Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ruz ha Du En Avant de Guingamp - Page 5

  • ô rage ô désespoir

    En Avant a ajouté à sa panoplie de relégable en puissance l'action dite "immanquable" mais qui ne l'est pas puisque notre 9 a réussi l'exploit de faire passer la balle au-dessus du but alors qu'il était à 3 m du but (c'est d'ailleurs un geste bien difficile à réaliser !).

    Bref, on est bien derniers parce qu'on vaut pas un coup d'Cid !

  • EAG 2018/2019 : Marre / A bout

    92e minute à Lyon, tête de Roux pour égaliser : barre transversale.

    Comme lors du match précédent contre Lille.

    Fékir nous a encore collé un but fantastique.

    Le résumé de la saison pourrie d'En Avant où on manque de chance, cruellement. Non seulement, on ne claque pas nos occasions mais en plus on transcende les stars adverses qui nous marquent de splendides buts, quand on ne se punit pas nous-mêmes en prenant des buts casquette ...

    Certes, ce classement est mérité du fait de nos insuffisances récurrentes mais bon si vous ajoutez aux arguments développés ci-dessus l'arbitrage et notamment la V.A.R. : Vraie Arnaque au Roudourou, là encore on a sacrément morflé et sans être paranos; je pense qu'en ce qui nous concerne ça ne s'est pas équilibré cette saison ... Ca a commencé par un "Turpinage" contre le PSG et depuis ça enchaîne, je pense aussi que nous n'avons pas assez d'influence pour faire pencher la balance, Bertrand n'est pas Jean-Michel ...

    Bref, tous ces constats m'ont amené à consulter car même si nous sommes à notre place du fait de nos insuffisances, il faut qu'à un moment la roue tourne !

    118015510.jpg

     

    Lire la suite

  • Opération maintien : "Mission Impossible"?

    La suite de ce film en plein tournage (les premiers titres envisagés étaient "Peur sur la ville" ou "Descente aux enfers") enregistrera un scénario riche en février où il nous faudra des "Bad Boys" et avoir "L'âme des Guerriers"et surtout pas des "Bronzés" ou des "Charlots" déjà vus et revus cette saison  :

    Réception du 2e aujourd'hui et une triplette d'acteurs qui viennent du film "FLASH", espérons que ce sera "L'Ile au Trésor" et pas "Tempête de boulettes géantes" pour nos acteurs

    Déplacement chez le "Roi Lyon", club de "L'Artiste" et d'autres acteurs du film "Champions"

    Trois jours après : déplacement à Bordeaux ("Vin cre ou Mourir") où nous pourrions avoir un scénario digne de "Vengeance dans la Peau" avec en face l'acteur de "Judas", "Trahisons", il aurait participé à "Sextape" également.

    Trois jours après : réception d'"Angers Immédiat" avec un hommage à "la dernière chance" et des possibilités d'y intégrer quelques soupçons de  "Pour qui sonne le glas" ou de "Rédemption".

    Bref, Pour Guingamp février s'annonce comme "Impitoyable",  "la somme de toutes les peurs", "Ascenseur pour l'échafaud" ou "Retour vers l'enfer". A moins que l'on puisse citer "Miracle" ou "Terminator Rennaissance" !

    Enfin, on ne va pas en faire un film, d'autant que dans tous les stades de France, une pensée émue pour nos amis nantais, on va diffuser avec émotion EMI "Coeur de champion".

    Au final, ce fut 'La peur", "L'ennui', "La scoumoune", "Un jour sans fin" et au final un "Labyrinthe" dont on ne trouvera pas l'issue pour un quadi inéluctable "Au revoir les enfants".

    On n'a pas joué, pris un but puis égalisé mais but refusé pour hors-jeu, main lilloise mais pas peno, tête de Roux repoussée par Maignan sur la barre, et au final Rebocho à la rue tout le match (mais il joue beaucoup, trop d'ailleurs) provoque un penalty dans les arrêt de jeu, score final 2 à 0 (mais en face c'était pas le Dynamo de Boloï mais le second du championnat !), le résumé de la saison pourrie de l'équipe qui va descendre en ligue 2. C'est presque fini, alors jouez, il n'y a vraiment plus rien à perdre et préparez la saison prochaine tout de suite en gagnant des matchs !

