Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 avril 2006

Clermont EAG 3 à 2, Valenciennes en L1

En Avant au pied du volcan, Valenciennes en haut du terril ! Cette fois-ci nous n'avons pu aider le voisin brestois puisque nous avons perdu en terre auvergnate. La lutte pour le maintien va être chaude ! Lutte également bouillante pour l'accession en L1, pour laquelle il ne reste plus que deux places, Valenciennes en allant s'imposer 3 à 0 en terre ardennaise a empoché le précieux sésame. Bravo à cette équipe qui est la meilleure que j'ai vue cette saison au Roudourou et pour laquelle je n'ai eu alors que des louanges tant elle représentait, à mes yeux, l'équipe type capabler de jouer la montée. Je ne me suis donc pas trompé et ce soir la Jenlain doit couler à flot dans la cité nordiste, quelle fête cela doit être !!! Allez Mikros, quitte à avoir mal à la tête demain, bois-en une p'tiote à ma santé !

vendredi, 21 avril 2006

Laval EAG 1 à 2

Notre équipe a gagné 2 à 1 à Laval (Rivière, Suarez) et a ainsi donné un sacré coup de main à ses voisins brestois, battus très sévèrement à domicile par Dijon ( 4 à 0), pour son maintien en L2. A signaler que les mois d'absence de Rivière pour blessure n'ont pas été mis à profit par ce jeune joueur pour méditer sur le comportement d'un joueur professionnel puisqu'il a été de nouveau expulsé ce soir !!! En ce qui concerne l'accession, nos amis "ch'tis" s'en approchent, par contre notre voisin lorientais accroché à Créteil (1 à 1) voit débouler l'OVNI caennais (2-0 à Furiani) !!!!

samedi, 15 avril 2006

EAG 6 AMIENS 0

Jeu, Set et Match !

Et maintien .......

Comment en l'espace d'une semaine, notre équipe peut-elle passer du Néant Avant de Guingamp au Géant Avant de Guingamp ? En premier lieu, évidemment, la qualité de l'adversaire ! Amiens s'est sévèrement effondrée après le 2 à 0, ce qui explique ce lourd score. Peut-on parler de grosse motivation de l'équipe après sa très modeste prestation de lundi ? Sûrement, avec en plus deux joueurs hyper-motivés à l'idée d'affronter leur ancien club : Suarez et Abriel. Cette large victoire nous remet du baume au coeur et, surtout, nous maintient définitivement en L2. Savourons notre plaisir après cette belle soirée enchanteresse. EAG revient de loin et a réussi à sauver l'essentiel même si, désolé de le rappeler, cet objectif de sauvetage s'est substitué à celui initial, de montée ......

Il était amusant d'entendre certains supporters heureux de ce résultat klaxonner dans les rues de la cité d'Argoat !

 

vendredi, 14 avril 2006

EAG AMIENS

Le maintien c'est bien !

Les 16 guingampais retenus : Debès Gauclin Bridonneau Le Lan Martini Sikimic J. Reinette Shereni Jouffre Abriel Robert Sitruk Talhaoui Suarez Kader Rivière. Retour donc de Talhaoui, il y avait bien longtemps qu'on ne l'avait pas vu !!!

Koscielny, Ecker, Pinto, Diop, Gonzalez, Watier et Haquin joueront avec l'équipe réserve ce week-end.

A plus pour le commentaire et les photos !

samedi, 01 avril 2006

EAG REIMS 2-1, le maintien se rapproche !!

Champagne !

Pour le maintien d'EAG quasiment assuré suite à cette victoire difficile mais méritée face à une équipe rémoise peu joueuse. Des regrets aussi car, est-il utile de le rappeler, notre armada était destinée à une montée en L1. Merci au Père Noël d'avoir répondu tardivement à ma lettre ! Pourquoi donc a-til fallu attendre autant pour recruter un atout offensif (deux en l'occurence) ? Il ne faut pas avoir de regrets, je le sais, mais quand même !!
 
Ne nous voilons pas la face, il faudra renforcer cette équipe pour jouer l'accession la saison prochaine, conservons sa qualité qui nous aura été précieuse cette année, sa défense. Inutile de rappeler qu'elle a permis à l'équipe de surnager durant une longue période. Figurez-vous qu'EAG se retrouve dans les 10 premiers, fait rare cette saison puisqu'il faut remonter au soir du 16 août pour nous retrouver dans la première partie du classement !!
 
