Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 mai 2007

Berrytés

- medium_SP0901_W001A.jpgRetraite Berrytée pour Christophe Le Roux qui jouera ce soir son dernier match sous le maillot vannetais en accueillant Boulogne sur Mer, futur adversaire d'EAG (je l'espère !). Il reverra donc Hubert Fournier, autre ancien guingampais qui aura marqué notre club. 20 ans de carrière durant lesquels tu auras porté avec honneur les différents maillots de clubs bretons, dont sept saisons à En Avant ! Tu asmedium_une_hd.jpg fait partie de la meilleure équipe d'EAG, dans laquelle tu brillais.  Mon seul regret : Que Pouliquen n'ait pas respecté ce que vous représentiez, ce qui fait qu'en compagnie de Coco et Toune, vous n'avez pas eu la fin de carrière que vous auriez mérité sous nos couleurs .... Quelle carrière, que de beaux souvenirs à égrener en compagnie de ta famille, quelle santé et combativité. Je n'en jette plus, profite bien de tes dernières minutes de footballeur pro, le moins que l'on puisse dire c'est que tu en auras profité en t'offrant même un jubilé au Vélodrôme !

RESPECT ...

Au passage, je salue tes anciens coéquipiers déjà retraités : l'emblématique Coco, Nestor, Baret. Bon voyage à Kouassi au Qatar, petit périple riche en pétro-dollars qui donnera l'occasion à notre ancien "coupe-coupe" de tailler Saci, lui aussi exilé dans ce pays. Blaise a rejoint Moussa N'Diaye au club de Al Rayyan.   

- L'heure de Berryté à Châteauroux : encore 2 matchs et un point à glaner pour assurer le maintien. Ce ne sera pas facile et nous pouvons tout de même espérer que vers 22 h, EAG ait renouvelé son bail en L2....... grâce aux résultats de nos poursuivants ou du fait de notre performance ? Nous verrons bien, ce serait bien de s'éviter une soirée Hitchcokienne en guise de conclusion à cette saison....

samedi, 10 février 2007

Cher Président

Monsieur Le Graët, 

Je vous écris cette lettre

Que vous lirez peut-être

Après cette onzième défaite !

3 matchs sur 24 a gagné notre équipe de vedettes

Il faut que cela s'arrête !

Trop de bêtises ont été faites :

Ravera viré, de toutes celle-ci est en tête

Aucun défenseur recruté pendant les fêtes,

Pourtant nul besoin de lunettes

Pour voir que cette défense tout le monde inquiète 

Jolies tribunes au Roudourou vous faites,

Serviront à ce rhytme aux mouettes !

Des mesures il faut que vos dirigeants décrètent

Pour éviter cette descente bête

Que notre club aimé à vivre s'apprête

Manifestement nos joueurs n'ont pas la tête

A sauver ce club dont ils se pètent.

Car en cas de descente leurs valises sont prêtes

Vers d'autres cieux ils partiront en cachette

Mais notre club sera alors aux oubliettes

Des chômeurs pourraient peut-être

Renforcer notre défense aux jambes d'allumettes

A chaque match, nos défenseurs sont en perdition complète

Devant une attaque adverse en conquête 

Notre gardien n'a plus le moral en tête

Et à chaque match prend des buts bêtes

Les supporters sont responsables de ces défaites ?

Non, car eux des places ils achètent

Pour voir "l'esprit" de leur club que les joueurs jettent

En accumulant sans gêne les défaites  

Perdre oui, mais haute doit être la tête

Nos joueurs devraient suer sang et eau pour éviter les piquettes ...

Décidément il faut qu'à comprendre je me mette

Qu'actuellement la descente est un fait

D'une évidence si parfaite  ....

Et pourtant, rien vous ne faites ....

Notre club a besoin d'une tempête

Et de décisions fortes à sa tête

Car le maintien ne s'obtiendra pas avec des peut-être

Ni avec des starlettes

Il nous faut des guerriers à forte tête

Des joueurs qui de gros efforts acceptent

Pour enfin être dignes de leurs salaires de vedettes

Et ainsi respecter leurs spectateurs, les vrais pas ceux de la jet-set.