     

  • Le Lyon a dévoré Guingamp !

    Défaite 2 à 1 contre Lyon, rien à dire nos clubs ne jouent pas dans la même catégorie et certains adversaires sont même des mutants : Ndombélé, Fékir et le surpuissant Dembélé.

    Nous on a joué avec une équipe remaniée et ne première mi-temps on avait l'impression d'être à 9 ou 8 contre 14 !

    Il y a eu du mieux en seconde période avec les entrées de Mendy et Thuram et les sorties de Roux et Rodelin.

    Quel régal de voir des joueurs d'un tel talent, à signaler que Fekir et Dombélé sont sortis sous les applaudissements du Roudourou.

    Rien à dire si c'est qu'il n'y a rien d'infâmant à être éliminé 2 à 1 par une telle équipe.

    Gros match de Johnsson et beau retour de Bénézet.

    Un petit mot sur l'arbitrage ; comment le même arbitre peut-il mettre un jaune à Eboa Eboa pour une faute inexistante sur Fekir et laisser Marcelo faire du judo à deux reprises sans avertissement ?

    Allez il est temps que je Coupe, place à une autre grosse équipe dimanche au Roudourou : réception de Lille, ça fait peur !

  • Show et froid au Roudourou !

    Courageux il fallait être pour aller au Roudourou hier soir, qui a dit fou ?

    Accueilli au stade par une averse dantesque de grêle, j'ai été vite dans le vif du sujet.

    Une fois de plus, c'est un Guingamp poussif qui a démarré le match, Monaco s'est retrouvé logiquement à 10 et cela nous a permis d'encaisser deux buts, superbes au demeurant. Notre défense ressemblant aux Champs Elysées sur ces deux actions.

    J'avoue avoir eu peur, je plaide coupable, d'une nouvelle déconvenue...

    Bon soyons clair, Monaco ne descendra pas car ils ont d'incroyables talents devant (derrière aussi mais dans l'autre sens me direz-vous), notamment leur dernière recrue Gelson-Martins, un cran bien au-dessus, sans oublier Golovine et Rony Lopez. 

    La mi-temps fut fraîche et mes pieds commençaient à se refroidir sérieusement. Quelques sifflets logiques mais les euls au niveau en première période c'était le KOP, respect.

    Et puis, coup d'envoi de la seconde mi-temps, et hop un but tout un stade se met à y croire et le soutien est fort jusqu'au second but d'un missile de Thuram, quel but et quelle ferveur !

    Nous ne réussirons pas à faire le break et finirons le match sur un score de 2 à 2.

    Place au Caillard's time que Gourvennec a fait rentrer juste à la fin du match.

    Au vu de l'attitude, je savais qu'Eboa Eboa allait rater le sien (un pas d'élan) et Thuram n' a pas conclu dans un premier temps, j'ai eu brièvement peur d'un scénario puant mais bon Coco a permis l'explosion de joie d'un Roudourou bouillant, ce qui a fait oublier à des milliers de personnes que leurs pieds étaient proches de la congélation.

    Rendez-vous à Lille dans 2 mois, gelé mais heureux je pus rentrer chez moi !

    Deux dernières remarques : le jour et la nuit entre les deux mi-temps d'En Avant, la seconde était très bonne, Fabregas ça rime avec classe (un tel joueur qui se donne la peine de venir saluer un à un ses adversaires du jour, je dis chapeau !). 

  • En Avant en vie ou Envie d'En Avant ?

    Une remarquable équipe d'En Avant, dans l'envie comme le jeu, a surclassé son adversaire du jour dans tous les domaines et a perdu sur un ou plutôt des coups du sort. Asphyxiant les rémois d'entrée par un pressing impressionnant, montrant de l'envie dans le jeu et la volonté d'aller marquer, En Avant n'a pas scoré et s'est fait punir sur la première occasion de Reims. De retour des vestiaires, Guingamp a encore plus pressé son adversaire et multiplié les occasions franches, sans succès. Même réduits à 10, les guingampais ont continué à pousser et au coup de sifflet final ils sont sortis sous les vivas de leurs supporters tant il n'y avait rien à leur reprocher malgré cette défaite.