Revenons-en au match d'hier soir. Reims présentait des signes étonnants de fébrilité défensive pour la première équipe du championnat en ce domaine. C'est donc sans surprise et avec efficacité que Suarez transformera en but une occasion qu'il s'est procuré en arrachant le ballon des pieds d'un défenseur, en l'occurence Delmotte, joueur respectable à la belle carrière (9e). EAG s'est ensuite endormi, a raté le coche en ne concrétisant pas ses occasions suivantes. Le réveil fut brutal lorsque Féret centra pour Maspimby qui égalisa sur une superbe tête plongeante. Première mi-temps se terminant donc sur le score de 1 à 1, beaucoup de maladresses du côté guingampais, pêchant dans la dernière passe, à l'image de Kader Touré.
 
La seconde période démarre avec Nzigou à la pointe de l'attaque rémoise, en remplaçant de leur puissant avant-centre blessé. C'est d'ailleurs l'ancien nantais qui se procure une superbe occasion contrée magistralement par Debès. Le tournant du match, sans aucun doute, puisqu'ensuite Reims jouera le nul, et seulement ce résultat. Les remplacements effectués par Ravera, Jouffre et Sitruck en lieu et place de Racon et Robert (bien pâle ce soir), redonneront du sang neuf et de l'animation offensive à l'équipe guingampaise. Ponctuée parfois de belles séquences de jeu, cette seconde période verra notre équipe se procurer de belles occasions. La libération viendra à la 80e lorsque Sikimic, encore irréprochable hier soir, eut la bonne idée de pousser de la tête la balle prélablement arrêtée par Weber sur une action de Kader Touré. Victoire logique, même si elle fut longue à de dessiner face à une équipe qui a peu joué en seconde mi-temps.
 
Bravo, comme toujours, au kop, mais aussi aux supporters rémois présents en réservée qui ont mis une belle ambiance. J'ai oublié de vous signaler que Racon a été encore une fois très bon hier soir, son retour a coincidé avec le regain de forme de l'équipe, ce n'est pas un hasard ! Bon match aussi d'Abriel.

jeudi, 30 mars 2006

EAG REIMS

Champagne pour tout le monde ! C'est ce que l'on espère tous avec une équipe pétillante !! A signaler le retour de deux costarmoricains sur "leur terre" à savoir Didot et Feret.

Le groupe des 16 où l'on revoit avec plaisir les "régionaux" Haquin et Le Lan : Debès Gauclin Bridonneau Le Lan J. Reinette Martini Sikimic Shereni Racon Abriel Jouffre Sitruk Robert Suarez Kader Haquin

Vous commencez à avoir l'habitude, rendez-vous demain pour le commentaire et ce week-end pour les photos !

vendredi, 24 mars 2006

Châteauroux EAG, 1-1, but de ..........Caggiano

Debès - Bridonneau, Martini, Sikimic, Joseph-Reinette - Diop, Pinto-Borgès (69e), Abriel (Gonzalez 62e), Jouffre - Kader Touré, Caggiano (Robert 90e)


Pas de victoire "Berrytée" ni de "Berrysina ", mais un point précieux dans l'optique du maintien. +7 points (+1 autre du fait du goal average) sur les relégables potentiels, EAG invaincu depuis 6 matchs, maintien en vue ?

mardi, 21 mars 2006

EAG BREST : photos

La totale : 71 photos !!!

Profitez-en .....

dimanche, 19 mars 2006

EAG BREST, 3 points "énormes" !!!

