendants à la montée.

    Trois points bienvenus dans l'optique du maintien car la lutte en bas de tableau fait rage et ces trois points pourraient être bien être déterminants !

    Bravo à notre équipe pour cette belle performance !

    Et merci à Livolant pour son but (bien aidé par le portier corse sur le coup....)

  • Contre Grenoble, quelle m'Isère !

    Pas grand chose à dire sur une énième purge d'En Avant, cela fait des années que cela dure...

    Allez, une note positive ? On n'a pas perdu et pas pris de but, c'est mieux que rien et, même si on n'a pas enfonce Grenoble, on ne les a pas relancés, bref on a évité le pire.

    Sinon, bah rien...

    Dire qu'on s'appelle En Avant !

     

     

  • 22 v'là l'année 2022 !

    125599529_o.jpg

  • EAG à bon port pour finir l'année

    La victoire était indispensable face à Dunkerque, un adversaire très mal en points. En Avant a su s'imposer et finit donc l'année de manière positive. Et c'est tant mieux ! Soulagé je suis car inquiet j'étais.

    Honnêtement, ils n'ont pas été plus rassurants que cela et, avec tout le respect que je peux avoir pour chaque équipe, c'était très faible en face. Je n'oublie pas non plus qu'on est passés très près de la correctionnelle, ça s'est joué à quelques petits centimètres sur la frappe de Rocheteau, en voilà un nom emblématique !

    Bref savourons car un tout autre résultat eut été fâcheux. Et n'oublions pas qu'outre ce classement flatteur, ce qui compte ce sont les points d'avance sur le 18e, en l'occurrence 4 sur Bastia.

    Donc la marge est somme toute infime tout autant que la sureté de notre défense, assurément une des pires de Ligue 2. ET c'est le gros problème de cette mi-saison, j'y ajouterai une gnac intermittente et parfois insuffisante...

    Donc, cette victoire va permettre aux joueurs, et aux supporters, de passer une bonne fin d'année et d'avoir le moral regonflé avant d'aborder la seconde partie du championnat. ET c'est très bien comme ça !

    Restons humbles et mesurés car le vent peut vite tourner...

     

     

     

  • EAG : Encore un Adversaire Galvanisé

    En Avant : l'histoire perpétuelle ! Alors qu'on attend toujours un enchaînement de victoires, En Avant se distingue plus par sa faculté hors norme de relancer des adversaires qui jouent le maintien.  Si vous flirtez avec la descente, jouer En Avant est un cadeau dont s'est saisi Caen qui n'avait pas gagné chez lui depuis fin août !

    D'un autre côté, si vous êtes coach de l'équipe adverse, vous le savez et faites en sorte d'en profiter, notamment en s'engouffrant dans les largesses assez ahurissantes de notre défense...

    Et quand vous êtes supporter, je suis désolé, mais vous savez par avance que nous allons perdre et relancer nos adversaires.

    Triste constat mais qui s'impose à l'évidence tant nous sommes incapables de saisir notre chance et à ce jeu on pourrait vite déchanter.

    Bref, En Avant, la permanence dans la médiocrité défensive et toujours incapable d'enchaîner !

     

  • La Guingamptada à la moutarde !

    Telle est la recette de notre équipe samedi dernier au Routourou.

    Nous sommes passés d'un plat totalement indigeste à une recette à la moutarde forte (ou piquante pour Dijon).

    Bravo aux joueurs pour leur remontée, trois buts SVP, extrêmement bénéfique pour le classement et aussi pour leur moral.

    Ils y ont mis un ingrédient principal : la volonté.

    En toute honnêteté, il en manquait beaucoup d'autres et au final cette victoire inespérée fait oublier ce que l'on a vu au niveau du jeu...

    Très importante victoire même si le jeu déployé n'est pas forcément des plus rassurants !

     

  • Flacon glacé !

    L'important en Coupe de France c'est de gagner pour aller au tour suivant.

    Qu'importe donc le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse de la victoire, a fortiori dans un derby.

    J'entends tout ceci mais quand même, j'avoue être quelque peu déçu du match de samedi dernier, notamment de la seconde période où nous nous sommes fait copieusement dominer par notre valeureux voisin briochin.

    Honnêtement pour quelqu'un qui ne connaissait pas les équipes, bien malin serait celui aurait déterminé qui évoluait en national et en ligue 2 !

    Bref, pas de quoi pavoiser, pas de quoi chambrer en mettant une banderole (même si le chambrage est inévitable), mais la qualification est là !

    Et l'inquiétude aussi, au vu du jeu et de l'envie déployés par En Avant qui ressemblent étrangement à ce que l'on voyait l'an dernier !

    C'est un peu comme si notre équipe avait été envoutée !

    En tout cas, elle lasse, désole et inquiète nombre de ses supporters dont votre serviteur. J'espère de tout coeur qu'elle me fera manger mon chapeau dès vendredi contre Dijon car sinon le côté obscur pourrait vite nous concerner !

  • Pau de chagrin...

    J'avoue que j'ai préféré m'abstenir de tout commentaire après mon retour au Roudourou où j'ai vu une équipe offrir sur un plateau une victoire à des adversaires corses qui n'en attendaient pas tant... Surtout pas de tels cadeaux !

    Et je suis désolé mais réitérer cette aptitude à relancer nos concurrents pour le maintien s'apparente à une faute professionnelle, qui peut coûter cher.

    Pour preuve, Bastia que l'on pouvait mettre à 9 points en cas de victoire est devant nous au goal-average et nous voilà à 2 points du 18e Dijon que l'on va recevoir dans 10 jours et contre qui il ne faudra absolument pas perdre.

    Les craintes que j'exprimais se concrétisent et au final même si le jeu déployé est moins catastrophique au premier abord, nous restons indigents au niveau de l'efficacité défensive puisque seul Nancy, qui est dernier, a pris plus de buts que nous.

    Sans oublier qu'offensivement, nous gâchons toujours et encore et que notre jeu se réduit quand même souvent à de la papasse...

    Bref, nous sommes une équipe gentillette, avec toujours aussi peu de caractère, et qui joue sans grande combattivité...

    Et, j'en suis  le premier désolé, nous nous rapprochons dangereusement de la zone dangereuse, et au final nous n'avons que ce que nous méritons.

    Rassurez-vous, notre hôte de samedi prochain en coupe, le voisin briochin,  va sûrement nous montrer des valeurs de combativité quelque peu oubliées à Guingamp ces dernières années.

    Désolé de ne pas être aussi positif que le gentil entourage du club qui sous couvert de reconstruction semble oublier qu'une équipe pro doit avoir des exigences supérieures, notamment ne pas supporter de perdre et se battre comme des chiens pour ne pas subir de telles défaites...

    Et si on alignait des vrais guerriers sur le terrain, en tout cas des mecs qui paraissent motivés et détestent perdre ?