    Bon, certains d'entre vous se demandent si j'ai été corrompu par le club qui m'a enfin offert un poster géant de ma photo à coté du Komgal ou, en avant-première, le tout premier roman collaboratif dédicacé d'anciens d'En Avant : "Au fond du trou" (j'en imagine qui vont manipuler à loisir les sens possibles du titre ...".

    D'autres ont pris de mes nouvelles, appelé les services d'urgence ou de police craignant un abus possible de verveine de terrassier ou alors que j'ai trop fumé de poils d'artichauts.

    Eh bien non, c'est simplement ce que j'aurais aimé écrire sur notre équipe, la vérité est tout autre malheureusement ...

    Pour un non connaisseur des 2 équipes qui aurait assisté au match hier soir, gageons qu'au vu de la détermination affichée il aurait cru que c'était Reims qui jouait le maintien hier soir.

    En affichant aussi peu d'envie et de volonté offensive, en ne montrant rien, En Avant s'exposait à une occasion adverse qu'elle lui a offerte sur un plateau par l'intermédiaire de notre malheureux capitaine Kerbrat, le jeune rémois ne se priant pas pour crucifier notre gardien. Pas décisif sur le coup, il le fut quelques intants plus tard pour éviter un 2 à 0 qui aurait été fatal juste avant la pause (là encore, capt'ain Kerbrat avait pris le bouillon, à sa décharge mettre Eboa Eboa comme latéral droit n'est pas non plus un choix probant, il ne l'a jamais été).

    Que dire de cette première mi-temps indigne d'une équipe qui joue sa survie, si ce n'est que je me suis vraiment demandé pourquoi Bénézet n'était pas là, il aurait pu apporter un allant offensif inexistant, une créativité totalement absente ...

    Revenus des vestiaires avec un double changement "surprise" laissant Deaux et Kerbrat au vestiaire, EAG a enfin montré un visage offensif et aurait pu, du marquer. Mais, une fois encore, l'équipe adverse a, elle, un gardien qui fait la différence ... Et nous, aucun attaquant qui la fait.

    Alors quand ensuite vous avez Djilobodji qui, peut-être bousculé juste avant, envoie un mawashi-geri en plein nez de l'adversaire, et ben vous vous retrouvez à 10 et là c'est plié.

    Vous espérez un sursaut pour au moins arracher le nul et vous vous rendez-compte que ceux qui se dépouillent jusqu'au bout ce sont vos adversaires du jour, dont l'infatigable latéral gauche.

    Alors oui, une fois encore Guingamp n'a pas été verni, une fois encore l'arbitrage n'a pas penché en sa faveur (le 7 devait prendre un second jaune et être expulsé, la VAR (dire Vraie Arnaque au Roudourou, ne nous pas fait obtenir un penalty qui aurait pu être sifflé) mais bon au final c'est En Avant qui a donné la victoire à l'adversaire, il faut bien se l'avouer.

    On n' a pas vu des mecs morts de faim, une équipe qui cherchait à gagner, les vrais guerriers étaient en face, je recrute tous les jours leur 9, un vrai poison à qui je souhaite bon rétablissement, il m'a fait penser à Emi, joueur disparu qui donnait tout. On a vu ce qu'était une vraie équipe, avec des mecs qui donnent tout et étaient bien plus agressifs et rapides que nous l'étions. Pour preuve, la réaction de Guion à la fin du match  :  "On a fait énormément de sacrifices, on a eu beaucoup de générosité. On a montré que nous avions un groupe de qualité, avec de grosses valeurs."

    J'eus aimé pouvoir lire la même chose de nos joueurs !

    Alors oui, nous sommes derniers parce qu'au final nous le valons bien, nous nous plombons nous mêmes, nous ne jouons pas pour gagner, nous n'avons aucun joueur décisif. La maintien ça s'arrache et quitte à descendre autant que ce soit avec les armes à la main !