 

En cette période de disette 

J'espère que vous lirez cette lettre 

Au demeurant fort désuète 

Avant que notre saison soit blette .... 

 

Dremmwel le poète (poète !) 

 

jeudi, 21 décembre 2006

Cher papa noël

medium_noel_pn35.2.gifCher papa noël. Je te renvoie ma lettre de l'an dernier que tu n'as sûrement pas reçue car je n'ai eu aucun des cadeaux commandés. J'ai été très déçu mais ai retenu la leçon et ai été beaucoup plus sage cette année 2006. Je ne modifie pas ma lettre car globalement pas grand chose n'a changé en un an si ce n'est que nous sommes encore plus mauvais cette saison ! 

L'an dernier, après les matchs aller nous étions 17e avec 20 points, 19e à domicile avec 7 points en 10 matchs, 4e à l'extérieur avec 13 points en 9 matchs, 7e défense avec 17 buts encaissés en 19 matchs et 19e attaque avec 14 buts marqués. 

Figure-toi cher papa noël que cette année notre équipe a fait pire : nous sommes 18e avec 16 points, 20e à domicile avec 9 points, 13e à l'extérieur avec 7 points, 16e attaque avec 18 buts marqués, 13e défense avec 23 buts encaissés !

je te laisse ma commande passée et rajoute celle de cette année en bas de ma lettre. 

 COMMMANDE noël 2005

Voici ma commande pour le prochain noël. Je te remercie pour l'an dernier mais à mon avis tu as dû confondre ma lettre avec celle d'un autre : je t'avais commandé des joueurs de football pour aller en Ligue 1 et tu m'as livré des clowns qui ne font pas rire et qui vont, à ce train, aller en national. J'espère que tes lutins ne seront pas surbookés et qu'ils pourront lire ma commande pour le noël 2005. Je voudrais te rendre certains joueurs et que tu les offres à quelqu'un d'autre.

 

Premier cadeau : une victoire au Roudourou, j'en ai pas encore vue une cette année !

Deuxième cadeau : le mécanno ou légo "supermégaterrible avant-centre" qui manque marque une occasion sur trois ou quatre !

Troisième cadeau : quelques figurines gladiateurs indestructibles au moral d'acier, amoureux de leur arène et de leur armure (penser à leur donner un bon bol de sang de renne avant chaque combat).

Quatrième cadeau : une carte d'abonnement gratuite pour les matchs retour à tous ceux qui ont payé pour les matchs aller.

Cinquième cadeau : Confisquer les gros billets de Monopoly à mes clowns et remplacer leurs carosses rutilants par des sacs de pommes de terre !

Sixième cadeau : une tenue complète de magicien avec une baguette spéciale pour ralentir les joueurs adverses et accélérer les notres + poudre magique d'amour du club

Septième cadeau : un atelier de bricolage : Spécial dégonflage anti-melon ou kit-express de motivation

Huitième cadeau : une Barbie psychologue ou une poupée Cruella préparatrice mentale

Neuvième cadeau : Que les gens arrêtent de se moquer de moi en disant En Avant Guingamp !

Dixième cadeau : Des CD de Metallica, Rammstein, System of a Down, Machine Head pour remplacer ceux de Lorie, Britney Spears ou Mariah Carey que nos joueurs écoutent dans les vestiaires et ainsi transformer nos clowns danseurs en Hells Angels terrifiants !

Onzième et dernier cadeau : Ne pas changer ma maquette de stade mais me garder celle d'avant, avec mes joueurs favoris (tu sais ceux qui avaient des piles Duracell et à qui on ne pouvait pas enlever les maillots).

Je sais, j'ai commandé beaucoup de jouets mais je suis très triste et ai besoin de me divertir. J'ai été très sage, je suis allé à tous les matchs sauf ce soir !!! Gros bisous, je vais aller jouer avec mes anciens joueurs : Michel, Carnot, Le Roux .... Ils sont vieux mais c'est les plus vaillants que j'ai jamais eus, maman me les a rangés trop vite au grenier !

PS : Pour le noël 2007, je pré-commande un atlas de géographie car je ne sais situer ni Moulins, ni Raon L'étape, la tenue des joueurs de polo d'Ouzbékhistan ou le double-DVD des rencontres Laponie-Finlande de Curling !