Derby breton disputé devant une affluence de 15500 spectateurs, kop extraordinaire tout au long de la partie, tifo splendide représentant le blason de la ville de Guingamp, ce match avait des allures de L1. En ce qui concerne le stade, parce qu'au niveau du football, c'est à un modeste match de L2 à enjeux multiples( rivalité entre les deux clubs et surtout l'importance du résultat dans l'optique du maintien) auquel nous avons assisté. Vous dire que l'on a assisté à un beau match serait vous mentir et, vous le savez, ce n'est pas le genre de la maison. Ce match a été très serré, EAG paraissant plus tendu que son visiteur brestois. Plus les minutes passaient, plus on se disait que la première équipe qui marquerait emporterait la mise. EAG a bénéficié de sa solidité défensive, principale qualité de cette équipe cette saison, où Milovan Sikimic a régné en maître au sein de la défense centrale. Solidité aussi au sein de l'équipe brestoise, avec une présence physique supérieure à celle des guingampais. Dès la première minute notre artificier argentin fit parler la poudre et décocha une frappe sèche qu'arrêta Elana. Les occasions furent peu nombreuses, Malm en ratant une assez énorme pour son équipe, alors que Caggiano faillit marquer sur un tir en pivot. Un 0-0 logique ponctua donc cette première mi-temps assez mièvre au niveau de son contenu, le grand vainqueur de ces quarante-cinq minutes étant sans conteste le kop guingampais, extraordinaire pour ce derby. La seconde mi-temps verra revenir une équipe rouge et noire avec un peu plus d'allant et de conviction, toujours cadenassée par de vaillants brestois, eux aussi dangereux en contre. Les spectateurs avaient le sentiment que cette rencontre allait se terminer sur un score nul et vierge, tant il était difficile de se procurer des actions dans ce match fermé, où le combat fut âpre en défense et au milieu de terrain. J'ai pu vous vanter les qualités entraperçues chez notre recrue mercatesque argentine, Caggiano, qui en peu de matchs nous a laissé l'impression d'être un chasseur de buts, parfois peu en vue mais là quand l'occasion se présente, un rêve pour notre équipe !!!  C'est à la 79e minute qu'il se procura une occasion sur une belle déviation de Robert. Il se présenta seul devant Elana et enroula remarquablement sa frappe de l'intérieur du pied droit, au ras du poteau gauche du but brestois, superbe but d'un attaquant de race. La victoire venait de choisir son camp, les troupes rouges et noires auraient à défendre ce maigre mais ô combien précieux avantage. Vous dire que le Roudourou a vécu paisiblement cette fin de match sans trembler serait mentir, car les brestois e sont montrés pressants durant ces dix dernières minutes. Nos joueurs ont bénéficié d'un soutien énorme de leur public, notamment du kop. Mais la ferveur était aussi présente dans les autres travées du stade. c'est une explosion de joie énorme qui fit suite au coup de sifflet libérateur de M. Ruffray !! Les brestois, joueurs et spectateurs pouvaient être légitimement frustrés par ce résultat, leur équipe ne méritant peut-être pas de perdre sur ce match. Juste retour des choses ou vent qui tourne (glacial en plus !), toujours est-il que EAG a rendu la monnaie de sa pièce à son voisin finistérien qui l'avait battu injustement au match aller. Ceci avait eu pour effet de faire chanter alors "EAG en National", ce soir aussi cela fut inversé ! Sur ce qu'ils ont montré ce soir et avec l'arrivée de Goudet à leur tête, notre vosin brestois devrait pouvoir arracher son maintien, nous aussi assez rapidement je l'espère. Ce derby a été des plus corrects sur le terrain et émaillé d'aucun incident dans les tribunes. Je passerai sous silence la banderole stupide du kop brestois, par ailleurs critiquée par bon nombre de vrais supporters brestois présents dans les travées du Roudourou. Pas vernis ces derniers temps les brestois, on a connu ça ! Quel bonheur d'avoir un attaquant efficace, dommage qu'il soit arrivé si tardivement ......
Après ce "roman", vous pouvez aller découvrir la première partie de l'album du match !!!

samedi, 18 mars 2006

EAG 1 Brest 0 : Jeremias efficace, Milovan plane

et pourtant c'est au kop que je rends hommage dès ce soir ! Les qualificatifs me manquent pour décrire sa prestation, ses membres étaient aussi bouillants que glacial était le vent !!

Un grand pas vers le maintien a été fait ce soir, muchas gracias Jeremias ! J'associerai Sikimic, stratosphérique ce soir au sein de la défense centrale guingampaise, c'est simple, il était partout et quelle présence aérienne !!!

A demain pour le récit de cette soirée et les photos que vous attendez sûrement !!! Il vous faudra être patient car votre serviteur a beaucoup de travail en perspective de par le nombre de photos à traiter !!!