    Avis sûrement partagé par bon nombre de spectateurs présents hier soir, certains ont sifflé en fin de match et pas que pour l'arbitrage, d'autres ont scandé Bénézet, peut-on leur donner tort ?

    Alors oui, il faut malgré tout encore y croire mais il nous faudrait des actes et voir un match plein d'une équipe qui joue vraiment sa survie sur chaque ballon, qui cherche à gagner !

    Par ailleurs, ne serait-il pas bénéfique que certains joueurs puissent réellement souffler et que la mise au placard de Bénézet cesse, peut-on vraiment se permettre ce luxe, cela a quand même été un des seuls joueurs décisifs de notre effectif et on s'en passerait  ? JG ne veut que des joueurs concernés par le maintien, certains ont visiblement trompé leur chef ... Je ne sais sûrement pas tout mais bon, on a vu qu'un des joueurs qui avait des soucis avec notre coach aux Girondins brille actuellement à Montpellier ...

    A mon humble avis, au vu du jeu bien pauvre développé à domicile, se priver de Bénézet revient à jouer avec un handicap, vous me direz c'est la marque de fabrique de cette équipe cette saison qui est à sa place mais a quand même la chance énorme de ne pas être distancée ! C'est déjà quasi-miraculeux, il faut que l'on saisisse cette chance !

    PS : je serai présent pour la demi face à Monaco mais ne serai pas surpris que le stade ne soit pas plein, tarif oblige ... Pfff décidément ...

     

     

     

  • Salut Sala !

    Dxb1qYcXgAICFM4.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Soutien d'un supporter guingampais aux supporters nantais !

     

  • Vilains Guingampais !

    sado-maso5212493.jpg

    Fallait pas être méchants avec les Qatarisiens et leur casser un de leurs jouets, la fessée était inévitable !

    Sacrée raclée tout de même, on a frôlé le 10 à 0.

    Espérons que cette fessée n'aura pas trop laissé de traces !!!!

     

  • Bienvenue Victoire !

    49422646_2212283438823291_8883490323871825920_n.jpg?_nc_cat=108&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=18696cc6df5765a6bea3e9f9769b7899&oe=5CC89A2DJocelyn et En Avant sont heureux de vous annoncer l'arrivée de Victoire à Roudourou.

    Elle est arrivée hier à 20h52 et se porte bien.

    Les 9 derniers mois auront été difficiles et il a fallu être combattifs et pugnaces.

    Merci du soutien énorme apporté par les supporters guingampais qui doivent être bien heureux ce soir.

    Merci plus particulièrement à Ludovic Blas, parrain de Victoire !

  • Dubitatif je suis ...

    - quant à la victoire demain soir contre une équipe de Rennes en plein boom et qui se fera un plaisir de nous "enterrer" si elle le peut ...

    - quant à la non présence de Bénézet dans le groupe, comment peut-on se priver d'un tel joueur et en aligner d'autres qui ne semblent vraiment pas surmotivés par le maintien ? On ne sait pas tout mais bon, sans Bénézet on serait déjà en Ligue 2. Quand à ceux qui lui sont préférés, nombre de supporters espèrent qu'ils montreront autre chose que samedi dernier, notamment dans l'envie et la gnac...

    0a88ce02.jpg

     

     

     

     

     

     

     Je comprends peut-être mieux sa non présence dans le groupe, si ce qui a été dit par Desplat aujourd'hui est vrai (le joueur aurait des envies d'ailleurs). Je comprendrais mieux même si j'avais indiqué que je ne comprenais pas au niveau sportif ! Ce n'est par ailleurs pas une raison pour renforcer un concurrent au maintien ! A suivre donc ... 

     - quant au tarif pratiqué pour la demi-finale de la coupe de la ligue contre Monaco, notamment et surtout pour les abonnés...

    Puissent les faits me donner tort

    Y croire je fais encore

    Mais perdre demain pourrait clore

    Tout espoir dans ce sport !

    C'est pourquoi il faudra être forts

    Et vaincre le mauvais sort

    Sinon nous serons quasi "morts"

    Ok, j'arrête et j'sors !