Je te fais des gros bisous et attends ta visite avec impatience. je te laisserai une Dremmwel et un paquet de chips (EAG bien sur) sur la cheminée.

COMMANDE 2006 

 - un préparateur physique digne d'un club de football professionnel pour écviter le tournage d'une nouvelle saison de Breizh Anatomy .....

- un marabout multi-usages, pour "démarabouter"  nos joueurs tous blessés cette saison, pour faire avancer plus vite nos joueurs qui marchent, pour redonner confiance à notre gardien et à notre défense.

- Une salle de musculation pour donner un peu plus de puissance à notre frêle équipe, malmenée physiquement par les autres formations de L2

- Une politique réussie de recrutement, les échecs faisant suite aux échecs. Le summum cette année ayant consisté à se séparer de Bridonneau et de Diop, ce dernier se frisant les moustaches à Metz après avoir passé un an chez nous à récupérer de sa longue blessure.

 - un jeu de maillot magique qui lorsqu'on le porte fait devenir brave, vaillant et farouche défenseur des couleurs que l'on défend !

- Des lunettes spéciales clairvoyance au niveau des dirigeants pour ne pas dire compétence, tant les épisodes ubuesques sont légion ces dernières années .... Notamment le limogeage incompréhensible de Ravéra !

 - une vraie équipe de Guingamp comme avant, qui ne lachait rien, qui en voulait, qui avait un moral d'acier, qui se battait (jespère que ce jouet se fait toujours .....)

- un mercato réussi sera ma dernière demande, essentielle s'il en est.

Gros bisous papa noël 

lundi, 02 octobre 2006

La vérité si je mens ........

- Pour tout lecteur de ce blog depuis son existence, la chute d'EAG n'est pas une surprise .....

- Le meilleur joueur contre Caen a été Sitruk qui, s'est battu et a compris la nécessité de le faire pour se sauver, lui !

- Notre équipe est plus faible que l'an dernier, trop peu renforcée et ayant, qui plus est, perdu ses "combattants" en les personnes de Bridonneau et Abriel. Ce dernier a été décrié pour son irrégularité, force est de constater que certains sont plus réguliers que lui, dans la médiocrité !

- Malgré les discours de Rémy, cette équipe n'a pas de mental, collectivement en tout cas.

- Difficile d'y croire lorsque votre entraîneur dit que son équipe est trop faible et que chaque défaite est logique.

- Si tel est le cas, pourquoi donc ne pas avoir insisté pour renforcer une équipe bien légère depuis le début de saison ....

- Par ailleurs, cette équipe manque de caractère, c'est indéniable ....

- Elle ne cumule pas crise sur crise par hasard.

- Ne pas oublier qu'un club de foot, c'est avant tout une équipe volontaire qui joue en respectant son public et le maillot que chaque joueur porte. Les VIP sont certes nécessaires à l'équilibre financier du club mais on peut se demander s'il n'aurait pas mieux valu moins récupérer d'argent et ainsi orienter son recrutement autrement en rémunérant les joueurs autrement, avec des contrats d'objectifs ......

- Elle manque d'un patron sur le terrain et à sa tête au niveau sportif.

- Il est tout de même incroyable d'avoir viré Ravéra, alors qu'il avait remis de l'ordre dans la maison et écarté les "brebis galeuses" de l'équipe tout en réussissant à maintenir EAG. Il aurait aussi recruté plus "guerrier" donc mieux ....

- On peut être légitimement très inquiet pour le maintien en L2 !

- Il n'y a rien reprocher au kop, extraordinaire d'encouragements depuis de longues années consternantes. Certes, par dépit et par amour, ils ont fustigé Noël Le Graët. Ainsi il s'est rappelé que le coeur du stade ne peut pas continuer ainsi à voir agoniser son équipe, et ceci avec un sentiment de résignation bien palpable ......

- Il y en a marre de toujours attendre de jours meilleurs, c'est ainsi que l'on descend .....
- Les spectateurs en ont marre, ont honte voire pitié de leur équipe. Ils ne se reconnaissent plus en ce club amnésique de ses vertus, de son histoire ..... Iles espèrent toujours et attendent un sursaut des joueurs, un réveil des dirigeants.
- Les matchs passent, mais les maux perdurent. La Ligue 2 nécessite certaines vertus. Les joueurs ont peut-être besoin d’un psychiatre. Je suis impuissant face à cette situation. Aujourd’hui le salut passe par le groupe. Certains ont peut-être oublié d’où ils viennent. Ils ont peut-être oublié la chance qu’ils ont. Je viens du foot amateur et je sais ce que sais de lutter pour 500 ou 600 euros à la fin du mois. Eux ne savent pas. Ceci est de l'entraîneur ........... d'Istres ! Et pourtant .............
- Constern'En Avant de Guingamp, tu as besoin d'un apport de sang neuf, tu dois replonger dans ton passé, même très lointain et te remémorer qu'avant ton essor dans le monde professionnel, tu avais une identité et qu'on parlait de toi en tant qu'irréductibles ....... Maintenant, lorsqu'on parle de toi c'est pour se gausser de ton nom lorsqu'on regarde ton classement mais aussi pour rire de tes malheurs de riche .......
- Au soir de la 4ème journée, le 11 août, EAG était déjà 17e ........
- Le football breton va très mal !

samedi, 30 septembre 2006

Lanterne rouge et noire ..........

medium_p1150452.3.jpgEN AVANT, au soir de cette dixième journée, est dernier de la L2. Ma photo donne une une indication précise quand aux problèmes dont nous souffrons : nous n'avons plus de joueurs mais des fantômes....Que dire ? Ce soir, entre EAG et son adversaire, il y avait au moins deux divisions d'écart. Notre équipe a pris une leçon de football et s'est fait trimbaler par une équipe qui lui était largement supérieure. Rien à dire si ce n'est qu'après avoir pris le second but, notre équipe ne s'est absolument pas révoltée, elle a paru résignée. Tout comme son entraîneur qui dit, comme après chaque match, qu'En Avant a perdu contre une équipe qui était meilleure qu'elle........

Comment expliquer alors que nos dirigeants n'aient recruté aucun joueur ? Sur ce que j'ai vu ce soir, il faut être réaliste, notre équipe se dirige vers le national, dont elle n'a d'ailleurs même pas le niveau. Il est évident qu'avec ce collectif, EAG ne se sauvera pas .... La solution : recruter des joueurs au chômage qui en veulent, clôner dix Sitruk (il s'est autant battu à lui tout seul que la moitié de son équipe), faire du ménage dans cette équipe qui n'en est pas une, demander à Toune et Coco de rejouer (entre parenthèse, Charly eut été bien utile et aurait eu du mal à faire pire que certains joueurs ....), ouvrir enfin les yeux !!! Personne ne blâmera les jeunes, Djoman ayant été aussi une des seules satisfactions du match malgré du déchet. Citons aussi Truchet.

Nous sommes consternants en attaque, constat récurrent depuis les matchs d'avant saison. Notre gardien n'est pas décisif ces derniers temps. Notre équipe n'a pas le mental suffisant pour remonter un score défavorable et dans l'état actuel des choses ne pourra pas se sauver. Tout le monde semble résigné dans ce club. Le seul à garder le moral a été le kop, encore génial durant une heure dix. Et puis le second but caennais, le manque de réaction de son équipe, la pauvreté infime de cette fin de match l'a fait craquer. Les voix se sont tues, une banderole a demandé vertement à Le Graët de dégager. Réaction de dépit, certes, ce n'est pas notre président qui est sur le terrain. Mais c'est lui qui a remercié Ravéra, c'est lui qui a modelé cette équipe sans la bouleverser alors qu'elle a déjà souffert le martyre pour se sauver. Je comprends le dépit de certains supporters, c'est maintenant à notre président de jouer.

Réaction souhaitée : faire amende honorable, arrêter de pleurer et se mettre au boulot. recruter des mecs qui ont faim, virer ceux qui n'en ont rien à faire du club. Rêvons à un rappel de Ravéra et à un geste envers les modestes supporters. Nous avons plutôt l'impression d'assister à une corrida avec une mise à mort inéluctable. Nous sommes derniers parce que nous le valons bien, arrêtons de se trouver des excuses, nous sommes à notre place. Pour preuve : c'est nous qui allons trembler avant d'aller jouer à Libourne, cela veut tout dire ........ Triste soirée qui a vu les valeureux supporters présents comprendre que leur équipe est faible, sans réaction et beaucoup ont eu honte car EAG a fait pitié ce soir. Les grands-pères que j'ai croisés sur le chemin du retour m'ont dit qu'ils allaient rechausser les crampons car notre équipe a besoin de guerriers. Ils ont connu d'autres valeurs pour leur équipe, nous aussi......

 

vendredi, 22 septembre 2006

Champagne !! Une petite coupe

 

- Tout d'abord pour votre serviteur qui n'a pas la chance d'en boire dans les loges feutrées du Roudourou ! Je m'en offre une petite pour fêter ma clairvoyance depuis un an et aussi parce qu'être supporter de ce club mérite bien une récompense ! Dommage, qu'au cours d'un cocktail, personne n'ait jamais dit à NLG qu'un poil à gratter réaliste quand à la position de son club existait......

- Pour Reims et son buteur Fauré, tout un symbole ...... 15 points en 5 matchs à domicile contre 1 pour EAG en 5 déplacements !

- Pour Ravéra qui doit bien sourire de s'être fait virer comme un malpropre alors qu'il avait remis un semblant d'ordre dans un club à la dérive. Je ne pense pas qu'il se réjouisse de notre situation, malgré tout .....

- Pour Pouliquen qui nous nargue avec sa nouvelle équipe grenobloise .....;

- Pour tous les supporters, les vrais, ceux qui continuent à assister à la dégringolade de leur club, sous les yeux bienveillants de dirigeants qui renouvellent année après année les erreurs ...

- Pour notre descente quasi inéluctable au rhytme ou cela va, en national nous aurons peut-être le niveau.

Avec toutes ces coupes, j'en oublie l'essentiel : 6 points en 9 matchs, avec à venir la réception de l'ogre caennais que nous accueillerons sans Martini, Le Lan (suspendus), Shereni ....... De quoi se remonter vite le moral .......... Je pense que je ne vais pas être seul à trinquer ....... J'ai une idée assez intéressante pour le merchandising du club : j'hésite entre une tenue de masochiste rouge et noire, des oeillères ou une mascotte en forme de clown ......

Quand au nouveau slogan, cela pourrait être "A En Avant le ridicule ne tue pas, heureusement" quoi que " En Avant chaque année est pire qu'avant" me plaît aussi .....

samedi, 19 août 2006

Relégables

 

 


après cinq journées avec 2 points et 9, 10 et 11 points de retard sur le trio de tête. J'avais vu juste, malheureusement ..... Cela frise le néant et il faut réagir, sur le terrain et à la tête du club, et vite .........

Ma consultation de cette semaine chez le médecin n'a pas eu l'effet escompté !

EAG : un public de L1, une équipe de National, pas mal comme nouveau slogan ! Formule de dépit, j'espère !

PS : ce week-end a lieu le championnat du Monde de billes au Roudourou , non à Saint Quay Portrieux !!

 

mercredi, 16 août 2006

C'est grave Docteur ?

 

- Bonjour Monsieur, comment vous appelez-vous ?
- En Avant
- Qu'est-ce qui vous amène ?
- Ben en fait, tout allait très bien, j'ai eu une belle croissance jusqu'à devenir très très fort en 2002. Puis ce fut le déclin, ayant très mal encaissé le départ de certains joueurs phares, nous sommes descendus en Ligue 2.
- Comment avez-vous vécu cela ?
- Assez bien, car on pensait remonter la saison suivante même si on savait que cela allait être difficile. nous sommes repartis avec un nouvel entraîneur.

- Et alors ?
- Nous avons fait un très mauvais début de saison, heureusement sauvé par une redoutable paire d'attaquants.

- Et ensuite ?
- Etant donné que la saison précédente, nos recrues étaient arrivées tardivement, l'entraîneur toujours en place a souhaité faire un recrutement rapide, aidé d'un recruteur, avec des joueurs d'expérience et bons sur le papier. Mais,
une fois de plus, nous avons pris un mauvais départ, nous avons souffert d'une Butite aigüe.
- Vous n'arriviez plus à marquer ?
- Oui, rien n'allait et pourtant nous clamions un fort attachement à notre entraîneur.
- Comment cela a-t-il évolué ?
- Nous devenions gravement malades, les joueurs étaient traumatisés par les supporters mécontents. Un nouveau soigneur a été appelé à notre chevet.
- Cela vous a-t-il fait du bien ?
- Pas tout de suite car certains regrettaient l'entraîneur d'avant, celui-ci était plus exigeant et nous a refait travailler.
- Et ?
- L'hiver a été très délicat ayant fait une poussée de butite aigüe, notre situation empirait et nous avons frôlé la descente en national. Heureusement, il y a eu un apport de sang frais en attaque, un traitement togo-argentin qui nous a tonifié et requiqué.
- Comment la saison s'est-elle terminée ?
- Bien, sous la houlette de ce coach rigoureux, nous avons réussi à assurer très tôt notre maintien, même si le climat de fin de saison était pesant.
- Pourquoi donc ?
- En dépit de son sauvetage, il a été remercié pour des raisons qui nous échappent. Pourtant il avait incontestablement apporté de la rigueur à certains joueurs qui en avaient besoin, mais ceci ne devait pas plaire à tout le monde, notamment ceux qui ne jouaient plus.
- Je suppose que toutes ces épreuves ont été prises en compte pour éviter un nouveau mauvais départ ?
- C'est vrai, nous aurions un nouveau coach. Nos "échecs" de recrutement sont partis. Notre élément le plus régulier mais perturbateur de par son comportement a eu sa chance en ligue 1. Un autre de nos plus vaillant joueurs voulait rester encore 2 ans chez nous mais cela lui a été refusé. Nous avons misé sur la stabilité avec un recrutement limité et une bonne préparation d'avant-saison. Nous avons le soutien de nos supporters, une pelouse neuve a été installée et un coach adjoint nous a rejoints, garant de'l'identité du club.
- Bon, c'est vrai qu'enfin toutes les conditions semblaient réunies pour un bon départ !
- Bah oui, mais malheureusement nous souffrons de nouveau d'une butite aigüe, malgré la belle progression d'un de nos jeunes. Nous n'arrivons toujours pas à marquer et en plus nous offrons des cadeaux à nos adversaires, ce qui leur fait marquer des buts très faciles. Nous manquons de chance et n'avons pas suffisament l'instinct de révolte. Qu'en pensez-vous docteur ?
- J'en pense que c'est évidemment dommage. Mais il convient de se poser les bonnes questions. Vous accumulez les excuses, vous vous séparez de certains de vos éléments, vous changez de coach, vous réclamez le soutien de vos supporters, vous faites des constats et n'en tenez pas compte, vous renouvelez des erreurs passées et vous vous remettez sous pression. Tantôt vous êtes trop vieux, tantôt trop jeunes ! Il va falloir vous prendre en main, insuffler du sang neuf, arriver à maturité et vous remettre en question, tous ! Il n'est pas normal de rechuter ainsi tous les ans, il y a un vrai problème de fond qu'il va falloir régler au plus vite faute de quoi votre rechute pourrait être très grave. Certes, il faut du temps mais de par votre situation, la réaction doit être vive et prompte, montrez à tous ce dont vous êtes capables, soyez vaillants et conquérants, votre état de santé s'améliorera !!!

samedi, 12 août 2006

Joyeux Noël !

medium_p1130992.jpgRassurez-vous, il n'y a pas de modificiation climatique majeure dans les Côtes d'Armor, c'est juste qu'En Avant est devenu une bien belle terre d'accueil pour les équipes visiteuses à qui nous offrons parfois le point du nul, tantôt la victoire !
La réception du Havre s'est terminée par une grosse cagade de notre gardien qui a dégagé dans les pieds de Lesage, qui n'en demandait pas tant, ce qui eut pour effet immédiat d'offrir la vistoire aux visiteurs havrais à la 94e ! Je ne jette nullement la pierre à notre gardien, par ailleurs touché sévèrement quleques minutes auparavant (y-a-t-il une relation ?). Il a commis une erreur fatale, il convient de ne pas oublier ses arrêts durant la partie, mais que dire de ce deuxième match à domicile ? Si ce n'est que la performance d'ensemble a été pour le moins inégale, comme le niveau des joueurs ?
Le scénario du match est à pleurer, comme ce début de saison d'ailleurs. J'aurais aimé vous dire que j'ai assisté à un réveil fougueux de nos joueurs, ultra-motivés par l'importance de ce match. J'aurais aimé vous dire qu'ils ont tous sué sang et eau pour arracher la victoire. J'aurais aimé vous dire qu'ils démarré pied au plancher en étouffant leur adversaire du jour. J'aurais aimé vous dire que l'équipe a fait preuve d'un gros mental et d'une combativité de chaque instant.
Et bien non, nous avons assisté à une piètre performance de nos joueurs, avec une première mi-temps avec une forte odeur de déjà vu la saison passée, peut-être en pire encore, le caractère de Brido n'étant plus là.....

Certes il y a eu un léger sursaut en seconde mi-temps après le but havrais qui aurait pu (dû ?) nous permettre d'arracher un nul. Mais tout de même, quel ennui, quel déchet, l'équipe a joué environ vingt minutes, requinquée par l'entrée de Rivière, auteur, encore une fois, du but guingampais. Cette équipe pour laquelle je réclame à corps et à cris un taulier, n'a pas de moëlle, n'a pas assez de joueurs de caractère. Elle n' a pas été suffisament modifiée et il est incroyable que des joueurs qui ont vécu et subi la difficile saison dernière n'en tiennent pas compte et repartent de plus belle dans un début de saison aussi navrant. Il y a véritablement un problème de confiance, de caractère, de sentiment collectif, d'envie de jouer ensemble . Le manque de chance n'explique pas tout, on sent déjà une résignation, Remy qui m'avait satisfait par ses réactions au bord de touche paraissait désabusé et aussi incrédule que le public, qui lui avait déjà connu ça. Il a tout de même essayé de changer quelque chose en modifiant la composition initiale de son équipe, choix par ailleurs surprenant de par les performances constatées .......

Quatrième journée, Guingamp est presque relégable (17e à la différence de buts). au moins à ce niveau on est en progrès, on n'attendra pas plusieurs mois pour se rendre compte de l'urgence du problème. Car il y a problème, quelle désolation tout de même qu'année après année, celui-ci perdure et s'amplifie. L'une des solutions viendra peut-être par le recrutement de joueurs de caractère, qui ne laissent pas bousculer et ne regardent pas le ballon passer devant eux (vous me direz, quand on en a, on les laisse partir).

Ce soir, je citerai Rivière pour son but et Caggiano pour sa passe. A un degré moindre Martini et Shereni. Peu de joueurs sont au niveau .....

Bravo au kop pour son soutien, ils ont bien du mérite ! Bravo au Havre, pour sa victoire et sa ligne d'attaque, ô combien percutante et opportuniste et son très très bon gardien, Mandada portier de l'équipe de France espoirs.

lundi, 15 mai 2006

En Navrant de Guingamp (bis)!

Grimace prémonitoire ?

Toujours est-il que, comme je vous l'annonçais dès le lendemain du match EAG-Sète, Alain Ravera vient d'être "remercié" par la direction d'EAG. Tel est donc l'étrange destin de l'entraîneur qui a permis à En Avant de se maintenir en L2. Décidément, plus le temps passe moins je comprends ce qui se passe dans le foot et plus précisément au sein du club de l'Argoat, qui semble persister dans sa politique qui lui a valu trois dernières années d'échec. Alors des paillettes et un entraîneur pantin à la tête de "pseudos-stars" ou un vrai meneur d'hommes qui saura constituer un groupe qui renouera avec un passé bien révolu du côté du Roudourou. Allez, surprenez-nous et nommez Coco Michel !!!!

MERCI ENCORE à RAVERA, désolé pour cette triste fin des plus navrantes ......